Corse Net Infos - Pure player corse


En Haute-Corse le trafic de stupéfiants et la grande criminalité ont la peau dure


Livia Santana le Samedi 6 Février 2021 à 08:51

L'Etat major départemental de sécurité a dressé le bilan de l'année 2020, ce vendredi 5 février. Si les infractions et les accidents de la route, les vols, les incendies de voiture ont baissé en 2020, ce n'est pas le cas des violences intrafamiliales, des cambriolages ou encore des trafics de stupéfiants et de la criminalité organisée.



"L'année 2020 a connu une baisse significative de la délinquance" , a affirmé le préfet de Haute-Corse, François Ravier, ce vendredi 5 février lors de l'état major départemental de sécurité. 

Les vols avec violences en sont d'ailleurs la preuve. En 2020, ils ont baissé presque de moitié de près de 17%. Cette diminution drastique s'explique notamment par la crise sanitaire et les confinements successifs.
Toutefois, en plus des effets du confinement, François Ravier et le procureur de la République de Bastia, Arnaud Viornery, ont tenu à souligner "les effets positifs d'une politique plus ciblée" notamment dans le domaine de la sécurité routière où "l'augmentation des contrôles routiers a eu un effet préventif". Ainsi, en 2020, la Haute-Corse enregistre 9 décès sur les routes contre 21 en 2019 soit une diminution significative de 57%.

De grosses prises 

La crise sanitaire n'a toutefois pas arrêté les trafics de stupéfiant et la grande criminalité. En 2018, différentes enquêtes avaient révélées de nombreux réseaux en Haute-Corse qui avaient été démantelés.
En 2020, la configuration est différente. "Il n'y a pas d'augmentation des procédures, même une légère diminution par rapport à 2018. Cependant, nous sommes sur de plus grosses affaires, avec des réseaux plus importants", indique le procureur de la République de Bastia. La délinquance économique et financière sont aussi des phénomènes qui perdurent dans le département. 


Des violences intrafamiliales sanctionnées 

Les violences intrafamiliales restent elles aussi assez stables. La Haute-Corse a recensé en 2020  491 faits dont 355 de violences conjugales. Pour lutter contre cela, le parquet de Bastia a une politique volontaire de défèrement quasi systématique. "En moyenne, pour les faits de violences intrafamiliale, les prévenus écopent entre 18 mois et 2 ans de prison ferme. Souvent, ce sont des récidivistes, des personnes alcoolisées ou avec des addictions.", explique Arnaud Viornery.


Des cambriolages en zone rurale
 
Si la crise sanitaire a eu de nombreux effets positifs sur la délinquance, le colonel Vincent Lemonnier déplore une hausse de 7% des cambriolages en zone gendarmerie. Cela représente 200 infractions soit un cambriolage tous les deux jours. "Certes, on observe une hausse des vols dans les domiciles, mais ce n'est rien par rapport à d'autres régions où ils ont été triplés", lance Vincent Lemonnier. Les résidences secondaires, vides durant la période de confinement, ont surtout été visées. 













    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047