Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Pénélope Jossen au centre culturel Una Volta


Rédigé par Odile AURACARIA le Dimanche 25 Mai 2014 à 21:50 | Modifié le Dimanche 25 Mai 2014 - 22:07


Récemment, dans le hall d'accueil du centre culture Uva Volta de Bastia, Pénélope Jossen, munie de ses crayons aux couleurs les plus vives, rencontrait ses jeunes lecteurs pour la signature de ses derniers ouvrages.


Bastia : Pénélope Jossen au centre culturel Una Volta

Les originaux de son album "La panthère noire" ont été exposés pour l'occasion.

Avec humour et délicatesse, Pénélope Jossen aborde dans ses livres les grandes questions de la peur, du pouvoir, du rapport de force.

Parmi ses plus récentes publications aux éditions L'école des loisirs, on peut citer : "Jaloux comme un doudou", "Une faim de panthère", "Petit diable", "La panthère noire", "La grosse bête" (paru en mars 2014). De magnifiques albums qui séduisent un public enfantin par leur intelligence, fraîcheur et sensibilité. 


Aux Beaux Arts de Bologne 
Pénélope Jossen est née à Bienne en Suisse  mais a grandi en Corse. 

Après l'obtention d'un bac A3 au Lycée Giocante de Bastia elle est partie étudier aux Beaux Arts de Bologne en Italie. Là elle y fait des rencontres capitales, des personnes qui lui font confiance et l'encouragent individuellement  ainsi que des professionnels qui lui confient de vrais travaux d'illustration tout en la formant. C'est donc en dehors du cursus scolaire que Pénélope Jossen a appris et continue d'apprendre le métier d'auteur illustrateur.

Klaus Flugge et Tony Ross, à la foire du livre de Bologne, lui ouvrent les portes du monde de l'édition en lui confiant les illustrations du texte de Jeanne Willis: "Est-ce que les sirènes font pipi au lit?". Après un séjour de deux ans à Londres, Pénélope Jossen s'installe en famille en Corse, pour offrir à ses enfants des conditions de vie optimales. 

C'est à Paris qu'elle rencontre Pascal Teulade qui l'a ensuite présentée à Arthur Hubschmid de l'école des loisirs.  De cette rencontre, Pénélope Jossen déclare : "Il est difficile de décrire en deux lignes la relation entre un auteur et un éditeur mais je peux dire qu'elle est essentielle pour moi. Sans un bon éditeur il me serait impossible de réaliser mes albums tels qu'ils le sont, ni de progresser dans mon travail jour après jour. Il me fait confiance donc je lui fais confiance, sans cette base il ne me semblerait pas possible de travailler."


"J'essaie de m'adresser aux enfants normalement"
Pénélope Jossen nous confie aussi :"D'une façon générale, j'essaie de m'adresser aux enfants normalement sans fioritures. Je suis adulte, je ne joue pas à faire la petite fille, je n'écris pas de textes comme si j'en étais une mais je garde en tête la vision du monde que j'avais quand j'étais petite, je me demande si le texte que j'écris m'aurait intéressée, si les dessins m'auraient parlé (au-delà de la qualité technique)... Ensuite j'imagine l'adulte qui devra le lire le soir après une journée de travail, les devoirs, la cuisine, la lessive et autres réjouissances, je me dis que s'il a du plaisir à le lire ce plaisir sera d'autant plus partagé avec ses enfants...un peu d'humour même au second degré, est toujours le bienvenu non?

Cela dit, je ne critique pas la littérature jeunesse "fleurie", je pense qu'il faut de tout en librairie pour que chacun y trouve sa tasse de thé et qu'il y a très certainement d'excellents ouvrages dans le genre.

J'en profite d'ailleurs  pour souligner que chaque enfant devrait avoir la liberté de choisir ses livres, même s'ils sont roses à paillettes..."

"Si vous n'aimez pas " la princesse des fées", achetez donc aussi un album à votre goût... vous échangerez ensuite vos opinions avec votre enfant...   

Je tiens également compte de l'évolution des nouvelles technologies et de notre culture actuelle de l'image qui, selon moi, modifie notre façon de communiquer et, par conséquent, notre façon de raconter et de percevoir une histoire. Regardez donc les illustrations du début du siècle et comparez-les à celles que nous avons maintenant..." 

 

Son actualité
"La grosse bête est mon nouvel album (sorti en mars 2014) mais pour moi il est déjà loin. Au moment où un livre sort en librairie, cela fait longtemps que je pense à d'autres histoires..."

 

Ses projets:
"J'en ai toujours beaucoup mais je ne sais pas lesquels me mèneront quelque part...les idées sont dans l'air, c'est à qui les attrapera. 

Et quand je n'ai pas d'idées je n'écris pas, je lis..."





Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine