Corse Net Infos - Pure player corse

Assemblée de Corse : Cinq priorités pour le mois de janvier


Rédigé par le Mercredi 13 Janvier 2016 à 01:10 | Modifié le Mardi 16 Février 2016 - 13:54


Ce mardi a donc eu lieu la toute première session de la nouvelle Assemblée de Corse. A cette occasion, le président de l’Assemblée, Jean-Guy Talamoni, et le président de l’Exécutif, Gilles Simeoni, ont tour à tour prononcé un discours introductif afin de faire le point à la fois sur les différentes crises que Présidence et Exécutif ont eu à gérer au cours de ces dernières semaines, mais aussi sur les priorités qu’ils entendent impulser


Assemblée de Corse : Cinq priorités pour le mois de janvier
Traditionnelle séance de discours introductifs, ce mardi à l’Assemblée de Corse. Et à l’occasion de cette toute première session de la mandature, mais aussi de l’année 2016, les vœux étaient bien sûr de circonstance pour le président de l’Assemblée, Jean-Guy Talamoni, et le président de l’Exécutif, Gilles Simeoni. Des vœux toutefois bien vite évacués par la nécessité de faire un point sur les différentes crises qui agitent l’île, et sur les priorités qu’ils entendent impulser un mois après leur arrivée à la tête de la région.
 
« Nous savions que la tâche à accomplir serait ardue »
In lingua nustrale pour Jean-Guy Talamoni, en français pour Gilles Simeoni, chacun est tout d’abord revenu sur l’actualité brulante de ces dernières semaines.
« Nous savions que la tâche à accomplir serait ardue. Nous connaissions, pour les vivre et les partager au quotidien, les difficultés sociales, économiques, sociétales. Nous mesurions l’ampleur des chantiers à mener à bien dans les domaines institutionnels, budgétaires, politiques. Mais nous n’avions pas imaginé que, dès notre arrivée aux responsabilités, nous serions confrontés à un enchaînement et une superposition, sans précédent, dans un laps de temps aussi court, de situations de crises aigues », a ainsi posé Gilles Simeoni.  « Depuis notre prise de fonctions, il nous a fallu traiter les questions urgentes comme celle des transports, des déchets, sans revenir une fois de plus sur les évènements des Jardins de l’Empereur. Vous le savez, nuit et jour, nous sommes déjà au travail », a quant à lui rajouté Jean-Guy Talamoni.
 
« Mettre en place les conditions d’un développement durable pour tous »
Depuis leur arrivée au pouvoir, il y a à peine un mois, les nouveaux dirigeants de l’Assemblée de Corse ont en effet eu à affronter une superposition de crises qui semblent aujourd’hui encore être loin d’être résolues. Des crises qui seraient révélatrices « de situations qui se sont sédimentées au fil des années, voire des décennies » pour Gilles Simeoni.  Ainsi Jean-Guy Talamoni indique-t-il que le nouvel Exécutif et la nouvelle Présidence n’entendent pas vouloir se limiter à la seule gestion de ces crises : « L’objectif est de trouver une solution définitive à tous ces problèmes et de mettre en place les conditions d’un développement durable pour tous », appuie-t-il.
 
C’est dans cette optique de développement durable pour tous que, ce mardi matin, Gilles Simeoni a profité de son discours pour dégager une méthodologie axée autour de cinq priorités pour le mois de janvier. 

 CTC
 CTC
Une situation financière de la CTC qui « laisse craindre le pire »
Tout d’abord, le nouveau président de l’Exécutif entend réaliser un véritable état des lieux budgétaire et financier.  « Nous avions eu l’occasion de dire qu’à notre avis, la situation financière de la CTC était extrêmement préoccupante. Nos inquiétudes étaient en deçà de la réalité », a-t-il déploré avant de reprendre : « Nous avons d’ores et déjà, avec l’aide des services, collecté un certain nombre d’informations précises, qui relève aussi bien de la CTC que des agences et offices, qui nous font craindre le pire. Le pire, c’est-à-dire, de n’avoir, en l’état, aucune ou quasiment aucune marge de manœuvre pour mener à bien les politiques qui sont attendues par les Corses », s’est-il alarmé.
 
