Corse Net Infos - Pure player corse



D’Ajaccio à Mezzavia, la même ferveur pour la Saint-Antoine


Philippe Peraut le Lundi 17 Janvier 2022 à 16:46

Fête d’une ferveur particulière, la Saint-Antoine a été célébrée ce lundi 17 janvier dans la Cité Impériale. Interdits de procession, comme l’an dernier, en raison du Covid, les fidèles étaient néanmoins nombreux à la cathédrale et à l’église de Mezzavia



La Saint Antoine célébrée cathédrale d'Ajaccio et à l’église de Mezzavia (Photos Michel Luccioni)
La Saint Antoine célébrée cathédrale d'Ajaccio et à l’église de Mezzavia (Photos Michel Luccioni)
Depuis deux ans, les fidèles ajacciens n’ont plus la possibilité de célébrer la Saint-Antoine du Mont sur les hauteurs d’Ajaccio. Une tradition ancestrale qui s’est maintenue depuis fort longtemps. Un moment, également, de partage, d’échange et de convivialité où familles et amis se réunissent. A cause la crise sanitaire, comme l’an dernier, il a fallu s’organiser surtout après l’annonce faite par l’Abbé Tomei, de l’annulation des festivités à Saint-Antoine du Mont. « J’avais tout préparé pour que la cérémonie se déroule normalement là-haut, explique Claude Massei, responsable du protocole de la cathédrale d’Ajaccio, le bois pour les cheminées, les cierges, bougies. L’Abbé Tomei m’a contacté il y a un mois pour m’informer que c’était annulé, comme l’an dernier. »


L’équipe de bénévoles s’est donc redirigée vers la cathédrale de laquelle dépend la Chapelle Saint-Antoine du mont. Du coup, tout le monde s’est mobilisé pour célébrer avec la même ferveur, le Saint. Ainsi, la statue a été disposée sur le parvis de la cathédrale de 9  à 19 heures,  quatre messes ont été célébrées à 9h30, 10h30, 16h30 et 18 heures (cette dernière en présence du maire d’Ajaccio) et les pains de Saint-Antoine distribués aux fidèles. Devant l’entrée de la cathédrale, des petits paniers proposaient à la vente, des médailles, bougies, colliers, photos au profit de l'église. « C’est beaucoup plus facile d’organiser la célébration ici, ajoute Claude Massei, mais cela n’a pas la même saveur. Là-haut, c’est typiquement ajaccien, la tradition s’est transmise au fil du temps et les familles se réunissent. Ici, on voit juste un membre d’une famille qui assiste à la messe, prend son petit pain et s’en va. Ce n’est pas la véritable fête ajaccienne. »


Contrairement à l’an dernier, où le mauvais temps avait privé, en majeure partie les fidèles de cette célébration, ils ont pu, cette année, se rendre en nombre et célébrer leur Saint. Pour preuve, ils étaient plusieurs centaines à 10h30 pour la deuxième des quatre messes célébrées ce jour. Avec la distribution des petits pains durant toute la journée...


En même temps, à l’autre bout de la ville, l’église Saint-Antoine de Mezzavia a, elle aussi, honoré le Saint à travers une messe à 10h30, un chapelet à 14h30 et une procession à 15 heures. « C’est une cérémonie importante pour les fidèles, souligne le père Frédéric Déprés, curé de la paroisse, il y avait certes moins de monde que l’an dernier, puisque le 17 janvier tombait un dimanche mais tous les fidèles de Mezzavia qui tiennent à cette fête étaient présents certains sous le chapiteau disposé devant l’église afin de respecter le protocole sanitaire. À 18 heures, une deuxième messe dédiée à ceux qui travaillent, à été célébrée. Saint-Antoine est une grande figure, un des géants de la Sainteté. Antoine de Padoue, qui est né 1 000 ans après, a choisi comme nom religieux en signe d’admiration, le même nom que Saint-Antoine Le Grand... »


D’Ajaccio à Mezzavia, c’est avec la même ferveur que la Saint-Antoine a été célébrée. Mais également une grande frustration. « Les Ajacciens sont friands des processions, explique Alain Peraldi, un fidèle, depuis deux ans, sur les sept processions de l’année (Saint-Antoine, la Miséricorde, Pâques, Saint-Jean Baptiste, Saint-Erasme, l’Ascension et San Rucchellu…), aucune n'a été célébrée. Les familles ajacciennes ne s’y retrouvent plus... »
« Les premières directives sont venues du préfet, déplore un fidèle, à Bastia, les manifestations de ce type sont autorisées, ici, il interdit tout. On évoque sa retraite, c’est une bonne chose. »
Il reste à souhaiter que les Ajacciens puissent fêter la Madunnuccia dans des conditions normales, le 18 mars prochain...
















L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022