Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : La convention « Action Cœur de ville » signée !


Rédigé par Philippe Jammes le Vendredi 28 Septembre 2018 à 20:08 | Modifié le Vendredi 28 Septembre 2018 - 22:52


Pour permettre aux villes de retrouver un meilleur équilibre, pour redonner attractivité et dynamisme à leurs centres, le gouvernement, via le ministère de la cohésion des territoires a décidé de lancer un plan en faveur des villes de rayonnement régional.


Baptisé « Action cœur de ville », ce  plan s’attaque dans la durée aux dysfonctionnements existant dans tous les domaines: l’habitat, le commerce, la création d’emplois, mais aussi les transports et la mobilité, l’offre éducative, culturelle et sportive, la qualité des sites d’enseignement, le développement des usages des outils  numériques… Il a été élaboré en concertation avec les acteurs concernés, publics et privés. 
Pour ce plan, le Gouvernement mobilise plus de 5 milliards d’euros sur cinq ans dont 1 Md€ de la Caisse des dépôts en fonds propres, 700 M€ en prêts,  1,5 Md€ d’Action Logement  et 1 Md€ de l’Anah.


Les premières mesures du plan « Action cœur de ville » sont destinées à faciliter et soutenir le travail des collectivités locales, à inciter les acteurs du logement et de l’urbanisme à réinvestir les centres villes, à favoriser le maintien ou l’implantation d’activités en cœur de ville et, globalement, à améliorer les conditions de vie des habitants.
Parmi les 222 villes retenues pour ce plan figurent Ajaccio et Bastia.


Ce vendredi, à la mairie de Bastia les différents partenaires de cette opération ont procédé à la  signature de la convention « Action Cœur de Ville ». Cette convention devait être signée avant le 30 septembre. « Tout cela ne s’est pas fait sans mal, mais on y est arrivé » avouait Pierre Savelli, le maire de Bastia. « On a tenu le pari » renchérissait le préfet de la Haute-Corse.
taient notamment  présents pour signer cette convention : Gérard Gavory, préfet de Haute-Corse, Lauda Guidicelli , conseillère exécutive, Pierre Savelli, maire de Bastia, Jean Dominici, président de la CCI2B, Jean-Charles Martinelli, président de la chambre de métiers de la Haute-Corse, Etienne Ferracci, d’Action logement région PACA, Julie-Agathe Bakalowicz, directrice de la Caisse des Dépôts. Grand absent parmi ces partenaires,  le président de la CAB, François Tatti. 
Si le « périmètre d’intervention indicatif » s’étend du quartier Saint Joseph au haut du boulevard Graziani, avec pour limite la rue Campinchi et la gare, il n’est pas figé. D’autres actions pourront se faire ailleurs au fur à mesure de l’avancement du plan.
De même le partenariat, jusqu’ici composé d’institutionnels, pourrait s’élargir au privé. 
Le préfet de la Haute-Corse  a annoncé que 1 751 000 euros avait déjà été débloqué au titre de la part de l’Etat pour des travaux concernant des travaux aux abords du Palais de Justice, l’espace Gaudin,  le smart parking ou encore les quartiers Letteron, Puntetu et rue des mulets...
Le reste va suivre…. 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie