Corse Net Infos - Pure player corse

Collectivité unie : Gilles Simeoni élu président d’un Conseil exécutif rafraichi !


Rédigé par Nicole Mari le Mardi 2 Janvier 2018 à 18:29 | Modifié le Mardi 2 Janvier 2018 - 21:45


Mardi en fin d’après-midi, le premier Conseil exécutif de la Collectivité unie de Corse, composé de 11 membres, a été élu, dès le 1er tour de scrutin, à la majorité absolue de 42 voix pour, et 21 abstentions. Sans surprise, il est entièrement formé de Nationalistes, huit sur le quota de Femu a Corsica et trois sur le quota de Corsica Libera. A côté des sept conseillers exécutifs issus de l’ancienne mandature qui, soit conservent leur portefeuille, soit sont replacés, deux sortants et quatre entrants, une ouverture attendue, et une promotion inattendue.


Le Conseil Exécutif de la nouvelle collectivité unie de Corse. Crédit photo : Christian Andreani.
Le Conseil Exécutif de la nouvelle collectivité unie de Corse. Crédit photo : Christian Andreani.







Gilles Simeoni a, donc, été réélu, pour la deuxième fois, président du Conseil exécutif, le premier de la nouvelle Collectivité unie créée par la fusion des trois collectivités : Collectivité territoriale et les deux départements de Haute-Corse et de Corse du Sud. Une élection sans surprise au 1er tour de scrutin puisque le leader nationaliste dispose de la majorité absolue : 41 sièges sur 63. L’opposition n’a pas, à l’encontre de ses deux candidatures symboliques à la présidence de l’Assemblée, perdu de temps à présenter une liste, d’autant qu’aucun des trois groupes qui la composent ne dispose, à lui seul, d’un nombre suffisant de 11 membres pour candidater. Elle s’est, donc, abstenue. A l’exception d’un de ses membres qui a voté pour la liste de la majorité territoriale. Gilles Simeoni et son Conseil exécutif récoltent, pour l’anecdote, 42 voix sur 63.
 
Une exclusion
Le Conseil exécutif passant de 9 à 11 membres, on s’attendait à voir de nouveaux visages issus de l’ouverture d’autant qu’Agnès Simonpietri avait annoncé sa décision de ne plus se représenter, laissant, de fait, la présidence de l’OEC (Office de l’environnement de la Corse) vacante. Sa collègue, Fabienne Giovannini, présidente de l'agence d'aménagement durable, d'urbanisme et d’énergie de la Corse (AUE), était, suite à des différends internes avec la direction de son parti d’origine, l’ex-PNC (Partitu di a nazione corsa), sur un siège éjectable. Elle ne fera, finalement, pas partie de la nouvelle équipe dirigeante. Estimant qu’elle « n’a pas déméritée », elle avoue « ne pas comprendre pourquoi elle a été écartée ». Mais « restant une militante et à disposition du président de l’Exécutif », Elle pourrait se retrouver à la tête d’un important ex-office départemental à Bastia. « J’ai demandé à Agnès Simonpietri et à Fabienne Giovannini d’occuper de nouvelles et importantes fonctions », déclare Gilles Simeoni, dans son discours d’investiture.
 
Une valse à l’ODARC
Si Jean-Christophe Angelini, Nanette Maupertuis, Saveriu Luciani, Vanina Borromei et Josepha Giacometti conservent leur portefeuille en l’état, François Sargentini quitte, après négociations internes à Corsica Libera, l’ODARC (Office de développement agricole de la Corse) pour remplacer Agnès Simonpietri à l’Office de l’environnement. Comme la rumeur et lui-même l’annonçaient, le Balanin, Lionel Mortini, entre au Conseil exécutif et occupe le troisième poste du quota de Corsica Libera. Le maire de Belgudè, président de la Communauté de communes d’Ile Rousse et éleveur ovin, voulait la présidence de l’ODARC et l’a obtenue. Autre entrant, le vétéran Jean Biancucci, maire de Cuttoli-Corticchiato, a finalement décroché un poste à l’Exécutif et abandonne la présidence d’Air Corsica pour celle plus inattendue de l’AUE, en remplacement de Fabienne Giovannini. Il aura notamment en charge de gérer des dossiers structurants, notamment la délicate question du PADDUC (Plan d’aménagement et de développement durable de la Corse) qui a été au cœur de la polémique lors de la campagne électorale.
 
