Corse Net Infos - Pure player corse

Emploi et acquisition de compétences pour les travailleurs intérimaires : Un engagement pour 2 ans en Corse


Rédigé par le Samedi 30 Décembre 2017 à 19:29 | Modifié le Samedi 30 Décembre 2017 - 23:27


Les agences d’emploi œuvrent au quotidien pour la mise à l’emploi et la sécurisation des parcours professionnels des intérimaires. Une priorité menée tant au niveau national que sur les territoires régionaux. Pour preuve, un Engagement de Développement des Emplois et des Compétences (EDEC) a été signé sur le territoire corse pour favoriser l’emploi et l’acquisition de compétences pour les travailleurs intérimaires. Cet engagement du FAF.TT, de Prism’emploi pour la Région Corse et de la DIRECCTE de la Région Corse prend effet pour 2 ans.



Depuis 2 années, l’activité des agences d’emploi s’est intensifiée sur le territoire corse, leur permettant d’œuvrer quotidiennement pour les entreprises dans un souci de sécurisation des parcours des salariés intérimaires. De fait, la maturité du secteur et le déploiement du volet formation favorise la mise en œuvre d’actions plus ambitieuses en faveur de l’emploi intérimaire, tant sur l’aspect collectif que sur leur finalité diplômante. 

C’est dans ce contexte que le Préfet de la Région Corse, et par délégation, la DIRECCTE de la Région Corse, Prism’emploi Corse et le FAF.TT ont signé le 6 novembre dernier  la mise en place d’un EDEC en faveur de l’adaptation des compétences des actifs du travail temporaire.   

A travers cet accord, chacune des parties s’accordent sur les priorités suivantes :
- Contribuer à identifier les besoins en compétences ;
- Mobiliser les agences d’emploi autour de ce projet pour construire les compétences de demain ;
- Accompagner les entreprises dans les enjeux de professionnalisation et de création d’emploi ;
- Permettre aux entreprises de faire face aux évolutions sectorielles ;
- Contribuer avec les agences d’emploi à développer l’accès à la qualification et à la formation pour tous ;
- Elever le niveau de qualification des salariés intérimaires ;
- Développer l’employabilité des intérimaires et leurs « poly-compétences » ;
- Informer et contribuer à la prévention des risques professionnels ;
- Communiquer auprès des agences sur cet accord pour favoriser son déploiement.

 

 Les contours de cet accord
Cet accord s’adresse à tous les salariés intérimaires, les jeunes et les seniors figurants au rang prioritaire des actions réalisées.
Il se déclinera annuellement sous forme d’une convention financière d’application avec le FAF.TT (organisme référent en matière d’emploi et de formation professionnelle de la branche du travail temporaire). Ce dernier a été mandaté pour animer le comité de pilotage : assurer la gestion et le suivi des actions de développement.
Les investissements financiers pour la mise en œuvre de cet engagement sont répartis entre le FAF.TT (minium 50 %) et la mobilisation des engagements de développement de l’emploi et des compétences (maximum 50 %).
Par ailleurs, afin de mesurer l’efficacité et l’impact des actions, le comité de pilotage proposera des indicateurs de mesures lors des évaluations intermédiaires et finales. Ces indicateurs permettront notamment de faire le point sur les démarches initiées au regard des objectifs attendus.

 

Ils ont dit
« La formation est l’une des priorités des agences d’emploi. Cela permet aux salariés intérimaires de renforcer leur employabilité et à terme, d’accéder à des emplois plus pérennes.  Nous sommes donc ravis de travailler en synergie avec le FAF.TT et la Direccte Corse sur ces sujets », se réjouit  Caroline Epert, présidente de Prism’emploi Corse.

 

«  Informer, sensibiliser et accompagner les entreprises dans l’analyse et la définition des besoins en matière de formation, de compétences font partie des missions premières du FAF.TT. C’est donc en toute logique que nous avons souhaité nous associer à cette convention en soutien au développement économique de la Corse » explique Fabien Arnaud, directeur général du FAF.TT.

 

Marie-Françoise Baldacci, de la direction tégionale Corse des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi : « le territoire corse a vécu un développement important ces dernières années et il est nécessaire d’accompagner les entreprises et les salariés dans cette croissance. La Direccte a un rôle majeur à jouer tant dans l’accompagnement de cette croissance que dans la mise en œuvre d’un dialogue social. Cette convention permettra à terme de lutter contre le chômage et l’exclusion ».
-----


Situation de l'emploi en Corse fin 2016
La  progression de l’emploi salarié a atteint 1,9 % ce qui correspond à la création nette de 1 300 emplois Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie ABC diminue pour la première fois depuis huit ans avec - 0,8 %
3 770 entreprises ont été créées en Corse soit 4,7 % de plus qu’en 2015
De janvier 2016 à décembre 2016, 8 200 contrats ont été conclus par les agences d’emploi, portés par le secteur tertiaire (66 %), l’industrie (16 %) et la construction (13 %).  






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Avril 2018 - 23:46 Ateliers créatifs à Porto-Vecchio

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Raid Oxy’Jeunes Aventure – A Sfida Natura https://t.co/hkqbIiJOSb https://t.co/1wxREv11ay
Mercredi 25 Avril - 20:25
Corse Net Infos : Déchets : Les recommandations de la CAB et du Syvadec https://t.co/lK0PXNf14o https://t.co/KjI1bU7i7n
Mercredi 25 Avril - 19:44
Corse Net Infos : Charles Pieri sera jugé le 4 Septembre à Bastia pour" injure publique" https://t.co/JD0oEcwAMJ https://t.co/8GINOFwiMx
Mercredi 25 Avril - 19:14
Corse Net Infos : Ligue 2 : L'ACA veut encore rêver https://t.co/0wgusjkuhS https://t.co/oMBmfa4WiE
Mercredi 25 Avril - 17:54



Newsletter






Galerie