Corse Net Infos - Pure player corse

Festival du film de Lama : tout savoir sur le 26e édition


Genevieve Lodovici le Lundi 22 Juillet 2019 à 12:00

La sélection officielle avait été dévoilée au goutte à goutte sur les réseaux sociaux et augurait déjà une belle édition. Samedi 20 juillet dernier, le festival donnait sa conférence de presse pour présenter la programmation complète : invités, équipes de film, ateliers, animations… CNI y était et vous présente la belle semaine qui se prépare du 27 juillet au 2 août à Lama.




L'équipe du festival du film de Lama
L'équipe du festival du film de Lama

C’est dans le très charmant Hôtel La Pietra à l’Île Rousse que se tenait cette année la conférence de presse du Festival du film de Lama. L’équipe de l’association était en effet venue présenter la programmation de la 26e édition les pieds dans l’eau, ou presque. 

Car depuis bientôt 26 ans de nombreux cinéphiles rejoignent le village de Lama, perché sur ses montagnes aux portes de la Balagne, pour profiter de projections en plein air à la nuit tombée. Après un mémorable 25e anniversaire, le festival joue la carte du renouveau. Jean-Louise Devèze, Président du festival ne s’en cache pas, la force de ce festival est de ne pas regarder en arrière et chercher à innover. Et le pari semble réussi car si les projections à la nuit tombée reste le fil rouge de cette manifestation, on constate plusieurs nouveautés dans la programmation. 

A noter d’abord, l’apparition d’une thématique, celle des îles méditerranéennes qui résulte de la fusion des historiques compétition des courts métrages corses et projection des courts métrages internationaux. Une sélection de sept films cette année, présentant des courts métrages venus de malte, de sardaigne et bien sûr de corse. La compétition sera soumise au regard des membres du jury cinq étoiles, à savoir la réalisatrice Claire Burger et les acteurs Laurent Gamelon et Cédric Appietto. Par ailleurs, les films insulaires seront présentés avant chaque long métrage à 21h15, sur les sites de la Piscine et de l’Umbria, permettant ainsi une plus large diffusion. En effet, les années précédents, seule une soirée était consacrée aux films en compétition. 

Et pour la première fois, l’actrice Lisa Bettini viendra présenter les films de la Piscine aux côté de Pierre Duculot. La jeune ajaccienne se dit très excitée à l’idée de cette expérience : “Je vais donner tout ce que j’ai ! “ assure-t-elle avec humour avant d’ajouter, “je pense rendre cela vivant, en faisant des interactions avec le public…”. 

Nouveauté toujours, le festival de Lama crée un Prix du Public pour les films de l’Umbria. Site considéré comme le haut lieu de l’art et essai, l’Umbria se verra projeter des films en avant-première, jugés par les spectateurs, invités à voter en ligne à l’issue des séances. 

Le Festival de Lama, ce sont aussi des animations tous les jours avec des ateliers proposés pour les jeunes et les moins jeunes : scénario, light painting, chant, MAO… Les nouvelles cabines de projection confectionnées par les Charpentiers de la Corse seront quant à elles décorées par les enfants. Côté animation, le 7e art fera une place également à la musique, puisque la Donna Mobile viendra faire vibrer le village du dimanche 28 juillet au jeudi 1er août, dès 18h. 

Enfin, côté programmation il ne faudra pas manquer la sélection de documentaires, programmée à la Casa di Lama tous les jours à partir du dimanche 28 juillet. Une programmation réalisée par Jean-Louis Devèze et François Heuguier où pas moins de 24 films qui sont à découvrir. Le soir de clôture ne boudera aucun public en proposant le très familial “Ma famille et le loup”, d’Adrià Garcia, en présence de Bruno Salomon et Pierre Rochefort. Jean-Louis Devèze s’explique : “Chaque année, les enfants sont pénalisés car leur site, Le Mercatu, ne projette pas de film. Cette année, les familles sont invités à la Piscine, avec ce film qui mêle images d’animation et images réelles !”. Une proposition audacieuse qui saura trouver son public, tout comme les autres jours de la semaine, car les sept jours du festival de Lama s’annoncent haut en couleurs, avec des avant-premières pour tous les goûts. Des films événements sont attendus, tels que Les Misérables de Ladj Ly, Le Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma, Nuestras Madres (Caméra d’Or à Cannes, dont la sortie est prévu en avril 2020), La vie scolaire ou encore le fabuleux J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapain, primé à la Semaine de la critique, pour n’en citer que quelques-uns. Chaque soir, les équipes de films viendront seront présentes; sont attendus notamment Ladj Ly, Damien bonnard, Grand Corps Malade, Anaïs Demoustier, Rebecca Zlotowski, Henri-Noël Tabary, Idir Sirghine ou encore Edouard Bergeon. Laurent Hérin, coordinateur du festival, se dit ravi de cette programmation que le comité dont il fait partie, a voulu le plus possible équilibré. Il confie à CNI : “ Les distributeurs ont joué un rôle incroyable dans cette programmation, ils sont un réel soutien, nous accompagnent dans nos choix, nous sollicitent aussi.”

Et le choix sera difficile durant cette semaine cinéphilique car ce ne sont pas moins de trois films qui sont projetés en même temps, à la tombée de la nuit, sous les étoiles au coeur de ce village pittoresque de Lama. 

Toute la programmation sur : www.festilama.org






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements
















Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria