Corse Net Infos - Pure player corse


COVID19 : Un premier patient traité à la chloroquine à l’hôpital de Bastia


Nicole Mari le Vendredi 27 Mars 2020 à 21:21

L’hôpital de Bastia a traité, vendredi soir, son premier patient atteint de coronavirus avec un protocole à base de chloroquine – Plaquenil - élaboré par la communauté médicale locale. L’annonce a été faite par le directeur du Centre hospitalier Jean-Mathieu Defour sur son compte twitter. Une lettre ouverte du Collectif Anti-COVID19 au ministre de la Santé demande que ce traitement soit étendu à tous les patients testés positifs et prescrit aussi par les médecins généralistes. Le président de l'Exécutif corse a pris l'initiative de commander 2 millions de masques.



COVID19 : Un premier patient traité à la chloroquine à l’hôpital de Bastia
Après le décret du gouvernement autorisant le traitement du COVID19 par la chloroquine, prôné par le Professeur Didier Raoult, l’hôpital de Bastia a immédiatement travaillé à la mise au point d’un protocole bien précis. « Les médecins de l’hôpital ont élaboré un protocole, comme cela se fait dans la plupart des hôpitaux en ce moment, pour l’utilisation de la chloroquine dans le traitement d’un patient affecté par le Covid19. Le protocole a été utilisé ce soir sur un premier patient hospitalisé. On peut désormais l’utiliser à l’hôpital de Bastia pour les patients qui le nécessitent », explique, contacté par nos soins, Jean-Mathieu Defour, directeur du Centre hospitalier de Bastia, qui l’a dévoilé en fin d’après-midi sur son compte Twitter. « C’est le premier patient, mais sûrement pas le dernier. Il y en aura certainement d’autres », commente sobrement le Dr de Caffarelli, patron des urgences à l’hôpital de Bastia et référent COVID 19, contacté, lui aussi, par téléphone. Se refusant à livrer une quelconque information sur l’âge et l’état du patient, il a néanmoins précisé que « la décision n’a pas été prise comme cela. Nous avons eu plusieurs réunions pour en discuter, nous avons regardé attentivement le dossier médical du patient pour vérifier s’il n’y avait pas de contre-indications ou de risque à l’administration du traitement. Nous avons bien réfléchi et ce fut une décision collégiale ». Prudent, il précise qu’il s’exprimera « si le traitement marche ». En attendant donc, on ne sait pas si c’est le seul patient aujourd’hui en réanimation qui en a bénéficié, ou l'un des 6 autres patients hospitalisés à l’hôpital. Une seule certitude : l’application devrait se faire au cas par cas. Le service de réanimation s’est transformé, le weekend dernier, pour accueillir des patients atteints du virus, portant la capacité de réanimation à 22 lits. Jean-Mathieu Defour vient également d’annoncer que l’hôpital « a reçu son automate de traitement des prélèvements COVID. Ce soir, il est installé et opérationnel. Dès ce weekend, les prélèvements seront techniqués au laboratoire de l’hôpital ». Et d’ajouter : « Pour l’instant, il n’y a pas de pic à l’hôpital, mais nous nous préparons ».

Des tests et des traitements
Dans cette perspective, et alors que la Corse est dans une situation critique avec 263 cas confirmés de COVID19 et 21 décès, le Collectif Anti-COVID19 Corsica, créé il y a 2 jours et déjà fort de 12000 signatures, publie une Lettre ouverte au Ministre de la Santé, Olivier Véran, pour justement demander d’étendre le champ d’application de la chloroquine, ainsi que la généralisation des tests de dépistage. « Nous demandons la mise en place de deux mesures à même de réduire les risques de surmortalité :
- Une massification des tests permettant de dépister le COVID19. L’Université de Corse est d’ailleurs, dans ce cadre, prête à mobiliser ses laboratoires et ses équipes afin d’y contribuer. Cette augmentation des tests, qui a clairement prouvé son efficacité dans d’autres pays, doit impérativement être réalisée dès à présent… en privilégiant les personnels de santé et les plus fragiles…
- L’extension du décret… à l’ensemble des médecins libéraux ainsi que l’autorisation de délivrance en pharmacie des traitements mentionnés pour les patients testés positifs en assurant la disponibilité des stocks…
… Ce sont les vies de centaines de nos concitoyens qui pourraient être épargnées grâce à ses dispositions… ».
Une demande également relayée par les députés nationalistes corses et par le président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, dans un rapport relatif à la crise sanitaire et à la stratégie à mettre en œuvre à cet égard qu’il a présenté, vendredi matin, lors de la réunion de la Conférence des présidents élargie aux Présidents du Conseil exécutif et du CESEC, ainsi qu'aux Vice-présidents de l'Assemblea di a Giuventù. Le président de l’Exécutif, Gilles Simeoni, a pris, de son côté, comme d’autres présidents de région, l’initiative de commander deux millions de masques destinés aux personnels soignants et aux personnels exposés dans le cadre de leur travail, et qui tous en manquent cruellement.
 
N.M.

La lettre ouverte du Collectif Anti-COVID19


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047