Corse Net Infos - Pure player corse

Banque de France : L’émergence du bitcoin et autres crypto-actif, enjeux, risques et perspectives


Rédigé par le Dimanche 24 Juin 2018 à 19:55 | Modifié le Dimanche 24 Juin 2018 - 22:18


Le Gouverneur de la Banque de France a officiellement présenté la traditionnelle « Lettre au Président de la République ». Pour la première fois, il a souhaité que dans chaque région, les messages soient relayés localement lors de manifestations organisées dans le cadre d’une « semaine de l’Économie ».


C’est dans ce cadre que se sont déroulées les conférences organisées il y a quelques jours à Ajaccio Bastia, pour valoriser une des 3 missions fondamentales de la Banque de France, à savoir être garante de la stabilité financière, les autres missions étant, d’une part, la stratégie monétaire et, d’autre part, les services rendus à l’Économie.
Le directeur régional, Jean-Charles Sananes, a présenté à cette occasion, de façon succincte, le diagnostic et les préconisations de la Banque de France quant à la situation de l’économie française : une croissance robuste - la plus forte depuis 10 ans en 2017 - mais le retour d’une part d’incertitude en 2018, la nécessité "de renforcer la vigilance face aux risques mondiaux et européens et l’occasion pour la France de saisir sa chance d’améliorer sa compétitivité et de diminuer le chômage structurel."


Ivan Odonnat  directeur général adjoint de la stabilité financière et des opérations, a par ailleurs  animé une conférence-débat sur les grandes évolutions en cours dans le domaine des paiements, notamment en lien avec le phénomène de digitalisation.
Au menu du jour : bitcoin, monnaie locale, paiement sans contact, etc.


L’intervenant a; ainsi, rappelé que de nouveaux besoins apparus, notamment pour le paiement à distance, ont entraîné l’émergence de nouveaux canaux (par internet ou sans-contact), de nouveaux supports (téléphone mobile notamment) et de nouveaux services de paiement (portefeuille de monnaie électronique, virement référencé associé à la facturation électronique, paiements intégrés au sein d’applications mobiles).
Il a souligné que si cette nouvelle vague d’innovations est de nature à améliorer l’efficacité des processus de paiement et à faciliter les échanges économiques, "elle ne peut être  réellement profitable au domaine des paiements et à l’économie que si elle s’exerce dans un environnement sécurisé, quelles que soient les technologies utilisées et les acteurs impliqués".
À cet égard, il a insisté sur la prudence qu’il convenait d’observer "face à l’émergence du bitcoin et autres crypto-actifs qui ne sont pas de la monnaie et exposent leur utilisateurs à plusieurs risques".


Au final," l’enjeu pour la Banque de France, gardienne de la monnaie et responsable de la stabilité financière, est bien de veiller en permanence au bon équilibre entre innovation et sécurité au travers d’une réglementation évolutive et proportionnée aux risques."





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie