Corse Net Infos - Pure player corse

Elus FN-RBM : "Une Corse apaisée dans une France unie"


Rédigé par le Dimanche 20 Décembre 2015 à 23:22 | Modifié le Dimanche 20 Décembre 2015 - 23:25


Du groupe des conseillers territoriaux Front National-Rassemblement Bleu Marine de l’Assemblée de Corse.


Les élus FN-RBM expriment leur plus vive inquiétude sur le ton donné à la nouvelle mandature par le président nouvellement élu de l’Assemblée de Corse.
Dans un discours prononcé uniquement en langue corse M. J.G. TALAMONI a volontairement ostracisé une partie de la population non originaire de l’île mais aussi  la partie corse de la population qui, pour des raisons diverses, ne connait pas ou ne pratique pas la langue corse.
Il est clair qu’il s’agit d’un discours politique de rupture avec la France ne tenant aucunement compte des sentiments de l’ensemble des élus républicains et, pire, de l’ensemble de la population. Il est clair aussi qu’il s’agit d’un discours en flagrante contradiction avec le discours de M. G. SIMEONI,  nouveau Président de l’Exécutif, appelant à travailler ensemble au-delà des clivages politiques, pour le bien de la Corse.
Les langues et les cultures régionales, ainsi que l’histoire des régions  sont le patrimoine commun de tous les français. Elles sont l’âme de la Nation et la richesse de la France. Elles ne sont pas une arme aux mains de minorités qui, en les politisant d’une manière outrancière, précipitent leurs disparitions en attisant les haines et les divisions.
Il est clair qu’il s’agit aussi d’une rupture dans l’égalité républicaine permettant à chacune et à chacun d’avoir accès au débat démocratique et républicain.
Les élus FN-RBM rappellent que le français est la langue de la République et reste le facteur indispensable à la cohésion de la Nation.
Assumant pleinement leur condition de français et de corses, ils invitent la population à rester extrêmement vigilante afin d’éviter que la Corse ne soit précipitée dans des aventures politiques hasardeuses dont la population insulaire serait la première victime.
Unis avec Marine LE PEN, ils partagent avec elle la même volonté et le même combat pour que la France reste une République et une Nation unes et indivisibles.
 




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Novembre 2018 - 21:52 Corsica Cristiana : A Diu a Prete Mondoloni

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu