Corse Net Infos - Pure player corse

Chasse : Ouverture ce 15 août de la chasse au sanglier !


Rédigé par Philippe Jammes le Mardi 14 Août 2018 à 20:31 | Modifié le Mercredi 15 Août 2018 - 23:48


Ce mercredi 15 août est attendu avec avidité depuis plusieurs semaines par quelques 17 000 chasseurs insulaires : 9 000 en Haute-Corse et 8 000 en Corse du Sud. Il marque en effet l’ouverture de la chasse au sanglier et les ¾ des chasseurs participent au moins une fois dans leur vie à cette chasse au sanglier.


Chasse : Ouverture ce 15 août de la chasse au sanglier !
Une chasse, comme toutes les autres, bien évidement réglementée. « Il faut déjà bien sûr posséder son permis de chasse » précise Christian Pietri, responsable technique à la Fédération Départementale des chasseurs de la Haute-Corse*. Un permis que l’on peut passer à partir de 15 ans mais qui ne sera valable en fait qu’une fois les 16 ans atteint. « Nous organisons des stages de formation à ce permis. 8 ont été organisés par nos soins cette année en Haute-Corse. Des stages théoriques dans nos locaux à Bastia et des stages pratiques sur notre site à Ponte Novu. 300 personnes s’inscrivent chaque année au permis de chasse tant en Haute-Corse qu’en Corse du Sud ». Les statistiques, en Haute-Corse, font état de ¾ de réussite à l’examen.

Une autorisation nécessaire
Mais une fois son permis dans la besace, on ne peut chasser le sanglier sans autorisation. « Chasser sur un terrain sans avoir l’autorisation du propriétaire ou du détenteur du droit de chasse constitue une infraction » précise Christian Pietri. « Ce droit peut être donné directement par le propriétaire, mais aussi d’une manière plus répandue par le biais d’une association communale de chasse qui a centralisé les baux de chasse du plus grand nombre possible de propriétaires, dont la commune. En outre, il est important de rappeler que la chasse est interdite dans les Réserves. Les plus répandues étant les Réserves des Sociétés de chasse, une quarantaine en Haute-Corse, ainsi que les réserves de chasse et de faune sauvage. Enfin, il est bien sûr interdit de chasser sur la totalité des voies de circulation publiques ainsi que dans un rayon de 150 mètres autour des habitions. Enfin, le chasseur doit posséder obligatoirement une assurance. Sans elle, le permis n’est pas valable ».

Chasse : Ouverture ce 15 août de la chasse au sanglier !
Préférence chevrotine
Si sur le continent, la chasse au sanglier est pratiquée avec des fusils à balles, comme stipulée par le ministère, en Corse, on préfère la chevrotine. Des dérogations de 3 ans sont ainsi délivrées en Haute-Corse et en Corse du Sud. Mais attention, là aussi, une réglementation existe. « Pour pouvoir chasser avec de la chevrotine, il faut obligatoirement être au moins 7 chasseurs, détenir un carnet de battue en bonne et due forme et poser un panneau : Chasse en cours ». Comme le stipule l'arrêté ministériel du 13 juillet 2017 autorisant l'emploi de la chevrotine en Haute-Corse, chaque responsable de battue doit retourner en fin de saison son carnet de battue à la Fédération. Le respect de ce retour est une des conditions à la dérogation sur l'usage de la chevrotine dans l'île. La tenue de ce carnet de battue est obligatoire pour toute équipe utilisant la chevrotine. A défaut de ce carnet, une équipe pour être dans la légalité est donc contrainte de n'utiliser que des balles.

Un carnet de battue
« Le carnet de battue, surtout quand il est rempli avec soin, apporte, de plus, de précieux renseignements qui peuvent être remontés au plus haut niveau afin que la réalité observée par chaque chasseur sur son territoire soit connue et prise en compte. Un certain nombre d'équipes sont actuellement en défaut de carnet de battue pour 2018-2019 car elles n'ont pas renvoyé celui de la saison 2017-2018 à la Fédération. Même s'il est totalement vide, ce carnet doit être quand même retourné. Ils pourront recevoir en retour le carnet de battue pour la saison 2018-2019 » précise Christian Pietri.

Des sangliers en augmentation
En Corse, dans 99% des chasses au sanglier, des battues sont organisées. Rares sont les chasseurs solitaires. Lors de ces battues, il est obligatoire de porter un effet de couleur vive, tel qu'une casquette ou un vêtement orange. Quant au sanglier, il ne manque pas. « On tue aujourd’hui le double, voire le triple de sangliers que dans les années 80. On tourne autour de 30 000 sangliers abattus chaque saison » indique Christian Pietri. « Toutefois, l’an passé a été maigre en raison de la sécheresse notamment en Castagniccia et dans le Sud du département. Cette année devrait être bonne car la sécheresse est moins présente et les glandiers meilleurs. On note aujourd’hui un taux d’accroissement du sanglier de 100 à 150 %, surtout en plaine ». 

Les dates
La chasse au sanglier est ouverte tous les jours du 15 août au 2 septembre et ensuite jusqu’au 27 janvier 2019, fermée les mardis et vendredis (sauf jours féries). Sur quatre zones délimitées de la Plaine orientale, de la Balagne, du Cortenais et de la Conca D’oru, la chasse est possible jusqu’au 28 février. « En tout état de cause, au chasseur d’adapter sa pression de chasse au contexte local et de savoir lever le pied quand il y a moins de sanglier»  conclut Christian Pietri. La prudence est recommandée. Les accidents mortels sont toutefois rares : 0 à 2 par an en Corse.  

* Fédération Départementale des chasseurs de la Haute-Corse : 04.95.32.25.99
www.fdc2b.com

 




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Octobre 2018 - 21:25 Bastia : Kidyoga saison 2 !

L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès