Corse Net Infos - Pure player corse

Jean-Michel Larqué et Calvi : Une longue histoire d'amour


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Lundi 20 Août 2018 à 19:12 | Modifié le Mardi 21 Août 2018 - 01:17


L'ancien footballeur international de l'AS Saint-Etienne, aujourd'hui journaliste sportif, passe quelques jours de vacances à l'Hôtel "La Villa" à Calvi. Hier, avec son ami et ancien footballeur Bernard Champion et le président des "Verts" Roland Romeyer, ils ont assisté au concert du Groupe "I Muvrini" et remis un chèque de 20 000 € à Jean-François Bernardini pour la Fondation Umani.


Jean-Michel Larqué et Calvi : Une longue histoire d'amour
Jean-Michel Larqué est un amoureux de la Corse et plus particulièrement de la Balagne où il compte de nombreux amis. Actuellement en vacances à l'Hôtel "La Villa", l'ancien international de l'équipe mythique de l'AS Saint-Etienne des grandes années, aujourd'hui reconverti dans le journalisme sportif, a accepté de consacrer un peu de son temps pour se confier à la plus grande joie de nos lecteurs et plus particulièrement des nostalgiques de l'épopée européenne de 1976 avec les Yvan Curkovic – Gérard Janvion, Osvaldo Piazza, Christian Lopez, Gérard Farison – Dominique Bathenay, Jean-Michel Larqué, Jacques Santini – Patrick Revelli, Hervé Revelli, Christian Sarramagna, Dominique Rocheteau. Une équipe entraînée par Robert Herbin qui a fait rêver toute la France.

" C'est vrai que j'ai des liens très forts avec la Corse. Pour ne rien vous cacher, c'est ici même à l'Hôtel la Villa que ma fille a appris à nager. C'était il y a 11 ans. Au fil des années, des liens d'amitié se sont forgés avec bien entendu le maître des lieux Jean-Pierre Pinelli, mais aussi le regretté"Mimi" du "Café des Platanes" à l'Ile-Rousse qui nous manque beaucoup, André Doriano de Siesta Beach, Didier Bicchieray, le Président du club de football de Calvi. Je me souviens notamment d'un match au niveau national entre Calvi et Montpellier où débutait un certain Benjamin Stambouli
, fils d'Henri. Je me souviens aussi de Malik Tchokounté que l'on retrouve aujourd'hui en L1 à Caen. C'est un garçon qui a des qualités et qui voit son travail récompensé ".

"Il y a les vrais bénévoles et les faux"

Lorsqu'on lui parle de la fusion entre Calvi et l'Ile-Rousse refusée par les hautes instances de notre football, obligeant les dirigeants des deux clubs à s'y prendre autrement, Jean-Michel Larqué a un avis plus tranché sur la question : " J'ai occupé des fonctions à la ligue Nouvelle Aquitaine en tant que bénévole et c'est une des raisons pour laquelle j'ai démissionné. J'étais, en effet, stupéfait par la facilité avec laquelle se faisaient ces fusions, souvent à deux et presque à chaque fois pour favoriser l'équipe première. A l'arrivée, ce sont 55 clubs qui ont disparu. Je pense que nos dirigeants feraient mieux de  se pencher sérieusement sur les dossiers et de voir au cas par cas. Pour ce qui est de la Balagne, effectivement, au vu des arguments avancés, la meilleure solution était sans doute la fusion".

Sur la question du bénévolat, Jean-Michel Larqué qui n'a pas sa langue dans sa poche est catégorique : " La crise du bénévolat, oui elle existe ! Et ce, tout simplement parce que il y a les vrais bénévoles et les faux bénévoles qui sont là pour donner des ordres. C'est un peu la raison pour laquelle j'ai démissionné de mes fonctions à la Ligue de Nouvelle Aquitaine où bien évidemment j'étais bénévole et comme beaucoup je n'avais pas envie de me faire commander par des faux bénévoles ".

"L'équipe de France a su se rendre sympathique"

En fin technicien qu'il est, Jean-Michel Larqué est revenu sur la performance de l'équipe de France de football devenue championne du monde : " Le sélectionneur nous avait promis de former une équipe et c'est ce qu'il a fait. Certes, on ne peut pas dire que cette équipe a été flamboyante, mais elle a atteint son objectif tout en se rendant sympathique auprès du public. Elle a aussi réussi à gagner avec un avant-centre qui n'a pas marqué le moindre but, mais elle avait dans ses rangs un prodige qui s'appelle Kylian Mbappé. Elle est devenue une grande équipe au cours d'une compétition comme celle-ci. Être champion du monde, ce n'est pas si simple que ça !".

Un chèque de 20 000 € remis à la Fondation Umani
Jean-Michel Larqué ne pouvait terminer cet entretien sans dire un mot sur le concert du Groupe "I Muvrini", donné hier soir au Théâtre de verdure de Calvi, sur le port de commerce : " Le président de Saint-Etienne, Roland Romeyer, et l'ancien joueur et ami, Bernard Champion, savaient que j'étais en Corse et ils m'ont appelé pour me demander de venir avec eux au concert du Groupe "I Muvrini" à Calvi. Au cours de la soirée, ils ont remis un chèque de 20 000 € à Jean-François Bernardini pour la Fondation Umani qui lutte notamment contre la violence dans le sport. Ce chèque représente les bénéfices d'un concert qui a été donné à Saint-Etienne. Le football est un sport très médiatisé qui génère parfois de la violence contre laquelle on doit lutter ".

Que ce chèque ait été remis à Calvi est tout un symbole. C'est en effet à Calvi, lors d'un concert des Muvrini auquel il a assisté avec son épouse que Bernard Champion a entendu parler de la Fondation Umani, et c'est de retour à Saint-Etienne qu'il en a parlé à son président Roland Romeyer, lequel s'est immédiatement associé à cette démarche pour aider cette démarche de non-violence. Roland Romeyer, Bernard Champion et Jean-Michel Larqué se retrouvaient ce soir pour une nouvelle soirée à Saint-Florent.
 




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 22:32 Ligue 2 : La bonne affaire pour l'ACA à Orleans

Vendredi 14 Décembre 2018 - 20:58 Le GFCA revient de loin face au Havre (1-1)

L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Le courrier des lecteurs