Corse Net Infos - Pure player corse

Haute-Corse : la chambre d'agriculture demande la reconnaissance de "calamité agricole sécheresse"


La rédaction le Samedi 28 Août 2021 à 15:34

La chambre d'agriculture de la Haute-Corse a décidé de lancer le processus d'obtention de « calamité agricole sécheresse » dans les différentes zones de Corse. Sa décision intervient après la tenue du dernier comité hydrique au cours duquel selon les relevés Météo France "certaines zones du centre de l'île ont un niveau de sècheresse jamais enregistré depuis que Météo France existe" indique la chambre d'agriculture dans un communiqué.



(Archives CNI)
(Archives CNI)
La sècheresse agricole que subissent certains territoires de Corse en cette année 2021 est tout à fait exceptionnelle. Le Bozziu, la Castagniccia, l'Alesgiani, le Nebbiu  ou encore le Cap Corse sont particulièrement touchés.
Selon les relevés donnés par Météo France au dernier Comité Hydrique du 18 août en Préfecture de Bastia, certaines zones du centre ont un niveau de sècheresse jamais enregistré depuis que Météo France existe. Cette situation extrême, entraine de nombreuses difficultés auxquelles doivent faire face les éleveurs de ces régions :  le maintien de l'approvisionnement en eau quand cela est possible pour assurer l'abreuvement des animaux et éviter le risque de « divagation » si l'animal doit trouver seul sa ressource et la complémentation alimentaire plus importante du fait de la sécheresse des végétaux consommés traditionnellement. 


On constate par ailleurs que le cours mondial de la céréale flambe après les mauvaises récoltes dues au dérèglement climatique. En Corse un sac de 25kg d'aliments est passé de 9E à 11E en quelques mois, ce surcoût est lourdement pénalisant pour les entreprises (cette alimentation est indispensable pour ne pas accroitre les déplacements d'animaux, avec les risques que cela comporte, devant s'éloigner un peu plus de leur territoire de pacage pour compléter leur ration). 
Cette sécheresse très dure et très grave pour l'économie de l'intérieur de la Corse et par retombée pour toute la Corse, n'a pas l'attention positive qu'elle mérite de la part des pouvoirs publiques. Ces derniers se concentrent en effet sur les dispositifs à mettre en oeuvre sur le littoral pour la continuité de l'approvisionnement en eau brute concernant l'agriculture et le tourisme. Il ne s'agit pas d'opposer pour la CDA, deux territoires et deux économies de Corse aussi indispensables que complémentaires mais plutôt, de constater à l'occasion d'une année de sécheresse exceptionnelle en montagne, l'absence d'anticipation et de solution dont souffre l'intérieur de l'ile. 


La CDA 2B appelle les pouvoirs publics, Etat et Région, à mettre en œuvre avec les moyens appropriés, les différentes propositions déjà formulées. Pour que l'intérieur de la corse ne devienne pas un véritable désert, la réaction salutaire est encore possible. 
En attendant la CDA2B lance le processus d'obtention de «
calamité agricole sécheresse» dans les différentes zones de Corse. 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047