Corse Net Infos - Pure player corse

Blue Islands : La Corse signataire de la charte


Rédigé par C.-V. M le Mercredi 8 Mai 2019 à 08:01

A l’occasion de la conférence finale du projet Urban-Waste, une courte cérémonie de signature de la Charte développée en collaboration entre les projets Blue Islands et Urban-Waste a été organisée ce mardi à Bruxelles. La Corse, via l’ATC et sa présidente Nanette Maupertuis, était présente à cette conférence et a signé la charte en milieu de matinée.




A l'heure d'apposer sa signature au bas de la charte Nanette Maupertuis n'a pas manqué de dire sa satisfaction de voir la Corse, ainsi associée à l'événement.
"Je suis heureuse d’être ici et de participer à cet événement du projet Blue Islands" a souligné la présidente de l'ATC.
"La Corse reçoit un peu plus de 3 Millions de touristes chaque été. Sur l'ensemble de l'île la production de déchets double au moins d'Août par rapport à Janvier, avec comme points critiques les zones touristiques" a t-elle souligné



"L’Agence  du Tourisme de la Corse, je préside à pour objectif de sensibiliser les acteurs du tourisme, les hôtels, restaurants, etc... à avoir des pratiques éco-responsables en matière de déchets, d’eau, d’énergie. Concernant les déchets, l'idée principale est de travailler sur l'amont en évitant de produire des déchets.
"Nous avons plusieurs actions qui sont menées pour accompagner ces acteurs sur un plan technique et mais aussi financier, très souvent en collaboration avec l'Office de l'environnement de la Corse."
a détaillé Nanette Maupertuis qui a souligné, également, l'action menée à destination des touristes.
"Mais nous nous adressons aussi aux principaux concernés: les touristes. Notre idée principale les concernant est de les inciter à s'engager dans un accord volontaire à protéger l'environnement en mettant en place un passeport vert. Ce passeport concernera notamment la gestion de l’eau et des déchets pendant la saison touristique.


Enfin pour la présidente de l'ATC, et ce n'est pas la moinder des choses "ces programmes Blue Islands et Urban-Waste et la signature de cette charte aujourd’hui nous permettent de nous engager en faveur de la réduction des déchets d'origine touristique, de bénéficier de retour d'expériences  d'autres destinations touristiques et notamment de plusieurs îles (Mykonos, Croate, Rhodes, Sardaigne, Canaries, Majorque...) Enfin la prochaine opération concernera une étude concrète d'économie circulaire dans des zones touristiques ciblées".


Le projet BLUE ISLANDS

Nanette Maupertuis signe la charte
Nanette Maupertuis signe la charte

La région méditerranéenne est la première destination touristique du monde.
En été, en raison de la vague touristique annuelle, les îles méditerranéennes accueillent une population beaucoup plus nombreuse. Ceci est bénéfique pour les économies locales, mais cela pèse également lourd sur les infrastructures locales, en particulier pour les systèmes de gestion des déchets.
BLUEISLANDS s'est attaqué aux défis communs auxquels sont confrontées les îles MED, notamment:
• les restrictions structurelles des territoires fermés à la mer, en termes de ressources et de gestion des déchets;
• la connaissance fragmentaire de la variation saisonnière de la production de déchets;
• le manque de plans stratégiques pour promouvoir le tourisme durable.

 

Le projet BLUEISLANDS réunit 14 partenaires de 8 pays dans un effort systématique pour identifier, traiter et atténuer correctement les effets de la variation saisonnière de la production de déchets sur les îles MED en tant qu'effet du tourisme.

Le problème est épineux depuis des années mais il n’a jamais été abordé méthodiquement: la quantité et la composition des déchets générés au cours d’une période de douze mois sur neuf îles MED seront mesurées et la corrélation entre les déchets quantifiés générés et le des touristes et la présence de déchets dans l’environnement côtier seront examinés. Parallèlement, la structure de gestion des déchets existante et les pratiques respectives suivies seront évaluées.

Sur la base du rapport établi à partir des résultats obtenus pour les neuf îles, un outil multidimensionnel sera élaboré, comprenant des plans d'action, permettant de traiter efficacement ce phénomène problématique commun. Sur une période de douze mois, l'outil sera mis en œuvre avec des plans d'action sélectionnés pour chaque île participante, tandis que l'efficacité de chaque plan d'action sera évaluée.

À terme, un rapport final contenant toutes les données et expériences dérivées montrera les moyens les plus efficaces et les plus efficaces de transformer un problème difficile et pesant pour les communautés des îles MED en un moyen permettant d’établir des économies circulaires tout en préservant et pérennisant le tourisme durable en Méditerranée.

 

Le projet URBAN WEST

Onze villes et régions pilotes ont entrepris ce long voyage de trois ans pour redéfinir leurs chaînes de valeur du tourisme et de la gestion des déchets à travers l'Europe - de Nicosie à l'est à Ponta Delgada au milieu de l'océan Atlantique et de Copenhague au nord à Ténérife Sud tropique. Grâce à un certain nombre d'universités, d'instituts, d'ONG et de consultants qui ont apporté une contribution et des compétences précieuses, les villes et régions pilotes ont pu évaluer leurs performances de métabolisme urbain et envisager d'améliorer certains processus pour parvenir à un tourisme plus durable sur le plan local.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude