Corse Net Infos - Pure player corse


Jeunes filles en pleurs à la manifestation contre les violences sexistes et sexuelles à Calvi


Jean-Paul-Lottier le Dimanche 19 Juillet 2020 à 20:00

Dans le sillage du mouvement de libération de la parole sur les réseaux sociaux sous le hashtag #IWas, avec les ramification que l'on connaît sur Bastia et Ajaccio, un autre collectif s'est crée en Balagne "Donne in lotta" qui, pour sa première sortie, a lancé un appel à manifester à Calvi ce dimanche 19 juillet




Certaines n'ont pu retenir leurs larmes et crier leur colère (Reportages photographiques Eyefinity Prod/Kevin Guizol
Certaines n'ont pu retenir leurs larmes et crier leur colère (Reportages photographiques Eyefinity Prod/Kevin Guizol

La publicité n'a pas été omniprésente mais le bouche à oreille a bien fonctionné. Ce dimanche elles étaient en effet plus de 130 à se regrouper symboliquement devant la sous-préfecture de Calvi pour répondre à l'appel du Collectif "Donne in Lota initié par Anne-Laure Cristofari, organisatrice de l'événement: " Il s'agit d'une mobilisation ouverte aux femmes et aux hommes dans une démarche intergénérationnelle  contre les violences sexistes  et sexuelles mais aussi sur l'égalité Homme - Femmes. Des Groupes féministes mais aussi des citoyennes veulent se réapproprier et prolonger en Corse sur cette thématique"  précise Anne-Laure Cristofari. 

La jeunesse d'une grande partie des filles présentes à cette manifestation interpelle. Elles sont là, pour témoigner de leur indignation et de leur colère.
Toutes brandissent pancartes et banderoles sur lesquelles on peut lire : "Violeur je te vois", La parole s'est libérée", "Debout les femmes", "Égalité Hommes-Femmes",  " Des femmes traumatisées et leurs violeurs en liberté", " La honte change de camp", " Unite Sulidarie è in mossa".

Lors de la manifestation on apprendra que ces derniers jours dans la microrégion de Balagne pas moins de 6 plaintes qui ont débouché sur plusieurs incarcérations, dont une pour agression sexuelle en milieu familial on été déposées. 

Le mouvement s'agrandit au fil des minutes, les gendarmes, avec à leur tête le chef de Bataillon Paulo de Carvalho, commandant la Compagnie de Gendarmerie Calvi-Balagne sont là pour encadrer la manifestation et veiller à la sécurité de tous. 
Anne-Laure Cristofari prend le micro " Le Collectif de Balagne "Donne in lotta" au duquel je m'exprime  et dont cette mobilisation est l'acte de naissance, veut tout d'abord saluer  le courage et l'engagement des jeunes filles et femmes membres d'#Iwascorsica. Nous leur apportons toute notre solidarité  et nous les remercions d'avoir su initier cette belle dynamique féministe.
C'est en partie pour la relayer et la prolonger que nous avons décidé d'être présentes ici ce dimanche".


"Les auteurs présumés  doivent être jugés  et répondre de leurs actes devant les tribunaux, s'ils sont reconnus coupables".
" Nous réclamons que justice soit rendue aux victimes de toute forme d'agression sexiste au nom  des droits démocratiques les plus élémentaires. Les atteintes subies quel qu'en soit le degré, doivent être prises en compte et reconnues comme telles. De même, les auteurs présumés  doivent être jugés  et répondre de leurs actes devant les tribunaux, s'ils sont reconnus coupables.
Mais au-delà de cette première étape indispensable pour la réparation, la reconstruction des victimes, nous réclamons l'égalité des droits Hommes - Femmes dans tous les domaines et au quotidien. En Corse ou le patriarcat domine, on ne  pourra en finir avec une société  surdéterminée par le genre que par l'éducation.
 Les avancées ne pourront avoir lieu que grâce à la participation active des hommes les plus ouverts à la question dans le respect de la diversité et de la dignité de chacune et de chacun.
Maintenant, place à la mobilisation!
Donnons de la voix, femuci sente !".


Un long cortège prend la direction du boulevard Wilson, puis de la rue Clemenceau avant de se rendre sur le port et de se poser à l'Amphithêatre.
Des slogans fusent, parmi la foule qui suit, on note la présence de représentants des deux listes de l'opposition calvaise.
En route, Didier Bicchieray, adjoint au Maire de Calvi  s'invitera lui aussi.
Certaines, le poing rageur levé, témoignent des violences  sexistes et sexuelles   dont elles ont été victimes, d'autres font des doigts d'hounneur, fondent en larmes et  témoignent. Toutes entonnent l'hymne des femmes "Debout les femmes" : " Reconnaissons-nous les femmes. Parlons-nous, regardons-nous. Ensemble on nous opprime, les femmes. Ensemble révoltons-nous...".




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements













    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047