Corse Net Infos - Pure player corse



Elle a créé la branche française du club Soroptimist International : Bastia a rendu hommage à Suzanne Noël


Philippe Jammes le Vendredi 25 Novembre 2022 à 17:37

Ce vendredi matin une plaque commémorative dédiée à̀ Suzanne Noël a été dévoilée dans les jardins de l’ancienne mairie de Bastia de la place du marché. La date du 25 novembre n’a pas été prise par hasard. Suzanne Noël a, en effet, créé, en 1924, la branche française du club Soroptimist International, réseau mondial de femmes exerçant une activité professionnelle et venant en aide à leur communauté grâce à leurs compétences.



Bastia a rendu hommage à Suzanne Noël
Bastia a rendu hommage à Suzanne Noël

« Cette grande dame, pionnière dans la médecine esthétique et reconstructrice, est connue pour avoir créé, en 1924, la branche française du club Soroptimist International, réseau mondial de femmes exerçant une activité professionnelle et venant en aide à leur communauté grâce à leurs compétences » explique Angèle Liegault, présidente du Club Soroptimist de Bastia. Et c’est en ce 25 novembre 2022, journée de mobilisation contre les violences faites aux femmes et aux filles, portée par l’ONU, que la Mairie de Bastia, la CdC et le club Soroptimist de Bastia avaient tenu à rendre hommage à cette personnalité, mais aussi à toutes les femmes représentées par la branche bastiaise du club Soroptimist International.


Le Soroptimist international est un mouvement interprofessionnel,  non politique et non confessionnel relevant du statut des ONG auprès des agences de l’ONU (ECOSOC, UNESCO, UNICEF, HCR, PNUD, FAO et OIT). Il est composé de 5 fédérations, environ 72000 membres de clubs dans 121 pays travaillent au niveau local, national et international pour éduquer, autonomiser et promouvoir la condition des femmes et des filles.
 
 Suzanne Noël née le 19 janvier 1878 à Laon (Aisne), mariée à 19 ans à un médecin dermatologue qui devient son modèle, entreprend des études de médecine en 1905. Étudiante volontaire et brillante, elle s’impose dans un milieu masculin et sera durement critiquée,  lorsqu’elle choisit de tenir un bistouri.  « Émancipée tant dans sa vie professionnelle qu'intime, elle devient une pionnière féministe de la chirurgie réparatrice et de la chirurgie esthétique », souligne encore Angèle Liegault. « Elle redonne une dignité aux gueules cassées et offre une seconde jeunesse à Sarah Bernhardt. Elle opère tous les patients qui subissent un accident et perdent toute capacité de gagner leur vie, de s’intégrer à la société, même si à côté elle opère tous les grands noms d’Europe. Elle améliore les techniques chirurgicales existantes et en invente de nouvelles. Elle milite pour le respect des patients et élabore une charte sociale qui propose de donner une information totale et franche aux patients. Suffragiste militante, elle considère que les femmes participent économiquement au bien-être de la société, par leur travail et leurs revenus et qu’elles doivent avoir les mêmes droits.  Elle est une femme ouverte sur le monde, elle crée en 1924 le premier club service soroptimist à Paris, en adhérant à ce mouvement né aux États-Unis en 1921, dont l’objectif est de se battre pour les femmes du monde,  en demandant à des femmes ayant des compétences de les mettre au service d’autres femmes ».



La plaque en son honneur a été dévoilée en présence des membres du club bastiais, du maire de Bastia, Pierre Savelli et de Lauda Guidicelli, Conseillère exécutive en charge de la jeunesse, des sports, de l'égalité femmes-hommes, de la vie associative et de l'innovation sociale. « Suzanne Noël s’est battue pour une justice sociale et il faut s’en inspirer comme de toutes les femmes qui se battent, travaillent au service de l’autre » soulignait Lauda Guidicelli qui, s’adressant à Angèle Liegault, rajoutait : «On a besoin de vos forces, de vos compétences, de votre présence sur le terrain ».
A leurs côtés, Pierre Savelli avouait humblement ne pas connaître Suzanne Noël. « J’avoue que je ne la connaissais pas il y a encore quelques jours. J’ai découvert une femme engagée, chirurgienne, créatrice du club soroptimist en France. Que serions-nous sans vous, les femmes. Je serai toujours à vos côtés. A Bastia, on souhaite que tout le monde puisse s’épanouir, on se doit d’aider tout le monde ».
 















L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022