Corse Net Infos - Pure player corse

Corsica Chess Club : Un quart de siècle et un nouveau record


Rédigé par le Samedi 23 Novembre 2013 à 15:24 | Modifié le Samedi 23 Novembre 2013 - 17:53


Un quart de siècle d'existence et un tournoi en 7 rondes qui a réuni plus de 200 joueurs : le Corsica Chess club a soufflé ses 25 bougies samedi après-midi à Bastia en battant un record. Celui de la participation à un tournoi. Une réussite qui va amener, prochainement, Léo Battesti jusqu'à Londres expliquer le phénoménal succès des échecs dans l'Île.


Corsica Chess Club : Un quart de siècle et un nouveau record
On comprend donc pourquoi Léo Battesti, le président de la ligue corse d'échecs, était si fier à l'heure de donner le coup d'envoi de ce tournoi anniversaire patronné par Air France et organisé par le club de Cyril Humeau, l'actuel président  du CCC.
Le Corsica Chess club il faut le savoir, est le  premier club sportif de Corse avec 1 650 licenciés en 2013. Il est également le premier club d’Echecs au niveau fédéral. Plus de 10 000 joueurs de la région bastiaise ont fréquenté ce club depuis sa création ! Il est aussi le club organisant l’un plus grands événements mondiaux : le Corsican Circuit qui a accueilli l’élite mondiale.
Rien que ça !
Preuve qu'en Corse on sait faire des choses/
C'est tellement vrai que Léo Battesti, le président de la ligue, s'en ira, ces jours-ci à Londres expliquer le phénoménal succès de la discipline dans l'Île.
Samedi, déjà, il s'est félicité du rôle important des échecs auprès des jeunes. De l'exemplarité du comportement des enfants qui s'adonnent à cette activité auxquels sont inculqués les valeurs de respect et de tolérance. Mais le succès des échecs c'est aussi celui des profs des écoles qui s'impliquent, on sait de quelle façon, dans leur développement. C'est encore celui des partenaires de la ligue de corse et des clubs, comme par exemple Air France et sa directrice Mme Delmas qui sont venus dans les locaux du Corsica Chess club, où des joueurs ont été refusés tant il y avait du monde, les bras chargés de cadeaux pour des voyages à Paris ou à Dysneyworld.

Et après les précisions techniques du président Humeau, le tournoi dirigé par Akkha Vilaisarn a pu prendre son cours jusqu'aux environs de 17 heures au moment où tous les membres du club rassemblés autour de ceux qui l'ont porté durant toutes ces années - Jeannot Galli et Cyril Humeau - ont soufflé ses 25 bougies !





1.Posté par Pollini Joseph le 24/11/2013 11:45
- Bravo Léo Battesti, pour ce résultat, pour ces succès et pour le sens de tous ces témoignages en faveur de la Corse, des corses et surtout des valeurs qui sont mises en exergue, y compris lors des tournois, par la pratique du jeu d'échecs.
- Ce sont ces valeurs dont la Corse, plus encore peut-être que d'autres régions de France et du monde témoigne ainsi, en particulier sous ton impulsion.
- Ces valeurs étant, me semble-t-il: le respect de l'adversaire, plus encore lors de joutes ludiques, l'attention qu'il convient toujours de porter à autrui et ce quel qu'il soit, le refus de toute haine et rejet de l'autre dès lors que l'on souhaite construire un monde apaisé et "habitable" ( terme choisi en raison de ses liens avec la notion d'"éthique"), le respect des règles pré-établies et, pour chacun, la recherche du succès avant tout par le travail personnel et la meilleure exploitation possible de ses propres qualités.
- Bravo pour avoir ainsi démontré, ainsi que par tes multiples engagements personnels passés et présents, comme depuis 25 ans au niveau de la diffusion du jeu d'échecs en Corse, chez les plus jeunes en particulier, que les ressources enfouies au coeur et dans l'esprit de chacun sont immenses, y compris en termes de maîtrise de soi, d'ouverture de l'esprit et de générosité, face à un adversaire ou un concurrent, et ce quel qu'il soit et d'où qu'il vienne!.
- En effet le jeu d'échecs, plus encore que d'autres jeux sans doute, n'apporte-t-il pas la preuve que l'on peut s'opposer à son adversaire, parfois même âprement et avec la farouche volonté de vaincre, sans altérer en rien ses liens d'amitié et souvent même en les développant?
-Il me semble qu'un tel combat, un tel engagement , rejoignent ou sont du même ordre que ceux poursuivis par le Groupe UFC Umani et Jean-François Bernardini. C'est en tout cas ainsi que nous l'avions compris, moi-même et toutes les personnes présentes, lors de la conférence que tu avais accepté de donner à Avignon, pour notre amicale ( dont j'étais alors le Président ) le 9 janvier 2009 , sur le thème : " L'extraordinaire succès du jeu d'échecs en Corse", avec en sous titre," Réflexions sur les aspects socio-éducatifs de ce sport et sur les raisons d'une telle réussite" . Nous avons tous gardé un excellent souvenir de ce témoignage stimulant, même si beaucoup, comme moi, n'étaient pas des joueurs d'échecs!
- Merci de poursuivre ainsi cette noble tâche, malgré les difficultés rencontrées et l'impact insuffisant qu'elle a sur les médias, plus intéressés malheureusement, trop souvent, par tout ce qui souligne certains travers de notre île et en particulier ses divisions et ses querelles stériles, ainsi que les actes criminels de quelques soldats perdus confondant courage et virilité, amour de la patrie et haine de l'étranger et/ou de l'"occupant français" ...
Mais c'est là un autre sujet, mais non sans liens!
Merci à tous, moniteurs et joueurs d'échecs.
Joseph Pollini
( Ex-Président de l'Amicale des Corses et Amis de la Corse d'Avignon )

Nouveau commentaire :
Twitter

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports