Corse Net Infos - Pure player corse

CORSICA linea affrète un septième navire, le "Vizzavona"


Rédigé par le Jeudi 26 Avril 2018 à 18:33 | Modifié le Jeudi 26 Avril 2018 - 18:47


CORSICA linea annonce, dans un communiqué, la prochaine entrée en flotte d’un septième navire dès juin 2018.


L’Euroferry Corfù - futur Vizzavona - aux couleurs de CORSICA linea (Photo montage)
L’Euroferry Corfù - futur Vizzavona - aux couleurs de CORSICA linea (Photo montage)
L’entrée en flotte de ce nouveau cargo-mixte confirme le « business model » de CORSICA linea, fondé sur un équilibre entre le fret et le trafic passagers, ouvrant la voie au développement de l’activité de la compagnie tant vers la Corse que le Maghreb.
Avec sa capacité de 2 500 mètres linéaires, ce nouveau navire constitue un élément clé de réponse à l’augmentation du fret sur la Corse. Il correspond à la volonté première de CORSICA linea d’accompagner efficacement la croissance de l’économie insulaire, grâce à des solutions optimales en matière de fret.

A cette occasion, Pascal Trojani, Président de CORSICA linea, déclare : « L’affrètement de ce nouveau navire va dans le sens de l’histoire. En à peine deux ans, CORSICA linea est devenue le deuxième employeur de marins français et le premier employeur de marins français en Méditerranée. Notre compagnie poursuit résolument son développement au service d’une économie corse toujours plus dynamique. Le nom qui sera donné à ce nouveau navire en témoigne : il s’agira du « Vizzavona », en résonance au point où la Corse-du-Sud et du Nord se rejoignent. C’est, à nos yeux, le symbole d’une Corse unie face au pari de son développement économique ».


Pierre – Antoine Villanova, Directeur général de CORSICA linea, précise : « Cette opération constitue, pour CORSICA linea, une étape supplémentaire sur la voie d’un développement durable et responsable de l’entreprise. Ce nouveau navire est en effet équipé de scrubbers : avec ce système de lavage des fumées, nous anticipons déjà la réglementation internationale dite « MARPOL », qui imposera une baisse des émissions de soufre des navires de 3.5% à 0.5% à compter du 1er janvier 2020 en Méditerranée. Cet affrètement constitue les prémices des choix stratégiques forts que notre compagnie souhaite opérer en matière de renouvellement et de modernisation de sa flotte. Il s’agit pour nous de doter progressivement notre flotte de modes de propulsion plus écoresponsables. Notre ambition est d’être un acteur proactif d’un transport maritime durable et d’une économie bleue pérenne. Alors que notre compagnie s’apprête à célébrer son deuxième anniversaire, l’entrée en flotte d’un nouveau navire est un signe fort de notre confiance dans le développement de la filière maritime corse et, globalement, dans celui de toute la filière logistique insulaire. Nous espérons que cet événement nous ouvrira des perspectives nouvelles quant à notre gamme de destinations partout en Méditerranée ».


Ce qu’il faut savoir à propos du septième navire de CORSICA linea
- Affrètement (= location) longue durée du navire Euroferry Corfù auprès de l’armateur italien Grimaldi Lines.
- Cargo-mixte (ou ro-pax) transportant, tel un cargo, des camions et des marchandises, et, tel un ferry, des passagers et leurs véhicules.
- Construit en 1999 en Espagne, ce navire de 188,3 mètres de longueur et de 28,7 mètres de largeur, affiche une capacité de 800 passagers (PAX). Il dispose de 192 cabines et 240 fauteuils.
- Côté fret, sa capacité est de 2 500 mètres linéaires.
- Navire équipé de scrubbers (= système de lavage des fumées)
- Navigation pour CORSICA linea sous pavillon français 1er registre (= uniquement des marins français à bord).
- Navigation vers le Maghreb et la Sardaigne, à partir de la mi-juin 2018 et pendant tout l’été.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 12:30 Bastia : Le marché de Noël est ouvert !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie