Corse Net Infos - Pure player corse

Derby : Le SCB musarde, l'ACA égalise…


Rédigé par le Mercredi 4 Décembre 2013 à 21:23 | Modifié le Mercredi 4 Décembre 2013 - 22:41


Pour le Sporting les matches à l'extérieur se suivent et se rassemblent. Mercredi soir, encore, il n'a pas réussi à s'imposer comme les circonstances auraient dû lui permettre s'il ne s'était mis à musarder après l'heure de jeu quand l'ACA, réduit à 10, semblait promis à un revers inexorable. C'est à ce moment-là paradoxalement que le combat changea d'âme et que l'ACA s'en alla cueillir un point qu'il n'espérait plus…


Derby : Le SCB musarde, l'ACA égalise…
Il est vrai que la physionomie de la partie fut telle que jusqu'au carte rouge infligé, peut être trop vite par M. Castro, à Nadeau rien ne semblait pouvoir interrompre le cours victorieux du match qui coulait nettement en faveur du Sporting.
Nous mêmes pensions que le match était plié et que le SCB, sous la baguette de Ryad, prince de Parsemain - c'était le titre envisagé - allait s'en aller décrocher sa première victoire de la saison à l'extérieur…
D'autant plus qu'après le but de Raspentino, dont c'était la troisième titularisation de la saison,  au terme de cette belle frappe de Boudebouz que Ochoa ne put maîtriser, Modesto, sollicité, par le même Ryad, plaça d'une belle tête le ballon sur la transversale, puis Raspentino toucha, à son tour, le bois dès le début de la seconde période de jeu.
Un but, des occasions, une main mise presque totale sur le match. A l'évidence rien de fâcheux, ne pouvait arriver au "bleu" du Sporting. Et comme Landreau et son superbe brassard, sur lequel on pouvait "Landreau ci hè ghjuntu", n'avaient jamais été inquiété par un seul tir cadré de l'adversaire, oui tout le monde s'accordait à croire que s'en était fait des chances de l'ACA.
Mais en football, on le sait, rien n'est jamais définitivement acquis. Hantz et ses joueurs étaient pourtant bien placés pour le savoir eux qui ont rarement, comme il y a peu à Sochaux, réussi à tenir un résultat à l'extérieur.
Et l'histoire, c'est une fois encore, répétée.
C'est vrai le Sporting n'a pas reculé. On dira plutôt qu'il a musardé. Qu'il a versé dans la facilité. Ou alors qu'il s'est vu trop beau. Sans doute, déjà, sixième de la Ligue 1.
Ou mais l'adversaire, réduit à 10, se mit à serrer les rangs. A récupérer plus bas. A aller un peu plus haut. Bref à se jeter sur tous les ballons comme un mort de faim. Pour finir par ramener à la réalité le club bastiais à la faveur de ce beau ballon de Cavalli bien piqué ensuite par Eduardo qui avait surgi dans le dos de Cioni.
Une égalisation, inespérée, survenue à la 82ème minute qui redonna des couleurs méritées aux joueurs de Christian Bracconi. Et des ailes à Ochoa qui en s'imposant devant Ilan en toute fin de partie, permettait à l'ACA de décrocher le point tout en lui évitant la lanterne rouge, mais surtout faire la preuve que mentalement le groupe est "encore" là…
Quant au Sporting et à Frédéric Hantz ils n'auront pas sans doute assez de toute la nuit pour ruminer une déception qui est de leur seul fait.
Oui Ryad pour son rayonnement sur le jeu bastiais pendant une heure aurait pu être prince de Parsemain, le stade de Istres, et François Modesto, un sacré joker au milieu du terrain pour Hantz, et Raspentino les autres héros de la soirée. Hélas.
Sûr que tous ont repris l'avion, la tête basse, à destination de Bastia à, l'inverse de l'ACA qui est reparti, lui, avec le point de l'espoir.

Stade Parsemain à Istres
ACA : SCB : 1 (0-1)
Buts pour l'ACA : Eduardo (82e), pour le SCB : Raspentino (9e)
Arbitre : Alexandre Castro
Avertissements : Goncalves (7e), Dielna (37e) à l'ACA, Palmieri (79e)
Exclusion : Nadeau (62e)
ACA :
Ochao, Hengbart, Dielna, Bonnart, Nadeau, Mostefa, Cavalli, Goncalves puis Lasne (46e), Eduardo, Diarra puis andré (52e), Oliech puis Perozo (67e) (Sissoko, Pierazzi, Belghazoauni, Arrache 
SCB :
Landreau, Cioni, Squillaci, Harek, Palmieri, Modesto puis Ilan (89e), Romaric, Boudebouz, Khazri puis Ba (16e) Krasic, Respentino puis Bruno (72e) (Leca, Djiku, Genest, Barbato)




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Décembre 2018 - 23:43 L’ACA doit s’en contenter face à Nancy (1-1)

Mardi 4 Décembre 2018 - 22:44 Ligue 2 : Le GFCA dominé à Sochaux (0-2)

L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Le courrier des lecteurs