Deux femmes à des secteurs-clés
Les deux nouveaux postes de conseillers exécutifs récupèrent principalement une partie des compétences auparavant exercées par les départements, notamment sur les deux domaines du social et de la santé, de la jeunesse et du sport. Ils sont occupés par deux femmes. Le premier est confié à Bianca Fazi, militante nationaliste du Fium’Orbu, proche des Modérés. Médecin à Ghisonaccia, elle est la fille d’Andrea Fazi, historien, grand spécialiste de la langue corse qui a donné son nom à un prix du livre corse, et militant nationaliste de la première heure qui a siégé lors des toutes premières assemblées de Corse sous l’étiquette UPC (Unione di u populu corsu). Le second a été, un temps, attribué à une autre militante nationaliste, l’Ajaccienne Danielle Antonini, cardiologue et médecin du sport, qui a finalement renoncé, à la dernière minute, pour raisons professionnelles. C’est finalement à Lauda Guidicelli qu’échoit une délégation élargie avec notamment le Pacte jeunesse, l’égalité homme-femme, l’innovation sociale. La jeune élue bastiaise de Femu a Corsica, porte-parole du collectif « Pas de match le 5 mai », entame sa 2ème mandature en accédant à l’Exécutif avec le soutien de son président. « Je tiens vraiment à ce que le Nouvel Conseil exécutif fasse de l’anticipation, que l’on passe des discours aux faits. Par cette dernière délégation, je veux envoyer un signal fort en direction de la jeunesse qui est un atout majeur de notre île et de notre peuple, qui est au cœur de mes priorités. Le moment est venu de lui permettre de s’impliquer pleinement dans la construction de ce pays. L’intégration dans le Conseil exécutif d’une très jeune femme est un premier signe tangible de ce tournant », commente Gilles Simeoni.
 
32 présidences à pourvoir
Le conseil exécutif tiendra sa première réunion de travail mercredi après-midi. « Chaque conseiller sera appelé à proposer une feuille de route avec des objectifs de court, moyen et long terme, qui fera l’objet rapidement d’un arbitrage afin de proposer à l’Assemblée de Corse, dès ses premières sessions, une vision globale et phasée des objectifs de la mandature », annonce Gilles Simeoni.
Le contenu des délégations sera affiné dans les prochains jours. La fusion des trois collectivités permettra à une grande partie des élus de la majorité territoriale d’obtenir des présidences issues des compétences des anciens départements. Près de 32 présidences sont, ainsi, désormais remises en jeu. Par exemple, celle de l’Office public de l’habitat, des deux SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) et de divers organismes sociaux tels que la maison des adolescents, la maison des handicapés ...
Ces présidences, comme la constitution des groupes politiques et des Commissions, seront désignées lors de la prochaine session prévue le 16 janvier.
 
N.M.

Composition du Conseil exécutif
 
Président du Conseil exécutif : Gilles Simeoni
Président de l’ADEC (Agence de développement économique de la Corse) et de l’Office foncier : Jean-Christophe Angelini.
Présidente de l’ATC (Agence de tourisme de la Corse) en charge : Nanette Maupertuis.
Président de l’ODARC (Office de développement agricole de la Corse) : Lionel Mortini
Président de l’OTC (Office des transports de la Corse) : Vanina Borromei
Président de l’OEHC (Office d’équipement hydraulique de la Corse) : Saveriu Luciani, également en charge de la langue et de la culture corse.
Présidente de l’OEC (Office de l’environnement de la Corse) : François Sargentini.
Présidente de l'agence d'aménagement durable, d'urbanisme et d’énergie de la Corse (AUE) : Jean Biancucci.
Délégation de la Culture, de l’enseignement supérieur et de la recherche : Josepha Giacometti.
Délégation de la santé et du social : Bianca Fazi.
Délégation de la jeunesse et du sport : Lauda Guidicelli.
 



Corse | Entretiens | Elections | Institutions




Derniers tweets
Corse Net Infos : La Corse s'installe à la foire de Marseille https://t.co/Kibj4Rw5kE https://t.co/g8scd0QvF0
Samedi 22 Septembre - 19:19
Corse Net Infos : Hyacinthe Vanni : "Il faut régler une fois pour toutes les défaillances du réseau mobile et d'Internet" https://t.co/bmjYwJwxLD
Samedi 22 Septembre - 18:57
Corse Net Infos : CDC : Polémique entre la droite et l’Exécutif sur la gestion des déchets https://t.co/j89qk3AzgM
Samedi 22 Septembre - 18:57
Corse Net Infos : Projet régional de santé : L’Exécutif invite l’ARS à revoir la copie et annonce les Assises de la Santé https://t.co/m5AyAjYZdJ
Samedi 22 Septembre - 18:56



Newsletter






Galerie