Corse Net Infos - Pure player corse


En Corse-du-Sud de plus en plus de jeunes poussent la porte de Restos du Coeur


Julia Sereni le Lundi 30 Novembre 2020 à 11:52

Depuis le mardi 24 novembre, la campagne d’hiver des Restos du Coeur a démarré. Et l’appel lancé en 1985 par Coluche n’a jamais été autant d’actualité. Avec la crise sanitaire devenue crise économique, l’association enregistre une hausse des inscriptions, mais également l’arrivée de nouveaux bénéficiaires, plus jeunes. Et la Corse ne fait pas exception, comme le constate le président des Restos du Coeur de Corse-du-Sud Raymond Ceccaldi.



Le président des Restos du Coeur de Corse-du-Sud Raymond Ceccaldi (Photo Michel Luccioni)
Le président des Restos du Coeur de Corse-du-Sud Raymond Ceccaldi (Photo Michel Luccioni)
« D’ici le mois de janvier, on devrait tourner autour des 6 000 inscrits » se désole le président des Restos du Coeur de Corse-du-Sud Raymond Ceccaldi. L’an dernier, l’association, qui vient en aide aux plus démunis en leur distribuant des denrées alimentaires, comptait environ 4 500 bénéficiaires. Une augmentation significative, liée à la crise économique engendrée par l’épidémie de COVID-19. « Les gens ne viennent pas en masse, mais c’est un mouvement continu et qui progresse doucement » commente le président.
 
Et surtout, ce que constate Raymond Ceccaldi, c’est l’arrivée de nouveaux bénéficiaires, depuis les mois de février, mars, soit le début du confinement : « Nous avons plus de jeunes de 18-25 ans, qui avaient des petits boulots qui leur permettaient de survivre et qui se retrouvent aujourd’hui le bec dans l’eau » note t-il. Petites mains de l’hôtellerie et de la restauration, ouvriers du bâtiment, étudiants, « il y a mille cas différents mais tous sont à aider » résume le président.
 
Alors que les jeunes de moins de 26 ans représentaient déjà, au niveau national, près de la moitié des bénéficiaires, il est à craindre que le bilan ne s’aggrave. « En Corse, nous avons moins de jeunes, entre 15 et 20%, mais nous allons sur cette même tendance d’augmentation » précise Raymond Ceccaldi.
 
S’inquiète t-il d’une telle situation ? « Il ne faut pas être inquiet mais réactif, sur le qui-vive et prêt à donner plus » assure le président, combatif. Car si l’association ne fonctionne aujourd’hui plus qu’en drive, avec un tiers seulement de ses 250 bénévoles en raison des contraintes sanitaires, elle s’attend à un regain d’activité dans les prochaines semaines. C’est pourquoi Raymond Ceccaldi lance un appel aux dons, qu’ils soient financiers ou en denrées alimentaires , mais également aux bonnes volontés : « Nous aurons besoin de plus en plus de bénévoles » conclut-il.





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047