Corse Net Infos - Pure player corse

Départementales : Pas de consignes de vote du PCF-Front de gauche sauf à Bastia III


Rédigé par le Lundi 23 Mars 2015 à 21:58 | Modifié le Lundi 23 Mars 2015 - 22:01


Dans une déclaration les candidats du PCF-Front de gauche appellent leurs électrices et électeurs d à se reporter sur la candidature PRG de José Martelli et Anne-Marie Piacentini.


Les candidates et candidats du PCF-Front de gauche ont totalisé sur les 10 cantons de la Haute Corse où ils étaient engagés 4 157 suffrages soit 10.92% sur 38 052 exprimés pour un taux de participation de 49 %.
Dans la grande confusion qui a caractérisé ces élections départementales, ces électrices et électeurs ont fait, par ce vote, le choix du rassemblement dans la clarté et de l’engagement à gauche porté à travers ces candidatures. Nous les en remercions.
L’abstention est ainsi le signe d’un rejet de la politique gouvernementale au plan national et des pratiques politiciennes au plan départemental, symbolisées par le grand nombre de candidatures sans étiquette.
Il en découle une forme de dégout de la politique et de défiance vis-à-vis du politique favorisés par la sur-médiatisation de l’extrême droite et la recomposition politique avec en toile de fond la collectivité unique et l’enjeu de pouvoir qu’elle implique à l’approche des futures territoriales.
Dans ces conditions les candidatures PCF-Front de gauche ont permis d’affirmer le refus de la politique gouvernementale d’austérité, le refus de la collectivité unique et du pouvoir unique, l’exigence d’une politique de gauche et d’un référendum sur la réforme institutionnelle.
C’est désormais un point d’appui solide pour reconstruire à gauche un espoir, une perspective. C’est d’autant plus nécessaire que le Parti socialiste s’est auto-dissout sur Bastia dans des alliances avec l’UMP et Femu a Corsica et que la majorité départementale déchirée a révélé les profondes divisions du PRG.
L'heure est maintenant au sursaut, à la construction patiente et déterminée de la seule issue possible : la construction d'une politique et d'une majorité alternative, citoyenne et populaire à gauche, pour sortir de l'austérité et pour un projet social, solidaire et écologique.
Dans ce contexte pour le second tour qui aura lieu dans les cantons de Bastia I Bastia IV et du Cap Corse les candidats PCF Front de gauche ne peuvent en l’état se désister en faveur des candidats en présence. Le principe du désistement républicain ne trouve pas à s'appliquer tant le flou qui entoure leurs candidatures est grand.
Il appartient à ces candidats, hors ceux de l’alliance droite nationaliste, de faire tout la clarté sur leur ancrage politique pour espérer obtenir les suffrages de celles et ceux qui ont fait confiance à ceux du PCF-Front de gauche au premier tour.
Par contre, dans le canton Bastia III ils appellent les électrices et électeurs du PCF-Front de gauche à se reporter sur la candidature PRG de José Martelli et Anne Marie Piacentini.



Dans la même rubrique :
< >

Territoriales 2015 | Municipales 2014 | Départementales 2015