Corse Net Infos - Pure player corse



Asta, la première étude de commissaire-priseur de Haute-Corse, a ouvert à Bastia


J.L. le Lundi 21 Mars 2022 à 19:48

Vincent Bronzini de Caraffa, commissaire-priseur bastiais a ouvert en octobre 2021 son étude, Asta, rue Chanoine Bonerandi. Ce jeune et dynamique adjudicateur partage avec CNI son expérience et ses projets.



Vincent Bronzini de Caraffa
Vincent Bronzini de Caraffa

Vincent Bronzini de Caraffa est commissaire-priseur dans l'étude parisienne Kâ-Mondo, actionnaire de la célèbre maison de ventes aux enchères Drouot. Il répartit son temps entre Paris et Bastia, où le commissaire-priseur a récemment créé l'étude Asta qui signifie enchère en Corse. "Je suis d'ici, mon expérience sur la place parisienne m'a permis de réaliser un souhait. J'ai toujours voulu ouvrir une maison de ventes en Corse et faire partager mon expérience aux gens de chez moi" indique Vincent Bronzini de Caraffa. 

Asta est la première maison de ventes aux enchères de Haute-Corse. Dans son local, le commissaire-priseur reçoit, pendant une semaine, du 1er lundi du mois jusqu'au vendredi. Il procède aux estimations, fait des expertises ou encore pratique des inventaires de succession ou d'assurance. 
Son exercice ne se cantonne à son seul local bastiais, car le commissaire-priseur, très sollicité, se déplace dans toute la Corse pour des inventaires. 
Dans son étude, Vincent fait des estimations gracieuses et confidentielles de tableaux, de bijoux, de montres et d'orfèvrerie. "A aucun moment, je ne suis propriétaire de ce qu'on me confie, j'agis au nom des personnes et pour leur compte, et cela au mieux de leur intérêt. Je suis le garant de l'authenticité de l'objet, je m'occupe de tout comme des taxes sur la plus-value concernant les droits de suite" précise l'expert.

Asta 'tape le marteau' à Bastia 
Le 26 mars prochain aura lieu sur le port de Toga dans la salle Cap sur la Mer, la première vente aux enchères de l'étude AstaAu préalable, 2 jours d'exposition sont prévus pour découvrir les objets proposés lors de la vente : le 24 mars de 14h30 à 19 heures, puis le 25 de 11 heures jusqu'à 19 heures et enfin un dernier temps d'exposition le jour même de la vente de 11 à 12 heures. 
Les enchères débuteront le 26 à 14h30. 
L'exposition et la vente sont publiques, c'est l'essence même d'une vente aux enchères. Une liste papier qui présente les objets sera disponible pour les non- initiés internet. 

Vincent "tapera le marteau"à Bastia et c'est une première. "Après avoir estimé les objets, pour lesquels il y a une estimation basse et une haute, j'ai fait un descriptif pour chacun d'eux. L'enchère débute autour de l'estimation basse. Tout le monde peut enchérir en salle" explique-t-il. 
Pour cette première vente qui compte environ 300 objets dont des bijoux et des accessoires de luxe, mais pas seulement, ou encore des tableaux, il est possible de consulter deux sites qui présentent le catalogue bien fourni de tous les articles avec leur descriptif et leur ordre de passage. 
Le relevé des objets est d'ores et déjà consultable en s'inscrivant sur les sites www.asta-enchères.com ou bien www.drouot.com. 

Lors de la vente, une retransmission internet sur Drouot live permettra d'ouvrir l'enchère à l'international. "En ouvrant cette vente à l'international, je souhaite faire profiter de notre réseau de collectionneurs qui sont de potentiels acheteurs et aussi à travers la plateforme Drouotfaire bénéficier les participants d'une vente avec des garanties. indique le jeune commissaire-priseur, Pour participer à ce live Drouot, il est nécessaire de s'inscrire avant, car il n'y aura pas d'inscription sur place". 

Un catalogue éclectique 
La vente aux enchères promet de la diversité quant aux objets présentés. On pourra acquérir des bijoux comme un collier ou des bagues du joaillier Jean Vendome. Des accessoires de luxe, carrés de soie, ou sacs Hermès et encore des tableaux de paysages corses de José Lorenzi, d'Albert Gillio. 
À côté d'objets décoratifs comme une épreuve en bronze d'Eugène Longepied et un porte-lettres d'Emile Gallé, on pourra aussi enchérir pour des objets de goût dont l'estimation débute pour certains à seulement 30 euros. 
Ce catalogue est riche d'objets accessibles à toutes les bourses., un rendez-vous à ne pas manquer et qui promet d'être pérenne.

La réalisation d'une expertise
La réalisation d'une expertise














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022