Corse Net Infos - Pure player corse


Confinement. La Mutuelle de la Corse s'inquiète de la baisse de 71% du suivi médical


Livia Santana le Jeudi 7 Mai 2020 à 17:55

La Mutuelle de la Corse a constaté que ses adhérents nécessitant un suivi médical régulier ont fait largement l'impasse sur les soins pendant le confinement. Bernard Ottaviani, le directeur général de la mutuelle lance un appel aux Corses : "Ne négligez pas votre santé. Même en période de confinement se soigner est essentiel."




Bernard Ottaviani, directeur général de la Mutuelle de la Corse.
Bernard Ottaviani, directeur général de la Mutuelle de la Corse.
Avec près de 100.000 adhérents sur l'île, la Mutuelle de la Corse assure la couverture médicale de près d'un tiers des Corses. Pendant le confinement, 71% des personnes qui ont un suivi médical régulier, soit une dizaine de consultations chez le médecin par an, ne se sont pas rendu chez leur praticien au cours des deux derniers mois. Durant les 3 mois écoulés, ils sont 43%. Les raisons sont diverses, impossibilité de trouver un médecin traitant disponible, crainte de sortir de son domicile et surtout la peur du virus.

Un constat qui alarme Bernard Ottaviani, le directeur général de la Mutuelle de la Corse : "Nous craignons dans les mois à venir de graves problèmes de santé de nos adhérents qui n'ont pas été suivis. Les personnes présentant des pathologie comme le diabète et l'hypertension ne peuvent pas faire l'impasse sur les consultations médicales."
Le directeur de la mutuelle insulaire a d'ailleurs relevé un nombre plus important de crises cardiaques mortelles lors de cette période. 

Une explosion de la télé-consultation

A l'inverse de la médecine de ville en "présentielle", le nombre de télé-consultations a explosé. En 2019, sur la période de juin à décembre, seulement une dizaine avaient été recensées sur plus de 150 000 consultations classiques. Depuis le début de l'année, la Mutuelle de la Corse a recensé près de 300 télé-consultations. Au mois d’avril cela représente 4% de l'ensemble des consultations.
Si les adhérents ont rompu le contact avec les médecins, 33% ont quand même consommé des médicaments. Ce taux suppose une substitution via le pharmacien grâce au prolongement des ordonnances autorisé par le gouvernement jusqu'à fin mai.

Une baisse drastique du nombre d'hospitalisations

Si on aurait tendance à penser que pendant la crise sanitaire, le nombre de personnes hospitalisées aurait augmenté, la Mutuelle de la Corse annonce 25 à 30% d’hospitalisations en moins ont été enregistrées pendant cette période. "Le mois de mars a été globalement stable malgré les hospitalisations relatives au  COVID19 et  au mois d’avril on en enregistre 43% de moins.", souligne Bernard Ottaviani. Cette baisse résulte entre autre de l'annulation des interventions planifiées avant le début de la crise sanitaire.
A présent, le directeur général de la Mutuelle de Corse prie ses adhérents de se satisfaire aux examens qu'ils auraient reportés pour éviter des complications : "Ne négligez pas votre santé. Même en période de confinement se soigner est essentiel." 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements













    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047