Corse Net Infos - Pure player corse


Départ du Corsica Sun Trip, une course de 600 km à vélo solaire


Philippe Jammes le Lundi 12 Octobre 2020 à 14:56

Ce lundi matin sur la place St Nicolas à Bastia, entre averses et brins de soleil bienvenus, a été donné le départ de la deuxième édition du Corsica Sun Trip. 12 Cyclistes emprunteront la GT20, l'itinéraire cyclotouristique de l'ATC partenaire de la course, pour effectuer un tour de Corse à vélo solaire et promouvoir ainsi les énergies renouvelables. L'arrivée est prévue le 19 octobre dans l'après midi a Bonifacio.



«Le Corsica Sun Trip est une déclinaison régionale du Sun Trip » nous explique Stéphane Clémot, membre de l’organisation et son représentant en Corse. «The Sun Trip est une vitrine des nouvelles formes de mobilités, le monde en vélo solaire. Chacun des aventuriers qui y prend part est ainsi un ambassadeur du solaire et de l’éco-mobilité, en prouvant leur efficacité et leur dimension humaniste ». La crise sanitaire mondiale de cette année 2020 n’a pas permis de maintenir la 2ème édition du Lyon-Canton. Cette grande aventure solaire à travers l’Eurasie a été décalée en 2021. «L’édition chinoise ayant été reportée, un tour de France a été créé en dernière minute du 14 juillet au 9 août» poursuit Stéphane Clémot. «Déclinaison régionale, notre Corsica Sun Trip 2020 n’a lui jamais été remis en cause et nous avons toujours maintenu la date au programme, en faisant le pari d’un retour à une situation plus normale dans l’été. C’est aussi l’occasion de faire connaître cette pratique du vélo, propre, écologique ».
En ce lundi automnal, ils sont une quinzaine à descendre du ferry avec leurs drôles de machines. Qui vient de Grenoble, qui de Paris, de Metz, du Jura… et de Corse !

Leurs machines ? Des vélos ou des tricycles solaires entièrement conçus par eux-mêmes. «Le concept est assez récent et il n’existe aucun produit d’usine sur le marché. Ces amateurs du vélo et du solaire construisent donc leurs montures de leurs propres mains. On part d’un vélo classique ou électrique et on l’équipe avec des panneaux solaires. Leur coût est autour de 2000 € ».


Mais comment ça marche ?
Il faut tout d’abord  une batterie; une sorte de petit boitier, réservoir d’énergie qui se remplit via les panneaux solaires et permet d’alimenter le vélo. Elle peut aussi se recharger avec une prise électrique. «Mais ce n’est pas le but. Pourquoi vouloir consommer propre si on utilise une énergie provenant d’une usine » s’empresse de dire St. Clémot. Ce sont donc des panneaux solaires, d’environ 4 m², qui alimentent  la batterie. Puis un chargeur solaire. Cette pièce appelée aussi convertisseur ou booster permet de transformer la tension produite par les panneaux solaires en tension de charge pour les batteries. Il évite les surcharges. Le contrôleur est quant à lui un boitier électronique qui régule la puissance du moteur en fonction de l’information qu’il reçoit du capteur pédalier ou de la poignée d’accélérateur. Le moteur, alimenté par la batterie, se place soit sur le vélo, soit sur une remorque. Enfin l’ordinateur de bord permet de contrôler la puissance et la consommation de la batterie; un second mesure la production d’énergie sur une journée.   


La GT20
Depuis plus d’un an, l’ATC, Agence du Tourisme de la Corse, travaille sur la mise en place de la GT20, une sorte de pendant du GR20, mais pour les vélos. «Cette GT20 part de Bastia et rejoint Bonifacio, soit 600 km, via nos petites routes départementales » explique Jean-Louis Moretti de l’ATC, partenaire du Corsica Sun Trip. «Le but est de faire traverser nos villages, à l’écart des grandes routes territoriales. Le tracé est bouclé et nous allons lancer l’appel d’offre pour implanter la signalétique. Mais ce Corsica Sun Trip est déjà l’occasion de faire connaitre notre réalisation. L’enjeu c’est que la GT20 devienne une vitrine pour la Corse, qu’elle permette de développer le cyclotourisme. Il s’agit d’une autre façon de découvrir notre île à travers ses villages reculés. Un plus économique non négligeables pour eux».
Testée l’an passé par une dizaine de cyclistes solaires, il s’agit de la 1ère véritable édition de ce CST. «Il s’agit bien d’un rassemblement, aucunement d’une course ou d’un défi » précise bien St.Clémot. «Un rendez-vous convivial qui veut sublimer l’itinéraire de la GT20 tout en portant un message de sensibilisation sur les nouvelles mobilités et les nouvelles énergies. L’idée c’est de proposer cette traversée à 20 ou 25 personnes, pas plus. Des études montrent qu’au niveau européen le cyclotourisme peut engendrer des recettes énormes. Il y a dans ce secteur un impact économique certain pour la Corse».

Dans ce conteste «covidien» rassembler déjà une quinzaine de personnes en ce mois d’octobre constitue une belle réussite pour cette aventure scientifique et humaine. «Derrière les machines il y a l’humain » souligne en effet St.Clémot, «la diversité de profils réunis par une même envie de voir le monde autrement. Il y a des jeunes, des moins jeunes, des valides et non-valides, des aventuriers expérimentés ou des novices du vélo. Les participants à cette CST sont des ambassadeurs de ces valeurs. Dans le respect des réglementations sanitaires, le Corsica Sun Trip France est une belle opportunité pour valoriser ce que la Corse a de meilleur, tant dans ses paysages que dans les projets imaginés par les acteurs locaux comme la GT20, la promotion de l’itinérance douce, l’aide à l’achat de vélo électrique et le développement des nouvelles énergies». 


​L’itinéraire
L’itinéraire 2020 est sensiblement le même que celui suivi testé en 2019 : le tour du Cap Corse pour rejoindre St Florent, puis la route de la GT20. Un parcours souvent montagneux, avec de rares secteurs de plats. Si la GT20 est normalement prévue pour être couverte en 12 jours, grâce à l’aide du vélo électrique-solaire, nos cyclistes automnaux la parcourront en 6 jours, soient 6 étapes avec une vitesse moyenne de 20 km/h !

1ère étape lundi 12 octobre :  Bastia – St Florent 112 km
2ème étape mardi 13 : St Florent- Calenzana : 104 km
3ème étape mercredi 14: Calenzana – Porto 82 km
4ème étape jeudi 15 octobre : Porto – Corte 84 km
5ème étape  vendredi 16 octobre: Corte – Zicavo : 102 km
6ème étape samedi 17 octobre : Zicavo – Bonifacio : 104 km


A l’arrivée à Bonifacio, une  rencontre est prévue avec les équipiers des voiliers du Tour de Corse à la voile.
 

Les cyclistes "solaires" au départ de Bastia
Les cyclistes "solaires" au départ de Bastia


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047