Corse Net Infos - Pure player corse

Kulturarte : Cuba en vedette du 9 au 12 mai sur la rive sud du golfe d'Ajaccio


Rédigé par le Samedi 13 Avril 2013 à 20:10 | Modifié le Dimanche 14 Avril 2013 - 09:08


Hughes Evrard, président de l"association Kulturarte, association pour la promotion des cultures du monde, est à l'origine de quelques manifestations des plus suivies sur la Rive-Sud d'Ajaccio. Nous n'en citerons que deux, et pas des moindres, puisqu'elles rassemblent un public nombreux chaque année : le Carnavalucciu et le festival Kulturarte, dont les préparatifs ont déjà commencé et qui mettra, cette année, Cuba à l'honneur. Avec un parrain hors du commun, Bernard Lavilliers !


Du 9 au 12 mai Rive Sud
Du 9 au 12 mai Rive Sud
CNI : Le Festival Kulturarte des cultures du monde, dont vous êtes le Directeur Général et Artistique, se posera sur la rive Sud d'Ajaccio du 9 au 12 mai. 4 jours de culture et de musique cubaine, pour quelles ambitions?
 
Hughes Evrard : Après la Première Escale en 2012 sur la commune de Pietrosella, qui a été riche en découverte et en partage, nous persistons dans notre volonté de créer un événement culturel qui, nous l'espérons, pourra se pérenniser les années à venir. Un des buts premiers est de permettre à la Rive Sud d'Ajaccio d'avoir son Festival des Cultures du Monde à une période charnière pour les locaux : au début du printemps et avant le début de la saison estivale. Pour ce faire, nous avons le soutien des trois communes de Porticcio, Pietrosella et Coti-Chiavari et sommes partenaires avec Carrefour Finosello-Ajaccio qui va promouvoir le Festival par le biais d'une semaine aux couleurs de Cuba à découvrir dans l'enceinte de son magasin.
 
CNI : Pouvez-vous nous parler un peu du programme que vous allez proposer aux Corses, mais aussi à tous ceux qui désireront rejoindre l'île pour y assister?
HE : Cette année, le Festival se veut être un voyage vers la diversité d'île en île, de Cuba à la Corse. Différentes animations seront proposées au public. En journée, des ateliers de musique et de danse, de cuisine, de peinture pour enfants, de contes, … seront dispensés sur différents sites de la Rive Sud. Et le soir, rendez-vous à l'ancien Pénitencier de Coti-Chiavari pour quatre soirées festives successives de divers genres musicaux afin d'explorer quelques facettes de la richesse musicale cubaine. Des expositions d'artistes cubains raviront les spectateurs tout au long du Festival.
 
CNI : Pietrosella, Porticcio et Coti sont donc les trois communes qui accueilleront les diverses manifestations de ce festival.  Dans l'ancien pénitencier de Coti Chiavari, des expositions et des spectacles sont prévus. Les bénévoles de l'association sont en train de préparer les lieux. De quelle façon?
HE : L'ancien Pénitencier de Coti-Chiavari a été réhabilité récemment, tout en conservant son architecture originelle. Cette dernière nous impose, du fait de la présence d'arches majestueuses et d'une grande hauteur de plafond, de faire des travaux préalables aux manifestations, afin d'améliorer l'acoustique de la salle de concert. Ainsi, tous les dimanches, une belle équipe de bénévoles se retrouve sur place pour effectuer ces travaux dans un cadre naturel et dans la bonne humeur.
 
CNI : Quels seront les grands moments de ces 4 jours?
HE : Pour assister au premier moment phare du Festival, rendez-vous le Jeudi 9 Mai à la Salle des Fêtes de Pietrosella pour son inauguration avec un vernissage des expositions de photos et peintures sur Cuba, une lecture musicale de l'oeuvre « L'appel des Orishas » d'Aconcha (les orishas sont les divinités de la religion afro-cubaine).
Par la suite, il n'y aura pas un moment phare en particulier. Chaque événement sera un temps fort du Festival puisque chacun explorera un domaine particulier de la culture cubaine, certains festifs, d'autres tournés vers l'apprentissage de nouvelles danses, astuces culinaires, rythmes musicaux, etc... afin de permettre à chacun d'aborder l'île de Cuba selon sa sensibilité.
 
