Corse Net Infos - Pure player corse

Conseil départemental de Sécurité civile : 197 feux de forêt et 6 209 ha détruits en Haute-Corse


Rédigé par Philippe Jammes le Lundi 18 Décembre 2017 à 17:34 | Modifié le Lundi 18 Décembre 2017 - 19:36


Le CDSC, Conseil départemental de Sécurité civile, s’est réuni lundi dans les salons de la préfecture pour dresser un bilan de l’année 2017. Issu de la fusion de deux commissions consultatives préexistantes, le conseil départemental de sécurité civile et la commission départementale des risques majeurs, le CDSC a vocation à connaître de l'ensemble des questions se rapportant aux politiques publiques entrant dans le champ de la sécurité civile. Il concourt, en outre, à l'élaboration et à la mise en œuvre des politiques de prévention des risques naturels majeurs.


 Conseil départemental de Sécurité civile : 197 feux de forêt et 6 209 ha détruits en Haute-Corse






Cette réunion plénière a été l'occasion d'aborder  plusieurs points : le bilan de la campagne feux de forêts 2017, un retour sur les épisodes de pluies intenses 2016-2017 et point de situation à ce jour, l'état d'avancement des Plans communaux de sauvegarde,
et point d'étape sur la rédaction du Contrat Territorial de Réponse aux Risques et aux effets potentiels des Menaces (COTTRIM).
 

En ce qui concerne les incendies, le bilan fait état de 490 feux : 197 feux de forêts (6 209 ha brûlés contre 921 en 2016 !) et 293 feux "périurbains". 
93,4% des feux ont parcouru moins de 10 ha, 66% moins de 1 ha
3% des feux ont parcouru de 10 à 100 ha
1,5% des feux (3) ont parcouru de 100 à 1 000 ha
1,5% des feux (3) ont parcouru plus de 1 000 ha
6 feux ont parcourus 92,4% de la superficie globale.
 

Les principaux incendies se sont situés à Olmeta di Tuda (2 118 ha), Ville di Paraso (1 513 ha), Nonza (1 355), Ghisoni (526), Calenzana (124) et Manso (102)..
A propos des pluies intenses 2016/2017, 105 communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle. L’Etat a participé à hauteur de 12,8 M€.
En ce qui concerne les plans communaux de sauvegarde, 74 communes ont l’obligation de l’avoir.
 

Enfin dans le domaine du COTTRIM, un outil interministériel, intersectoriel et inter-acteurs établi et co-construit sous l’autorité et la coordination du préfet du département en lien avec le préfet de zone, la finalisation est en cours. Il a pour ambition d’établir un inventaire et une analyse des risques et des effets potentiels des menaces, identifier des synergies existantes entre les acteurs de la gestion des crises et recenser les capacités territoriales de réponse des acteurs et identifier des seuils de rupture. L’agrégation des données de la CTC et des opérateurs est prévue coutant 2018.
Pour CNI,   les explications du Préfet de Haute-Corse …  





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 20 Octobre 2018 - 00:59 Disparition inquiétante à Pietranera

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie