Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse



Covid-19 : 7 000 personnes ont reçu une première dose du vaccin en Corse


Julia Sereni le Mercredi 27 Janvier 2021 à 19:09

La campagne de vaccination se poursuit sur l’île. 7 000 personnes ont d’ores-et-déjà été vaccinées, et l’Agence Régionale de Santé (ARS) entend accélérer la cadence, la Corse n’étant pas touchée pour le moment par la diminution de l’approvisionnement du vaccin Pfizer.



La directrice de l'ARS Marie-Hélène Lecenne. Photo : Michel Luccioni.
La directrice de l'ARS Marie-Hélène Lecenne. Photo : Michel Luccioni.
Si des ruptures d’approvisionnement ont été annoncées pour le vaccin Pfizer, « il n’y aura pas d’impact de cette diminution sur la Corse », c’est ce qu’indique la directrice de l’ARS Marie-Hélène Lecenne. Ainsi, du 18 janvier jusqu’au 22 février, 3 900 doses par semaine seront livrées sur l’île, « quand on compte la sixième dose contenue dans le flacon, cela fait 4 680 vaccins possibles par semaine » explique Marie-Hélène Lecenne. À partir du 1er mars, le rythme va monter en charge : « il sera augmenté de 23%, soit 7 000 possibilités de vaccins par semaine » précise la directrice de l’ARS.
 
Un approvisionnement déclenché par Pfizer au fil de l’eau, ce qui n’est pas sans provoquer certaines difficultés d’organisation : « Les doses de cette semaine devaient arriver hier et on a su une heure avant qu’elles arriveraient ce matin » illustre la directrice de l’ARS. Une logistique « au jour le jour » qui se doit respecter la chaîne du froid sinon le vaccin n’est pas valable. « C’est une organisation très lourde à gérer, il y a des listes d’attente et des reports, ce n’est pas toujours compris mais c’est incontournable » indique Marie-Hélène Lecenne.
 
À ce titre, la directrice de l’ARS appelle à davantage de compréhension : « La population est en attente de vaccination mais on ne pourra la satisfaire que progressivement » avoue t-elle. Notamment parce que dans les prochains jours, les personnes ayant déjà reçu une première dose seront prioritaires pour la deuxième, en raison de l’intervalle de 28 jours maximum à respecter entre deux doses. « Il ne sert à rien de se rendre dans un centre sans rendez-vous » insiste Marie-Hélène Lecenne. « Il faut expliquer à ceux qui attendent la première dose que c’est une garantie d’avoir une couverture vaccinale conforme » conclut-elle.

















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047