Corse Net Infos - Pure player corse



Couvre-feu : le préfet et l'ARS détaillent les mesures prises en Corse


Pierre BERETTI le Vendredi 23 Octobre 2020 à 16:36

Au lendemain de l'annonce du passage au couvre-feu, le préfet deCorse, Pascal Lelarge et Marie-Hélène Lecenne, directrice de l’ARS, ont tenu ce vendredi matin une conférence de presse pour en préciser les contours.



Le ton était solennel et grave à la préfecture de région ce vendredi au lendemain de l'annonce du passage au couvre-feu dfaite par jean castes ce jeudi 22 octobre.
Pascal Lelarge, préfet de Corse, accompagné de Marie-Hélène Lecenne, directrice de l’ARS, a rappelé les nouvelles mesures qui seront appliquées sur la Corse à compter de ce vendredi 23 à minuit e couvre-feu interdisant toute circulation de la population entre 21 et 6 heures. 

Si les bars devront fermer, les restaurants pourront quant à eux rester ouverts en journée mais seront clos en soirée. Une tolérance zéro sera appliquée pour les brasseries qui serviraient des apéritifs de type « tapas » qui ne sont pas considérés comme des repas de restauration.
Le représentant de l’État s’est voulu très clair, ces mesures ne sauraient être l’unique vecteur de la propagation : la population insulaire est plus que jamais encouragée à respecter l’ensemble des consignes sanitaires de rigueur ainsi que le port du masque en toute circonstance.

L’ARS a donc évoqué l’urgence de la situation chiffres à l’appui. « Actuellement nous dépassons le seuil des 250 cas pour 100 000 personnes. La Corse affiche 204,5 cas dont 142,5 de plus de 65 ans. La situation est grave avec 9 patients en réanimations et 41 hospitalisés. Il faut prendre en compte les conséquences du traitement prioritaire du virus, à savoir la déprogrammation des autres soins notamment les ALD (affections longue durée). C’est inquiétant lorsqu’on sait que 30000 personnes en Corse sont concernées en Corse. La population doit donc avoir conscience de l’impact de la propagation du virus et chacun peut donc agir en prenant toutes les précautions nécessaires. »
 

Stop aux soirées festives 
La fermeture de débits de boisson est notamment due à une observation des clusters familiaux ou professionnels où il a été établi que dans la plupart des cas des personnes auraient ramené le virus suite à une sortie festive. Concernant les entreprises impactées, le Préfet a confirmé les dispositions de l’État afin d’accompagner et d’aider les pertes de chiffres d’affaire, chômage partiel, report des charges sociales, etc. Le télétravail est encouragé dès qu’il est possible, même quelques jours par semaine dans les entreprises mais aussi les administrations. Des aménagements d’horaire sont également évoqué afin de faire se croiser le minimum de gens et d’enrayer la propagation du virus. La Préfecture et de l’ARS demandent donc de continuer de respecter les mesures sanitaires et malgré les restrictions et l’effort demandé à la population, le mot d’ordre reste « de ne pas renoncer ». 

Voici les établissements qui ne peuvent pas accueillir de public (jour et nuit) : débits de boissons, salles de jeux, salles d’exposition et salles de sport

 
  • Les débits de boissons sont fermés au public. 
  • Les restaurants ne doivent plus accueillir de public à partir de 21h00, toutefois la vente d’alcool en dehors des repas est interdite. La livraison de repas à domicile demeure possible, en revanche la livraison d’alcool à domicile est interdite après 21h00.
  • Pour les salles de sport, plusieurs exceptions sont prévues pour l’instant. Elles concernent notamment : l’accueil des groupes scolaires et périscolaires, les activités à destination exclusive des mineurs, les sportifs professionnels et de haut niveau.
  • Sont également interdits : les fêtes foraines, les évènements temporaires de type exposition, foire-exposition ou salon.
  • Les établissements de plein air recevant du public (stades par exemple) seront soumis à une jauge de 1 000 personnes sauf restrictions particulières.
 

 


A Ajaccio des mesures spécifiques destinées aux loueurs de meublés de tourisme

Sur la commune d’Ajaccio, par arrêté préfectoral du les particuliers loueurs de meublés de tourisme doivent s’enregistrer en mairie, s’engager à respecter un protocole sanitaire et mettre en place un cahier de rappel pour permettre le contact- tracing de leurs clients. Cette mesure est d’application immédiate.
Des contrôles seront menés pour assurer le respect de ces mesures. Leur violation est punie de l’amende de 135€ prévue pour les contraventions de la 4ème classe et, en cas de récidive dans les 15 jours, d’une amende prévue pour les contraventions de 5ème classe ou, en cas de violation à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, de six mois d’emprisonnement et de 3 750 € d’amende, ainsi que de la peine complémentaire de travail d’intérêt général. Les établissements qui ne respecteraient pas les protocoles sanitaires ou les restrictions et interdictions s’exposent à une fermeture immédiate sans préjudice des poursuites ultérieures.


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047