Corse Net Infos - Pure player corse

Dernière escale à Ajaccio du patrouilleur de haute mer « Commandant l’Herminier »


Rédigé par Marie MAURIZI le Mardi 27 Mars 2018 à 17:29 | Modifié le Mardi 27 Mars 2018 - 23:06


La ville marraine du bâtiment « commandant l’Herminier » a reçu les membres d’équipage du patrouilleur récemmentdans le salon Napoléonien de la mairie d’Ajaccio, en présence d’anciens combattants, des associations et de Jacques Vergellati directeur de l'ONAC de la Corse-du-Sud et du Capitaine de corvette Mathias Canonne. Une dernière escale dans la ville impériale saluée par Laurent Marcangeli son maire, avant que le navire ne soit désarmé le 3 juillet prochain à Brest. Auparavant une gerbe a été déposée devant le monument aux morts à la mémoire du Commandant l’Herminier.


Photo Cita d'Aiacciu
Photo Cita d'Aiacciu
Ajaccio à un quai qui porte le nom de l’Herminier, pour se rappeler le commandant Jean L'Herminier l'un des grands artisans de la libération de la Corse et valeureux commandant du Casabianca, ce sous-marin, dit « de grande patrouille » entré en service en 1936.
Promu commandant du sous-marin Casabianca en 1942, Jean L'Herminier,qui a refusé en 1943, malgré la grave thrombose dont il était atteint, de débarquer avant la libération de la Corse, doit alors subir l'amputation des deux jambes.


À Alger, le Casabianca est affecté aux Services spéciaux de la Défense nationale. Il est placé en appui de la mission secrète Pearl Harbour, chargée de coordonner les premiers réseaux de résistance en Corse en vue d'un débarquement de troupes françaises. Il assure le soutien logistique permanent de ses quatre premiers agents (Toussaint et Pierre Griffi, Laurent Preziosi et Roger de Saule), notamment le ravitaillement des maquis en armes, puis du commandant Paulin Colonna d'Istria, chargé de la coordination militaire de la résistance pour le débarquement des forces spéciales.


Le 13 septembre 1943, le Casabianca débarque les premiers soldats français, 109 hommes du bataillon de choc, à Ajaccio,  première ville libérée de France métropolitaine. Il assura aussi la liaison entre la France occupée et l'état-major de la France combattante basé à Alger. La libération de la Corse s'achève le 4 octobre 1943 par la libération de Bastia.
 
L’Aviso Commandant l’Herminier navigue depuis plus de 35 ans dans toutes les mers du globe. Ce patrouilleur de quatre-vingts mètres de long, composante de la Force d'Action Navale, il est spécialisé dans la lutte anti-sous-marine côtière. Sa polyvalence lui permet de remplir des missions de défense des approches maritimes, de surveillance et d'escorte en haute mer ainsi que de présence outre-mer.
 




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Juillet 2018 - 14:47 L’ACA d’attaque !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie





Derniers tweets
Corse Net Infos : @jdoreofficiel @Corse_Matin https://t.co/IxQ3WpMxZc
Lundi 23 Juillet - 00:04
Corse Net Infos : Lumiu : Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013, au Clos Culombu https://t.co/Pn5OMbR0fs https://t.co/48xtjivWJi
Lundi 23 Juillet - 00:01
Corse Net Infos : Réunion du comité de massif à Erbaghjolu https://t.co/sTj8VU3Ojg
Dimanche 22 Juillet - 23:42
Corse Net Infos : Ajaccio : La mémoire honorée des victimes des crimes racistes et antisémites et des justes https://t.co/C3bVSN0ctJ … https://t.co/Fz0u8ZkZhP
Dimanche 22 Juillet - 22:52



Newsletter






Galerie