Corse Net Infos - Pure player corse


Henri-Noël Tabary : « Je m’adapte au metteur en scène avec qui je travaille »


Laurent Hérin le Lundi 12 Octobre 2020 à 11:00

L’acteur Henri-Noël Tabary est venu à Bastia pour présenter « ADN », le nouveau film de Maïwenn, en clôture du Festival Arte Mare. Il est également à l’affiche de « Rouge », présenté en début de semaine. Celui qui a été révélé par Thierry de Peretti, nous parle de son métier d’acteur et son actualité.



Henri-Noël Tabary à Bastia © LH
Henri-Noël Tabary à Bastia © LH
C’est à l’Hôtel des Gouverneurs que l’on rejoint Henri-Noël Tabary. Avant de rentrer sur Paris où il vit à présent, il profite de son passage à Bastia pour prendre un café avec son cousin Michel Ferracci. « Je savais que Michel était dans le jury des films corses cette année à Arte Mare. C’est toujours sympa de se voir entre porto-vecchiais ! [rires] » nous explique Henri-Noël. Le jeune acteur est à l’affiche de deux films événements de cette fin d’année : ADN de l’actrice-réalisatrice Maïwenn et Rouge de Farid Bentoumi.
 
Tournage
« Les tournages étaient différents mais j’essaye toujours de m’adapter au réalisateur ou à la réalisatrice avec qui je travaille. Je me concentre sur mon jeu, je pense que je suis quelqu’un qui tourne à l’instinct. Ce sont deux projets qui me tenaient à cœur. » Il poursuit : « Pour Rouge, je connaissais le premier film de Farid Bentoumi, Good Luck Algéria. J’ai passé deux essais et ça l’a fait ! Super content de travailler avec Sami Bouajila, Céline Sallette ou Olivier Gourmet. Je suis très vite devenu ami avec Zita Hanrot. Elle a un tel talent et on est de la même génération. Il y avait une grande liberté sur le tournage, j’ai pu proposer des choses pour mon personnage sur certaines scènes. »
Et sur le film de Maïwenn ? « C’est surement le tournage le plus punk auquel j’ai participé ! [rires]. Il a duré 20 jours et j’ai participé à 11. C’est très court pour un long métrage comme celui là. Du coup, c’était hyper intense et il y avait une part d’improvisation. Tout est écrit sur les personnages mais on a une vraie liberté sur les dialogues. Maïwenn installe deux ou trois caméras et tourne beaucoup. On avait plus de 9h de rush rien que le premier jour ! Son cinéma est comme ça, super intime et très vivant. J’adore. Et puis quel casting ! C’est une vraie chance de participer à une telle aventure. »
 
Du Label cannois à Bastia
Ces deux films ont reçu le Label Cannes 2020 : « Oui, c’est un vrai plus. Et on sent qu’ils sont très attendus. On a eu un bel accueil partout où on est passé. Ils étaient dans la sélection cannoise et ont été tous les deux présentés à Deauville…comme à Bastia ! » Justement, ce passage à en Corse pourrait donner envie à Henri-Noël de tourner ici ? « Tout dépend du projet. Bien-sûr, je me sens ici chez moi mais je suis content aussi d’avoir quitté mon île pour exercer ce métier. Je ne voulais surtout me voir coller une étiquette, quelle qu’elle soit. Je ne voulais pas devenir “l’acteur corse de service”. J’ai travaillé avec Thierry de Peretti sur Les Apaches et Une Vie Violente mais aussi avec Frédéric Farrucci dans Suis-je le gardien de mon frère et Sisu. Je l’ai croisé hier puisqu’il était dans le jury. On s’est dit qu’on avait vraiment envie de retravailler ensemble. Mais comme je vous ai dit, je marche à l’instinct et au gré des rencontres. C’est le projet qui compte même si je me construis une famille de cinéma [Henri-Noël a aussi tourné avec Marie Monge, Rebecca Zlotowski et dans la série Une Île, NDLR]. Sur le tournage de Rouge, j’ai rencontré un assistant réal qui allait faire un court métrage avec son frère, La couleur des rois. Quand ils m’ont proposé de participer, je n’ai pas hésité ! »

Henri-Noël a d’autres projets mais comme souvent, tant que n’est rien n’est signé, il préfère ne pas en parler. En attendant d’en savoir plus, il est à l’affiche d’ADN de Maïwenn, en salle le 28 octobre prochain et de Rouge de Farid Bentoumi qui sort le 25 novembre. Deux longs métrages dans lesquels il confirme tout son talent.
 

Rouge
  • Rouge
  • ADN
  • L'acteur accompagne ADN de Maïwenn
  • Henri-Noël sur la scène du Théâtre de Bastia
  • Henri-Noël Tabary retrouve son cousin Michel Ferracci à Bastia

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047