Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Basile Boli en Corse : «Il faut une dotation spéciale pour le football corse»


Philippe Jammes le Samedi 9 Janvier 2021 à 15:03

A sa demande, Basile Boli, qui effectue actuellement une tournée dans l’hexagone pour soutenir la candidature de Frédéric Thiriez à la présidence la FFF, a rencontré ce samedi matin, presque sous le sceau du secret, les dirigeants du SCB et les membres du collectif du 5 mai.

CNI a rencontré l’ancien joueur de l’OM qui a conclu sa visite en Corse par le dépôt d’une gerbe à la stèle de Furiani. L'occasion de faire le point sur ses rencontres dans une région où les relations entre l’ancien président de la LFP et la Corse sont très frileuses en raison de ses prises de position sur le 5 mai et le Sporting...



Basile Boli en Corse : «Il faut une dotation spéciale pour le football corse»
- Quel bilan tirez-vous de votre visite en Corse ?
- Cette visite se termine avec beaucoup d’émotion, ici à Furiani. J’ai vécu en tant qu’acteur cette soirée tragique du 5 mai, j’ai été brancardier ce soir là. Lors de cette tournée sur l’île j’ai pu mesurer les problèmes du football amateur en Corse. Il faut vraiment qu’on s’en occupe. Dans le programme que je suis venu accompagner et présenter aux acteurs du football corse, je veux apporter ma contribution au foot amateur, faire une vraie réforme, profonde de celui-ci.


- Quels sont ces problèmes que vous évoquez ?
Il y a beaucoup de problèmes sur le plan des équipements, des déplacements. Par exemple, un jeune corse qui veut passer des diplômes doit se rendre à Paris et cela coûte cher, au moins trois fois plus cher que pour un jeune du continent. Il faut donc déjà une dotation par rapport à ça et la Fédération doit prendre ses responsabilités. Par ailleurs les clubs corses ont un calendrier qui les fait se rendre sur le continent et cela aussi coûte très cher. Il nous faut anticiper, il faut une dotation spéciale pour permettre à ces clubs d’être beaucoup plus à l’aise financièrement. Il y a vraiment un problème de logistique qui coûte cher ici. Il y a vraiment des réformes en profondeur dans le foot amateur et dans le monde des éducateurs. Notre programme va apporter sur le plan matériel mais aussi social et éducatif.  Des problèmes qui n’ont pas été relevés depuis pas mal de temps. Je fais partie d’une équipe qui va se présenter à la présidence de la FFF et je veux qu’on considère tous ces problèmes à leur juste valeur. Les résolutions qui doivent être prises à la Fédération doivent être très structurées.


- Les tensions sont nombreuses entre la Corse et Frédéric Thiriez …
Je sors d’une réunion avec le collectif du 5 mai. On a eu une discussion franche. Je pense qu’il faut aller au-delà de sur quoi travaille le collectif. Ils font un très bon boulot. Il faut que le 5 mai soit dans la mémoire pendant une semaine du sport français. Il faut qu’il y ait une vraie pédagogie, une éducation  par rapport à ce qui s’est passé. Aujourd’hui, Frédéric Thiriez n’a pas les moyens, c’est dans les mains de l’Etat. Mais en tant qu’acteur de ce 5 mai, je vais apporter ma contribution pour qu’on aille au-delà de ce que propose le collectif.   

Réaction de Josepha Guidicelli, présidente du collectif des victimes du 5 mai 1992

Mr Boli avait souhaité nous rencontrer. Aujourd’hui nous avons accueilli Mr Boli en tant que soutien au collectif, pas le représentant de la candidature de Mr Thiriez. Mr Boli soutient notre démarche depuis le début. La rencontre a été positive. Il nous a expliqué Furiani, ce qu’il avait vécu et ressenti ce jour là puisqu’il y était. Il nous a déclaré que si Frédéric Thiriez était élu, il ferait tout le nécessaire pour essayer de le faire changer sur ses positions, son avis de faire jouer des matchs le 5 mai.



















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047