Corse Net Infos - Pure player corse



Confinement. En Corse, les coworkings au service des télétravailleurs


Livia Santana le Dimanche 15 Novembre 2020 à 11:12

En cette période de reconfinement, le télétravail est à nouveau la norme. Mais travailler à distance peut être difficile. En Corse ils sont nombreux ceux qui ont fait le choix de rejoindre un coworking pour retrouver du lien social et un cadre de travail flexible et collaboratif.



Deux étudiants de l'Université de Corse ont intégré le coworking pour la période confinement ©Imaginà coworking
Deux étudiants de l'Université de Corse ont intégré le coworking pour la période confinement ©Imaginà coworking
La ministre du travail, Elizabeth Borne a été claire : "le télétravail n’est pas une option pour ceux qui peuvent s’organiser". Depuis deux semaines, les salariés des entreprises doivent travailler de chez eux, mais pour certain c'est un vrai calvaire. Distractions, gestion des enfants, heures à rallonge, manque de matériel ou mauvaise connexion... le télétravail peut vite devenir un casse-tête ​et ils sont nombreux ceux qui sur l'ile ont fait le choix de rejoindre un espace de coworking.
 
 A Speloncato, Pierre Ridolfi président de l'association Imaginà qui tient le coworking de Balagne, a accueilli depuis le début du second confinement quatre nouvelles personnes. Ces nouveaux travailleurs ont rejoint les 9 personnes qui se rendaient déjà à l'année dans le village culminant à 1330 mètres d'altitude.
"Nos adhérents qui viennent des alentours n'ont pas forcément une bonne connexion internet chez eux pour télétravailler. Ici nous avons la fibre optique depuis notre ouverture et nous leur fournissons tout le matériel bureautique nécessaire excepté l'ordinateur", explique Pierre Ridolfi créateur du lieu qui fête ses deux ans en ce mois de novembre. 

Pierre Ridolfi, fondateur du coworking de Balagne
Pierre Ridolfi, fondateur du coworking de Balagne
"C'est plus convivial qu'être seul dans mon appartement"
Sur les 4 personnes qui ont rejoint l'espace de travail durant la semaine, deux étudiants de la faculté de Corte dont François Joseph Guglielmi en licence professionnelle métiers de l'immobilier. A l'annonce du confinement, c'est tout naturellement que le jeune homme de 19 ans qui réside au village s'est tourné vers le coworking : "Pour suivre mes cours en visio-conférence c'était mieux qu'à la maison. Ça me donne un cadre de travail et des horaires, en plus c'est plus convivial qu'être seul dans mon appartement", raconte l'étudiant. 


Paysagiste, notaire pour une étude dans la capitale, ingénieur en traction animale, consultant en management, community manager et bien d'autres professions se retrouvent tour à tour dans les 120 m2 découpés en deux étages, où port du masque et règles sanitaires sont respectées à la lettre.
"Quand on est balancé en télétravail c'est difficile de retrouver le confort d’un bureau. Ici c'est la même chose sauf que les gens ne font juste pas le même métier. Cela permet de faire une vraie pause entre le vie privée et la vie pro. Au moins, ils ne bossent pas au même endroit où ils regardent Netflix et ça,  ça leur fait du bien", poursuit le fondateur du coworking.

Empire Cowork à Ajaccio
Empire Cowork à Ajaccio


A Ajaccio l'Empire Cowork n'a pas vu de nouvelles têtes depuis le confinement. Pour Céline Trecanni animatrice du coworking, ce genre d'endroits "souffrent un peu d’un défaut de communication". Il faut dire qu'au printemps dernier, en raison des mesures sanitaires gouvernementales l'espace de travail avait complètement fermé. "On a beaucoup de personnes qui appellent pour se renseigner mais personne ne franchit le pas. Souvent ce sont les entreprises qui font barrière", explique l'animatrice.

L'espace de 900 m2 accueille vingt personnes : des auto-entrepreneurs, gérants de micro-entreprise et salariés qui travaillent pour des entreprises du continent à distance. "Ici c'est bien plus stimulant qu'à la maison, on se crée un réseau et on s'entraide. C'est une petite famille le coworking", lance Céline Trecanni. 

Pour rejoindre la famille des cowokeurs, il faut compter entre 90 et 150 euros par mois pour un bureau et les services compris avec.


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047