Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Les élèves du lycée maritime dans la rue


Rédigé par le Jeudi 17 Janvier 2019 à 13:50

Les élèves du lycée maritime de Bastia ont manifesté, jeudi matin, entre leur établissement et la direction départementale des territoires et de la mer pout protester contre la réforme de leur baccalauréat professionnel.




A partir de leur établissement ils se sont organisés en cortège depuis la Citadelle jusqu'au boulevard Benoîte-Danesi, siège de la DDTM de Haute-Corse pour porter leur message de protestation.
Pour eux la réforme de leur bac "impliquera des changements qui auront un impact considérable sur la formation des futurs marins"
"Cette réforme de l'enseignement en Lycée Maritime prévoit donc:
- La diminution des brevets en machine (750 kW au lieu de 3000 kW )
- Pour la filière pèche : le Patron de Pêche sera remplacé par le Lieutenant de Pêche (il faut préciser que le titre de lieutenant de pêche n'est pas un brevet de commandement)
- La diminution des heures d'enseignement pro dans les matières suivantes : Conduite de la pêche, Océanographie. Traitement des captures, Développement durable, Gestion, Système de commande machine, Anglais technique
- La disparition des modules CQUALÏ, Médical 2 et CAEERS dans le cadre du STCW pour la filière des bacs pro Electromécanicien Marine (EMM). - La suppression des classes de Mise à Niveau (MAN).
- L'intégration en licence 2 au lieu de la licence 3 à l'ENSM pour les élèves sortant de BTS.
- La création d'un bac polyvalent à titre d'expérimentation donnant le Capitaine 200 Pêche et le 750 kW, au risque de faire disparaitre la filière EMM - La création d'une Seconde commune à toutes les filières de bacs pros maritimes avec très peu de matières spécialisées ainsi que très peu d'heures consacrées à celles-ci. 
La mise en œuvre des mesures de cette réforme aura donc pour conséquences : 
- Une considérable baisse d'attractivité des Formations Maritimes. 
- De plus faibles qualifications des élèves pour les aspects techniques et pratiques de leurs futurs métiers. 
Aujourd'hui, nous invitons tous les professionnels des métiers de la mer, qu'ils soient pêcheurs, patrons, armateurs, marins, élèves de Lycée Maritimes ou professeurs, ainsi que toutes les personnes intéressées à venir manifester pour préserver le niveau de l'enseignement maritime en France"
expliquaient-ils dans un communiqué.
 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie