Corse Net Infos - Pure player corse

"C'era una volta in Marseglia" : La contribution corse à Marseille capitale européenne de la Culture


Rédigé par le Jeudi 10 Octobre 2013 à 01:35 | Modifié le Jeudi 10 Octobre 2013 - 06:25


Le 3 novembre à 16 heures, au Théâtre de L'Odéon, 162 La Canebière, la Maison de la Corse de Marseille organise, après le salon du livre corse des 26 et 27 janvier, et le festival de polyphonies des 9 et 10 mai, sa troisième contribution à Marseille-Provence 2013 capitale européenne de la Culture. Il s'agit du concert lyrique "C'era una volta in Marseglia" (Il était
une fois à Marseille).


François-Robert Girolami
François-Robert Girolami

Concert lyrique de Marseille-Provence 2013 capitale européenne de la Culture, interprêté par une formation originale  "C'era una volta in Marseglia" est un spectacle lyrique constitué de variations autour des opéras Don Pasquale de Gaëtano Donizetti et de La Traviata de Giuseppe Verdi

Il sera donné par l'Orchestre Lyrique Oltenia-Corsica composé de l'Orchestre Philharmonique National de Roumanie augmenté de musiciens Corses, et de la Compagnie Lyrique Corse, placés sous la direction du chef d'orchestre François-Robert Girolamo.

La Compagnie Lyrique Corse, dirigée par Jean-Marc Jonca, vient d'être créée par la Collectivité Territoriale de Corse. Elle regroupe des jeunes chanteurs lyriques insulaires et a pour objet de promouvoir ces talents dans des spectacles professionnels internationaux.

L'Orchestre Philharmonique national de Sibiu (Roumanie) dirigé par François-Robert Girolami se produit régulièrement en Corse depuis 1981. Il y a donné plus de cents concerts et opéras.

En cette année 2013, un protocole a été signé entre le président de l'Assemblée de Corse et le président de la région roumaine de Transylvanie pour construire un partenariat artistique et pédagogique pérenne. C'est pourquoi l'orchestre comprend des musiciens roumains et insulaires et prend le nom, pour les réalisations

communes, d' Orchestre Lyrique Oltenia-Corsica.

Cet ensemble original interprétera, avec l'aimable contribution de l'Aria et du Centre d'Art Polyphonique de Sartène, un montage scénique de Don Pasquale et de LA Traviata éléments de l'esthétique musicale qui ont voyagé entre la Corse et la Provence au 20 éme siècle.

Lors de leur forte période d'émigration du siècle dernier, les Corses de Marseille ont emporté le souvenir des représentations lyriques données notamment au théâtre de Bastia, qu'ils ont revécu en fréquentant l'opéra municipal de Marseille, partageant des moments de rencontre et de convivialité dans l'amour deBel Canto.


Un chef d'orcgestre de renommée internationale

Originaire de Sisco, commune du Cap Corse, François-Robert GirolamI a commencé ses études musicales au Conservatoire de Marseille avant de rejoindre le Conservatoire National Supérieur de PARIS et l'Ecole Normale de Musique.

Il a étudié la direction d'orchestre avec les maîtres Pierre Dervaux, Igor  Arkevitch, et Léonard Bernstein.

Il a dirigé de nombreux ensembles européens (Ensemble Orchestral de Paris, Orchestre National de l'Opéra de Monaco, Orchestres de l'Opéra de Marseille, de Nancy, de Budapest, de Sofia, Orchestre National d'Haïfa, Orchestre de la Radio de Zagreb, Ensemble Contemporain de Rome, Orchestre Lyrique de ombardie, Orchestre de Castille Leon).

Il a créé des oeuvres contemporaines pour Radio France, et donné des concerts aux télévisions française, flamande, espagnole et russe. Il a par ailleurs écrit des musiques de films, ainsi qu'un grand poème symphonique pour choeurs, orchestre et récitant créé en Avignon en 1984.

En Corse, il a participé à la reconstruction du Théâtre de Bastia en tant que conseiller technique, puis a inauguré sa réouverture avec La Traviata, événement auquel participait l'Orchestre National de SIBIU.

Il a été directeur du Festival d'Eté de Bastia de 1977 à 1988.

Avec des chanteurs insulaires tels que Jean-Paul Poletti, Jacques Culioli , le Choeur d'Hommes de Sartebe, il a enregistré et donné des concerts dans l'île et à Paris.

Il dirige actuellement l'Orchestre Philharmonique d'Etat de Sibiu, implanté dans un des plus importants centres culturels de Roumanie. C'est l'un des plus anciens ensembles orchestraux d'Europe dirigé par le npassé par des chefs prestigieux tels que Brahms, Listz, Eenesco, Bartok, Richard Straus, Joseph Joachim.

Cet orchestre a été le premier d'Europe de l'Est à être invité en occident après la chute du mur de Berlin, et c'est en Corse qu'il a honoré cette invitation. Depuis 1990, il se produit chaque année dans l'ïle et en Provence.


Renseignements pratiques

Lieu : Théâtre de l'Odéon, 162, La Canebière, 13001, Marseille

Prix d'entrée : 20 € tarif unique

Gratuit pour les moins de 12 ans

Lieux de vente des billets :

-Maison de la Corse,

69/71, rue Sylvabelle, 13006 Marsdeille, du lundi au vendredi de 14  à 18 heures

-Réseau FNAC : Fnac, Carrefour, Géant, Super U, Intermarché - www.fnac.com

-Site MP 2013 et Pavillon M

Contact : Jean Dal Collettto, Tel. 07 77 89 37 82




Dans la même rubrique :
< >

L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès