Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia XV : La belle histoire de Jean-Gab et Jacques-André Mariani


Rédigé par le Mardi 18 Novembre 2014 à 17:35 | Modifié le Mardi 18 Novembre 2014 - 17:53


A votre gauche Jean-Gabriel Mariani. A droite Jacques-André. Particularités : ils sont tous les deux licenciés à Bastia XV. Ils aiment tous les deux à jouer au poste de trois quart-centre. Et ils sont, mais vous l'aviez sans doute deviné, frères !


Bastia XV : La belle histoire de Jean-Gab et Jacques-André Mariani
Chez les Mariani on est rugbyman de père en fis.
La preuve.
"Quand nous étions enfants notre père, qui a joué au RC Corte, nous emmenait sur le terrain pour nous apprendre à faire des passes et à plaquer" raconte volontiers Jacques-André Mariani, le trois-quart centre de Bastia XV qui, avec Jean-Gabriel, son frère cadet trois-quart centre comme lui, fait partie du groupe de Fédérale 3 de Bastia XV depuis le début de la saison.
Ce ne sont pas les nouveaux Boniface ou Camberabero du rugby.
Mais aujourd'hui le rugby corse en général et bastiais en particulier peut donner un coup de chapeau à Jean-Jacques, le père, un ancien du RC Corte, pour avoir su inculquer une telle passion du ballon ovale à ses deux enfants.
Une passion cultivée à Lumio, d'abord dans un cadre ludique, ensuite au sein de l'école de rugby.
Puis Jacques-André a poursuivi avec le regroupement des cadets du SCB de l'époque et avec les juniors de Lucciana.  Suivi d'un "break" de deux ans.
Mais depuis 2011, l'aîné des Mariani, a rattrapé le terrain perdu. Jusqu'à former , à l'époque déjà, un beau duo de centres avec Jean-Gabriel qui, lui, a grandi à Bastia XV.
L'association n'a cependant pas duré.
Une blessure au genou a, en effet, freiné la progression de Jean-Gabriel.
"Jouer tous ces matches au même poste à ses côtés et à ce niveau, ce furent de grands moments de bonheur. Cela ne nous était plus jamais arrivé depuis notre apprentissage des passes  et des placages avec notre père…" nous affirmait à l'époque Jacques-André.
Avec le retour au bercail de Jean-Gabriel, qui est allé la saison dernière tenter sa chance en Gironde, le duo a été reconstitué.
Pas aux mêmes postes car la blessure de Mikaël Leduc, qui fera bientôt partie du passé, a contraint, en effet, le staff bastiais a repositionner, provisoirement, Jean-Gabriel à l'ouverture.
Mais qu'importe.
Cela suffit au bonheur des deux frères visiblement heureux de se retrouver ainsi à défendre simultanément le même maillot sous le regard, fier, de la famille qui rate rarement un rendez-vous au Casone.
Et à celui de Bastia XV qui, avec l'expérience de ses cadres et la talent de ses jeunes, élevés et nourris aux vertus du rugby corse, peut, encore, espérer des lendemains gagnants !
C.-V. M



Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports