Corse Net Infos - Pure player corse



Corsica Catalunya et Med7 : "soutien et solidarité totale aux prisonniers politiques et exilés indépendantistes catalans"


C.-V. M le Jeudi 10 Septembre 2020 à 17:47

"A la veille de la Diada - fête nationale de la Catalogne - et alors que le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, participe à Aiacciu au sommet européen Euromed 7 ce jeudi 10 septembre, le Comité de Solidarité Corsica Catalunya exprime son soutien et sa solidarité totale aux prisonniers politiques et exilés indépendantistes catalans".



Depuis bientôt 3 ans, des hommes et des femmes, élus et membres de la société civile catalane, sont en prison et en exil pour avoir organisé un référendum d’autodétermination sur l’indépendance de la Catalogne, sans aucune violence mais subissant alors celle, totalement démesurée, des forces de l’ordre espagnoles. Rappelons ici l’énormité des peines prononcées, allant de 9 à 13 ans de prison.
Les nombreuses demandes de dialogue exprimées depuis se heurtent à un silence assourdissant du côté de l’Etat espagnol qui refuse de reconnaître le caractère éminemment politique du problème et s’obstine à ne répondre que par la voie judiciaire et répressive.

L’actuel Président de la Generalitat de Catalogne, Quim Torra, élu en mai 2018 et étranger à l’organisation du référendum du 1er octobre 2017, sera, quant à lui, bientôt destitué par le Tribunal Suprême espagnol pour avoir suspendu au balcon du palais du gouvernement catalan une banderole de soutien aux indépendantistes prisonniers et exilés.

Le régime de semi-liberté, auquel ont pourtant droit les prisonniers indépendantistes au regard de la loi pénitentiaire espagnole, vient d’être remis en question par le Parquet pour des raisons obscures qui laissent penser que l’Etat espagnol est entré dans une logique de vengeance qui n’augure rien de bon.

Seule note d’espoir dans ce sombre tableau : le positionnement judiciaire de différents pays, refusant les demandes d’extradition de la justice espagnole. Ainsi, début août, le refus de la justice belge d’extrader le ministre Lluis Puig i Gordi vers l’Espagne sonne comme un nouveau camouflet pour la justice espagnole, après ceux infligés depuis 2 ans par les justices belge, allemande, suisse et écossaise lors des demandes d’extradition précédentes à l’encontre des indépendantistes catalans exilés aux quatre coins d’Europe.

Combien de temps encore le gouvernement prétendument « progressiste » de Pedro Sanchez pourra-t-il soutenir cette position injustifiable qui plonge l’Espagne dans une contradiction majeure, entre sévérité outrancière à l’égard d’un mouvement indépendantiste catalan parfaitement pacifique et laxisme insupportable envers une monarchie désuète et, aujourd’hui plus que jamais, suspectée de corruption ?

Le Comité de Solidarité Corsica Catalunya dénonce l’attitude revancharde et archaïque du gouvernement espagnol ainsi que le silence inadmissible de l’UE sur la situation des prisonniers et exilés catalans, injustement poursuivis pour avoir défendu l’expression de la démocratie et le droit à l’autodétermination.
Corsica Catalunya  condamne également fermement l’hypocrisie du club des Chefs d’Etat de l’UE, toujours prompts à dénoncer les atteintes aux droits de l’homme perpétrées hors de leurs frontières mais qui détournent habilement le regard et observent un silence complice lorsque l’un des leurs est en cause.
A l’occasion du sommet Euromed 7, Corsica Catalunya  rappelle la force des liens qui unissent les peuples de Méditerranée et exprime, depuis l’autre rive du Mare Nostrum, son soutien et sa solidarité totale aux prisonniers politiques et exilés indépendantistes catalans.



















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047