Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : La rentrée littéraire à la bibliothèque centrale


Rédigé par le Jeudi 11 Septembre 2014 à 18:05 | Modifié le Jeudi 11 Septembre 2014 - 18:14


Mardi soir, l'activité "Entrée Livre" reprenait à la Bibliothèque Centrale de Bastia, avec un programme très chargé puisqu'il s'agissait d'avoir un aperçu de la rentrée littéraire. Marie-Hélène Muraccioli et sa collaboratrice Marie-Jo, avaient invité les libraires Sébastien Bonifay et Pierre Negrel qui ont pu présenter avec passion les livres qu'ils ont découverts et appréciés.


Bastia : La rentrée littéraire à la bibliothèque centrale
La rentrée littéraire est très riche cette année puisqu'il est annoncé l'arrivée de 603 romans jusqu'à l'attribution des prix littéraires du mois de novembre.
Sébastien Bonifay soulignait que cette rentrée littéraire était la meilleure qu'il a connu depuis 5 ans, période à laquelle il a ouvert la librairie "Les deux mondes" avec son associé et ami Pierre Negrel. On assiste ainsi au retour de très grands écrivains, pour exemple James Salter. On est aussi surpris par quelques auteurs, Frédéric Beigbeder, Amélie Nothomb, David Foenkinos... Par ailleurs cette rentrée est très marquée par la littérature américaine. La culture américaine a aussi diffusé auprès d'auteurs internationaux, européens, continentaux, voire corses! 

Les suggestions de nos libraires, Sébastien Bonifay et Pierre Negrel 
- "Orphelins de Dieu" de Marc Biancarelli, écrivain corse, deuxième roman très bien accueilli en Corse comme sur le continent. Ce roman profondément imprimé de littérature américaine, proche du western, se passe dans la Corse du 19 ème siècle. C'est le premier livre écrit en français par l'auteur. Très bien écrit, la langue a gagné en fluidité. Ce roman est déjà en rupture de stock national.

- "Pétronille" de Amélie Nothomb. Voici une auteure qui édite ses livres avec une régularité de métronome. Ce livre à moitié récit à moitié roman est impressionnant c'est peut-être le meilleur ouvrage qu'elle a écrit jusqu'à présent. Le style est d'une poésie incroyable. Livre à découvrir pour passer un bon moment. C'est la rencontre de l'auteure avec une jeune femme écrivain qui a la même passion pour le champagne.

- "Et rien d'autre" de James Salter. Peut-être le plus beau livre de la rentrée littéraire. Son auteur a 89 ans et n'avait plus publié depuis 37 ans. C'est un livre qui ne ressemble à aucun autre. Il est empreint d'une grande mélancolie, c'est une réflexion sur la vie. D'ailleurs le titre pourrait-être "C'est ça la vie, et rien d'autre!". Un livre qui fait avancer la littérature.

- "Oona et Salinger" de Frédéric Beigbeder. Ce n'est pas un grand livre mais un livre qui a des qualités. On peut y lire de très belles descriptions du Débarquement. On y savoure de très belles pages. C'est une très belle histoire d'amour, un livre très réussi.

- "Le bonheur national brut" de François Roux. C'est le deuxième roman de cet auteur qui est réalisateur de films publicitaires, de documentaires et de vidéo-clips. Un livre somme toute assez classique qui fait faire un peu de sociologie et montre l'évolution de la société depuis l'élection de François Mitterrand jusqu'à celle de François Hollande. Un ouvrage intéressant.

- "Les nouveaux monstres" de Simonetta Greggio est à la fois une histoire de famille et une histoire politique. Ce livre nous fait descendre dans les égouts de l'Italie contemporaine. C'est presque un travail de journaliste, d'investigation.

- "Rouge ou mort" de David Peace. L'auteur est un spécialiste du roman noir, mais il écrit là un livre sur le football ou plus exactement sur le métier d'entraineur au club de Liverpool. L'écriture est fébrile, sulfureuse.

- "Bronx amer" de Jérôme Charyn. C'est un recueil de 13 nouvelles.

- "Tristesse de la terre" de Eric Vuillard. Un style très original. Un livre qui raconte la vie de Buffalo Bill Cody qui invente la société du spectacle et le happy end.

- "Hérétiques" de Leonardo Padura. Ce livre raconte l'histoire d'un tableau qu'une famille juive avait emporté comme valeur, cette famille avait embarqué sur un bateau rempli de réfugiés qui devaient débarquer à Cuba. On y retrouve des descriptions d'Amsterdam qui était un havre de paix pour les juifs. C'est une fresque romanesque, un livre très bien écrit.

- "Le fils" de Philipp Meyer. C'est le deuxième roman de cet auteur. Il conte l'histoire d'une famille, au Texas, à travers trois siècles. C'est un livre d'une très grande envergure.

- "Le tour du monde" de Laurent Mauvignier. Ce sont 14 destins de personnes disséminées à travers le monde à quelques minutes du Tsunami. L'auteur a effectué un grand travail stylistique.

- "Le retour" de Robert Goddard. C'est l'histoire d'un secret de famille en Cornouailles au début des années 1980. L'intrigue est très efficace. C'est un vrai roman policier, feutré, sans violence.

- "Quiconque exerce ce métier stupide mérite tout ce qui lui arrive" de Christophe Donner. Un livre sur le milieu du cinéma avant les années 1970. Un roman jubilatoire, écrit avec beaucoup d'énergie, qui se lit très vite.

- "Price" de Steve Tesich qui était un scénariste, dramaturge, romancier serbo-américain. Deuxième livre de l'auteur, c'est un roman d'apprentissage, d'initiation qui présente une grande finesse d'analyse. Il fait faire au lecteur une plongée dans l'inconscient. Il est écrit avec intelligence et sensibilité.

- "Charlotte" de David Foenkinos. Ce livre est une vraie bonne surprise. Il raconte la vie de Charlotte Salomon qui fut un très grand peintre. Le sujet est à la fois délicat et dur. Ce n'est pas un texte courant mais plutôt un poème en prose ou en vers libres, une suite de très courtes phrases. L'auteur offre là un livre surprenant avec de très beaux passages.
Ces quelques titres analysés par Sébastien Bonifay et Pierre Negrel donneront, sans nul doute, des pistes pour les amoureux des livres un peu perdus au milieu des 603 livres de cette rentrée littéraire.

A noter
"Entrée Livre" c'est l'invitation lancée par la Bibliothèque Centrale aux lecteurs qui désirent parler des livres qu'ils ont aimés, ou qui souhaitent écouter des lectures à voix hautes ou rencontrer des lecteurs et des auteurs.
Ces rencontres se déroulent tous les 1 ers mardis du mois de 18 h à 20 heures.
Prochains rendez-vous :  7 octobre 2014; 4 novembre 2014; 2 décembre 2014; 6 janvier 2015; 3 février 2015; 3 mars 2015; 7 avril 2015; 5 mai 2015; 2 juin 2015.
Retrouvez le programme des animations du secteur adulte sur le site : www.bm-bastia.com
Contacts : mh.muraccioli@ville.bastia.fr  - 04.95.58.46.00



Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine