Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Cinq artistes insulaires exposent à la galerie "noir et blanc"


Rédigé par Livia Santana le Jeudi 6 Septembre 2018 à 12:42 | Modifié le Jeudi 6 Septembre 2018 - 13:09


Jusqu'au 27 septembre la galerie "noir et blanc" accueille sa sixième exposition, cette fois elle est collective. CNI est allé à la rencontre des artistes exposés.


Julie Pontaut, Volkmar Ernst, Céline Lorenzi, Melissa Galin, France-Anne Van Peteghem, François et Jean-Pierre Savelli
Julie Pontaut, Volkmar Ernst, Céline Lorenzi, Melissa Galin, France-Anne Van Peteghem, François et Jean-Pierre Savelli
Amateurs d'art contemporain ou curieux, rendez-vous à la galerie "noir et blanc" pour découvrir les œuvres de cinq artistes insulaires. Ici il n y pas de concurrence, chaque artiste a son propre style. 

En entrant dans la galerie d'art, dans la première salle, vous trouverez les œuvres de Céline Lorenzi. Originaire de Morsiglia et de Sisco, cette capcorsine a voyagé de nombreuse fois au Mexique. De ses lectures et de ses aventures dans le pays latino-américain, elle en a tiré une série de tableaux et sculptures appelée "Déclaración de amor en Mexico". Ses tableaux vous plongent dans un Mexique coloré, plein de sequins à paillettes, de cactus... L'artiste accorde une place importante aux pays d'Amérique latine car sa grand-mère du Cap "était d'origine vénézuélienne" nous confie t-elle. Céline Lorenzi expose des oeuvres originales depuis maintenant vingt-cinq ans. 

En continuant tout droit, après les tableaux de Céline Lorenzi, des petites marches mènent à une salle blanche carrelée. Dans cette pièce qui rappelle une salle de bain, des œuvres colorées... C'est au milieu de ces peintures impressionnantes que nous retrouvons la jeune et souriante Melissa Galin. A 32 ans cette jeune femme talentueuse a déjà exposé à Londres et Paris. Venue de Porto-Vecchio elle nous explique avec un grand sourire son travail. "J'ai exposé des tableaux de trois séries différentes. La première série "spectacle" représente des démons, tous bienveillants. Dans mes tableaux il y a un échange constant entre des personnages, du dialogue... Ce sont des peintures qui racontent et dénoncent. Mon art est abstrait mais il y a toujours une ligne directrice." 

A gauche de la grande salle, des petits escaliers descendent sur une pièce où sont exposés les oœuvres du couple d'artistes Françoise Savelli et Jean-Pierre Savelli tout deux venus de Sagone. Françoise dessine sur des cartes anciennes des animaux et des figures qu'elle retrouve dans les formes des continents. Ce qu'elle dessine n'a pas forcement de rapport avec le pays ou le continent sur lequel elle s'appuie. Son mari Jean-Pierre, expose deux tableaux et sept sculptures à la galerie. Il sculpte principalement sur du bois d'olivier, de châtaignier et sur de l'ébène. Il utilise également de l'acier pour représenter des animaux dont il s'inspire. Dans ses oeuvres on est très proche de l'art brut, il décrit d'ailleurs son travail comme très "instinctif"

A l'étage, en montant les escaliers, on tombe nez à nez avec les peintures de Volkmar Ernst. D'origine allemande, Volkmar habite maintenant en Balagne. Les couleurs de ses œuvres sont diverses et variées. Ses tableaux sont d'ailleurs les plus abstraits de la galerie, il utilise de la peinture à l'huile pour les réaliser. Cette homme d'une cinquantaine d'année a été inspiré par des grands noms de l'art contemporain comme Pierre Soulages ou encore Jackson Pollock. Sa technique gestuelles ressemblent d'ailleurs à celle des grands maîtres. Pour lui, c'est de "l'expressionnisme abstrait". 

Tous les artistes s'accordent à dire qu'ils ont choisi d'exposer dans cette galerie pour "l'élégance du lieu" mais surtout pour la sympathie des deux galéristes France-Anne Van Peteghem et Julie Pontaut. 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie