Corse Net Infos - Pure player corse

Coupe de France : U FBIR core in fronte contru à Gwengamp


le Mardi 11 Février 2014 à 16:12 | Modifié le Jeudi 13 Février 2014 - 01:14


Un huitième de finale que toute la Corse attend, et en particulier la Balagna. Le Football Balagna Isula Rossa va affronter à nouveau une L1, avec en vue les quarts de finale de la prestigieuse compétition. Après un exploit retentissant face aux Girondins, la bande à Graziani et Geniarelli veulent à nouveau faire sauter la banque. Coup d'envoi à 16h45 à François Coty, pour ressentir l'adrénaline.


Dumè et Flo Menozzi en tête, l'Isula avait tenu la dragée haute à Bordeaux, au tour précédent. (Ritrattu : crédits www.telepaese.tv)
Dumè et Flo Menozzi en tête, l'Isula avait tenu la dragée haute à Bordeaux, au tour précédent. (Ritrattu : crédits www.telepaese.tv)
Si ce n'est un rêve, c'est au moins un délire. Le football amateur Corse n'avait plus connu telle ferveur depuis longtemps, et aujourd'hui, c'est la Balagna qui porte fièrement la Testa Mora à travers la compétition, et également les médias. A la veille du match face à l'En Avant Guingamp, les jaunes et noirs n'ont jamais connu telle pression, mais surtout telle envie.
La semaine passée a été riche, entre centre ville décoré abondamment, cadeau géant du sponsor de la compétition (voir article). Mais le petit poucet n'en perd pas moins le Nord, à défaut de pouvoir y jouer, et ce n'est certainement pas le refus de la Communauté d'Agglomération Bastiaise qui entamera la détermination Balanine. 

"Unti è fini", ma micca tonti !

Une détermination qui se lit sur le visage de Christian Graziani. Ce commerçant, qui a lui-même porté les couleurs du FAIR dans les années 80 et 90. Le tacticien, acharné du travail -mais surtout du travail bien fait-, est en train de réaliser un rêve d'enfant, mais aussi un rêve que tout entraîneur a déjà fait au moins une fois. 
Un parcours incroyable, mais pas chanceux d'un brin, ou du moins, qui a su provoquer la dame du hasard. Si le combat mental est quelque chose d'important, dans la tête du coach Balanin, comme dans celle de son adjoint, c'est la réflexion qui prime.
"Je sais comment il faut faire pour gagner!", avait-il lancé après le tirage au sort qui avait choisi la boule Bordelaise. 
"Quand il dit ça, on ne perd jamais!", assure de son côté Christophe Castel.
Incantation? Magie? Prière? Peut-être un peu...mais surtout, des heures et des heures de vidéos, de matchs décortiqués au millimètre, de jeu analysé pour en arriver à la meilleure conclusion possible. Le hasard, Christian Graziani le laisse au terrain. Dans les causeries d'avant-match, également, la rigueur -mais aussi l'humour- est de mise.
"Astérix résistera", a indiqué le coach Isulanu, à nos confères de Télé Paese.
"On sera présents, et on va tout mettre en oeuvre. Maintenant il faut garder les pieds sur terre, parce que qu'on se bat contre un ogre...mais on va tout faire pour trouver la potion magique!" (ITV à retrouver ici)

È parchì micca eddi?

Trois matchs séparent désormais le club du Président Orabona du Stade de France, avec tout ce que cela peut représenter en symbolique, en sportif et en pécuniaire. Faire feu de tout bois, c'est le mot d'ordre à la veille de ce match historique. Le groupe balanin est mardi matin, et s'est entraîné mardi soir sur un terrain annexe de Timizzolu. 
En face, Guingamp arrive également déterminé, mais sans certains de ses joueurs. Pas de quoi décourager Jocelyn Gourvennec, comme en témoigne la vidéo d'avant-match sur le site officiel de l'En Avant
"Ils ont fait un exploit extraordinaire contre Bordeaux, donc on est prévenus. Il y a un match à jouer qui ne sera pas facile parce que l'on va jouer. C'est une bonne équipe avec des joueurs expérimentés qui se connaissent et qui sont sur une bonne dynamique. On les a supervisé, on s'est énormément renseigné sur eux. Après, ça va être un match de coupe..."
N.B. : Les supporters qui n'ont toujours par de billet pourront en acquérir uniquement au guichet du stade François Coty à partir de 12 heures


Le parcours du FBIR

• 1/8 de finale : FB Ile-Rousse – Guingamp (L1)
• 1/16 de finale : FB Ile-Rousse – Bordeaux (L1) 0-0, 4 tab 3
• 1/32 de finale : La Cayolle (DHR) – FB Ile-Rousse 0-2
• 8e tour : FB Ile-Rousse – FC Villefranche (CFA) 4-2 a.p.
• 7e tour : US Métare SE (D) – FB Ile-Rousse 0-4
• 6e tour : FB Ile-Rousse – GFCA Ajaccio (Nat) 1-0
• 5e tour : FB Ile-Rousse – FC Borgo (DH) 1-1, 4 tab 3
• 4e tour : Imperial Ajaccio (PH) – FB Ile-Rousse 1-8
• 3e tour : US Ghisonaccia (PH) – FB Ile-Rousse 0-4



Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse