Corse Net Infos - Pure player corse



Bastia : 16 nouveaux conseillers installés au Conseil de prud'hommes


Naël Makhzoum le Mardi 24 Janvier 2023 à 15:49

Alors que l'audience solennelle de rentrée s'est déroulée début janvier au tribunal des prud'hommes de Bastia, 16 nouveaux conseillers y ont été installés. De quoi apporter un nouvel élan, au moment où la présidence repasse aux employeurs.



Photo illustration
Photo illustration
Un vent nouveau souffle sur le Conseil de prud'hommes de Bastia. Comme chaque année pour le respect du paritarisme, la présidence a changé, passant du collège salarial au patronal pour cette année 2023. Ange-Paul Grimaldi, vice-président l'année dernière, prend donc la présidence, lui qui est à la tête du collège patronal.

Il estime que "l'année a été bonne. Le bilan est plutôt positif, même s'il y a eu un peu moins de saisines, chose que l'on ne peut pas expliquer." Avoir des chiffres d'efficacité meilleurs que ceux du continent "avec un tribunal un peu plus petit et moins de moyens" est une satisfaction pour la Haute-Corse.

Mais le changement majeur se trouve dans la composition de ce Conseil. Après la vague de démissions de l'an passé due à diverses raisons, de nombreux nouveaux visages ont été installés. "On a plus de conseillers cette année, se réjouit Ange-Paul Grimaldi. Il y en a 16 nouveaux pour un total de 32, désormais. Ça devrait nous permettre d'améliorer les résultats et surtout, pour le judiciable, lui permettre d'avoir des délais raccourcis."

"Envie de faire plus"

Moins de temps de traitement des procédures, aussi grâce à un nouvel élan insufflé au Conseil des prud'hommes de Bastia avec ce renouvellement important. "A cause des démissions, il y a eu des absences à certains bureaux de jugement, ce qui a rallongé les délais, précise le président du Conseil bastiais. J'espère donc que cette année sera encore meilleure et qu'avec toutes ces arrivées, on va avoir une nouvelle envie de faire plus pour réussir à réduire ces délais pour les justiciables."

Cette année sera aussi l'occasion de mettre en application d'autres procédés pour encore accélérer les délais. "On va pouvoir appliquer les réformes avec les mises en état, pour lire un peu plus en détail les dossiers avant de les passer en bureau de jugement, afin de savoir si vraiment toutes les pièces ont été échangées entre chaque partie, détaille Ange-Paul Grimaldi. On espère que les avocats feront moins de renvois car une partie du délai y est souvent liée. Cette mise en état doit nous permettre de juger le dossier avant sur le fond."

Même si "l'activité économique n'a pas été florissante cette année", le nouveau président espère surfer sur la vague de la bonne saison touristique de 2022. "Ça devrait aller dans le bon sens", imagine-t-il.














L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022