Corse Net Infos - Pure player corse



Entreprises de proximité : l’U2P a fait part de ses inquiétudes au préfet de Corse


La rédaction le Mardi 20 Octobre 2020 à 16:18

Une délégation de l’U2P (Union des entreprises de proximité) de Corse (représentant près de 23 000 entreprises) conduite par Louise Nicolaï, présidente régionale entourée de quelques élus, a été reçue récemment par Pascal Lelarge, préfet de Corse. Cette réunion, à laquelle participait également la directrice de la DIRECCTE, le secrétaire Général de Affaires Corse accompagné de leurs collaborateurs, a permis à l’U2P et de faire part de ses inquiétudes pour les entreprises de proximité et de transmettre ses propositions.



Louise Nicolai, présidente de l'U2P de Corse
Louise Nicolai, présidente de l'U2P de Corse
Les sujets abordés au cours de cet échange ont été divers et ont porté notamment sur le Crédit d’Impôt Investissement Corse, le Prêt Garanti par l’Etat, l’activité partielle et l’aménagement commercial.
En ce qui concerne le Crédit d’Impôt, l’U2P a fait valoir que si la reconduction du CIIC jusqu’en décembre 2023 était une bonne chose, l’élargissement de son champs d’action était impératif pour que les investissements généralement effectués par les TPE leur permette de bénéficier de ce crédit d’impôt, ce qui permettrait ainsi d’avoir un rééquilibrage des activités.
Il suffirait pour cela de supprimer du texte le terme d’amortissement dégressif
 
Le PGE a également été un sujet de discussion puisque l’U2P indique que devant le montant de la dette des entreprises et devant la résurgence de l’épidémie et la baisse de la consommation, son remboursement sera impossible pour beaucoup d’entreprises.
L’U2P demande que la durée de remboursement de ce prêt soit allongée jusqu’à 10 ans, ce qui inciterait également les entreprises n’y a pas eu recours à franchir le pas.
 
L’U2P a aussi souligné la lourdeur administrative des contrôles effectués dans le cadre de l’activité partielle. Lourdeur inadéquate et pénalisante pour les Très Petites Entreprises
L’aménagement commercial a aussi fait l’objet des échanges entre l’U2P et le préfet de Corse.
L’U2P dénonce les autorisations commerciales qui fleurissent sans prendre en compte les entreprises de proximité et au détriment des cœurs de villes.
Elle demande qu’une attention particulière soit apportée à toute demande d’implantation commerciale et qu’un représentant de l’artisanat et du commerce de proximité soit présent aux Commission Départementales d’Aménagement Commercial (CDAC)
 
Bien sur la relance économique insulaire ne peut passer pour l’U2P que par une augmentation du pouvoir d’achat.
La Corse à un revenu moyen parmi les plus faibles de la France Métropolitaine et un fort taux de pauvreté.
En plus des diverses mesures revendiquées (baisse des charges, baisse du taux normal de TVA identique aux Départements et Régions d’Outre-Mer…) la modification à la baisse du barème de l’Impôt sur le Revenu a fait l’objet de proposition.
Tout au long de ces 2 heures de réunion, l’U2P a soutenu qu’une adaptation régionale des mesures nationales des aides devait être mise en place

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047