CNI : Bernard Lavilliers, sera le parrain de ce festival. Comment l'avez-vous convaincu?
HE : L'idée d'avoir un parrain pour le festival nous est venue lors d'une réunion avec les membres actifs de l'association. Nous avons tenté de rentrer en contact avec Bernard Lavilliers, artiste qui partage des valeurs communes avec le Festival de par son ouverture aux cultures du Monde, et le fait qu'il ait exploré beaucoup d'univers musicaux à travers ses voyages. Nous sommes très heureux qu'il ait accepté notre invitation à partager ce moment avec nous.
 
CNI : La soirée de soutien au festival se déroulera le dimanche 12 mai, avec la participation de RADIO CUBANA, la web radio "made in corsica". Comment est née cette radio? Comment nos lecteurs peuvent-ils l'écouter?
HE : J'ai créé Radio Cubana le 24 décembre 2009, au retour d'un de mes voyages à CUBA , où est né le désir de faire partager sur le net, les multiples facettes de la musique cubaine (de mettre à l'honneur le patrimoine culturel musical de CUBA et explorer les formes plurielles de la créativité des musiciens cubains sur leur île et dans le monde).
Porté par ses sons et rythmes différents, chacun pourra y rencontrer une scène vivante et innovante, illustration parfaite de la belle diversité des musiques cubaines.
Promouvoir une image plus vaste, inattendue, et plus éclectique de sa musique, l'éloigner des clivages politiques et des clichés imposés par les marchés liés à la culture latine, motivent ce choix. 
RADIO CUBANA fonde, dans ses préceptes éthiques, la sélection hors sentiers battus que confirme sa programmation. Montrer aujourd'hui cette image large et positive de Cuba et du peuple cubain à travers sa musique, c’est défendre l’idée que celui-ci, et la culture, sont une racine vitale au dialogue entre les peuples.
Émettant depuis la Corse, Radio Cubana réunit aujourd'hui 6 à 12000 auditeurs par jour à travers le monde.
 
CNI : Les ateliers seront très présents sur ce festival. Cuisine, musique et percussions, peinture pour enfants, danses. quelle organisation cela demande t-il, et quels sont les personnes qui les animeront?
HE : Les ateliers seront animés par des artistes d'origine cubaine ou passionnés par cette culture. Le programme détaillé des animations est disponible sur le site www.kulturarte.com Vous pouvez aussi y prendre vos billets sur la billetterie en ligne.Ou par téléphone au 07.50.43.84.80 (Dan) ou 06.74.34.34.01 (Marie)
 
CNI : Que diriez-vous, pour convaincre nos lecteurs de participer à ce festival.
HE : Testez et vous verrez !
 
CNI : Avez-vous déjà une idée du pays qui sera représenté par le festival l'année prochaine?
HE : Pour l'année prochaine, nous voulons inviter un pays du continent africain. Le choix n'est pas encore arrêté mais ce sera un des pays d'Afrique Noire. Je suis allé au Festival Babel Med à Marseille, qui est un des plus grands marchés de la musique du monde en Europe, afin de repérer des artistes et tout ce que je peux vous dire, c'est que ça présage une magnifique édition 2014 du Festival KULTURARTE.
Nous lançons un appel aux artistes corses pour venir peindre les cadres acoustiques de 2,5x1,25m que nous confectionnons, durant les journées du 27 et 28 avril dans l'ancien pénitencier de Coti.
Le thème est libre, sur Cuba ! Expression libre.
Et si vous êtes intéresséz pour participer au Festival des Cultures du Monde en tant que bénévoles, vous pouvez vous inscrire auprès de Dan au 07.50.43.84.80




Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine




Derniers tweets
Corse Net Infos : ADECEC : "U pasturisimu, attività d'avvene?" https://t.co/dMBRNFXxOf https://t.co/NUwqEeYhHx
Lundi 23 Avril - 18:43
Corse Net Infos : CIAS de L'Ile Rousse-Balagne : Journée de rencontres sportives https://t.co/Osgt6QPPzA
Lundi 23 Avril - 18:28
Corse Net Infos : Le ToP 14 Rugby Tour samedi et dimanche à Ajaccio https://t.co/toeMHg1Q8m
Lundi 23 Avril - 18:23
Corse Net Infos : Monticello : Association d’Etudes Historiques et Généalogiques https://t.co/NF9GfOsw58
Lundi 23 Avril - 18:23



Newsletter






Galerie