Au nom de la transparence, il a alors indiqué que des audits seront diligentés dès ce mois de janvier afin « que les Corses, sachent exactement avec ses atouts et ses difficultés, ce qu’est la situation dont nous avons hérité au moment où nous entrons en situation de responsabilité ».
 
Les ressources humaines, une préoccupation centrale
Deuxième priorité de ce début d’année, la question des ressources humaines qu’il affiche comme une préoccupation centrale de la nouvelle mandature.   « Dès notre prise de fonctions, nous avons tenu à rencontrer, sans délai, l’ensemble des organisations syndicales pour leur demander ce qu’était leur vision de la situation, pour leur dire comment, avec leur concours nous entendions décliner, de façon très opérationnelle, les principes d’équité et de transparence qui doivent être au cœur de l’action publique durant la mandature avec eux », a-t-il expliqué, « Ce diagnostic est en train d’être parfait. Il implique, bien sûr, des décisions en ce qui concerne les directions générales qui seront toutes prises conformément aux nécessités de l’action publique et au respect des prérogatives individuelles et statutaires des personnels concernés. Il implique aussi une réflexion sur l’organigramme, et sur les moyens de donner aux différents personnels la possibilité d’exercer leurs attributions dans les meilleures conditions possibles ».
 
Travailler avec l’opposition
S’adressant à l’opposition, le leader nationaliste a par la suite entendu envoyer un message de pacification et d’ouverture, allant jusqu’à espérer une collaboration accrue pour les deux ans à venir : « Nous entendons travailler avec vous. Nous ne vous demandons pas, bien évidemment, de renoncer aux prérogatives qui sont celles de l’opposition. Mais nous voulons entretenir, conserver, et renforcer l’état d’esprit qui a été le nôtre depuis plusieurs années et notamment durant la dernière mandature, pour essayer à chaque fois que possible de trouver des points d’équilibre au service de la Corse, de l’intérêt général et de l’intérêt collectif du peuple corse », a-t-il ainsi affirmé.
 
Construire la collectivité unique
Les modalités de la construction de la collectivité unique sont également apparues dans les priorités que le président de l’Exécutif entend mettre en œuvre pour ce mois de janvier.  Evoquant « un chantier énorme pour la collectivité territoriale, mais aussi pour les autres collectivités concernées, les deux conseils départementaux et pour l’ensemble des personnels, et pour l’ensemble des Corses », Gilles Simeoni aspire en effet à ce soit installée « une mission de préfiguration de la collectivité territoriale unique » auprès de l’Exécutif. « Elle regrouperait un certain nombre de fonctionnaires, d’ores et déjà présents dans l’institution  qui travailleraient à l’accompagnement des travaux de l’Assemblée de Corse, et à l’accompagnement des organismes d’ores et déjà mis en place, notamment pour les quatre points qui me paraissent essentiels : le patrimoine, les ressources humaines, les finances et la fiscalité et les systèmes d’informations », explique-t-il.
 
Renouer le dialogue avec l’Etat
Enfin, dernier point, Gilles Simeoni a tenu à rappeler l’importance d’ouvrir un nouveau  dialogue avec l’Etat. « Nous avons eu l’occasion de dire, chacun avec notre sensibilité, chacun avec nos mots, que nous ne nous recherchions pas le bras de fer mais que nous voulions et que nous espérions un dialogue fécond et ouvert », a-t-il détaillé. « L’Exécutif de Corse, la présidence de l’Assemblée de Corse, les institutions de la Corse, le peuple corse en général, sont dans l’attente de ce dialogue. Ils le souhaitent, ils sont prêts à le mettre en œuvre, parce que nous savons les uns et les autres que c’est le seul chemin qui puisse nous conduire, de façon irréversible, vers le développement, vers l’émancipation et vers la paix »
 
A propos de ce dernier point, le président de l’Exécutif a indiqué que deux rencontres sont prévues dans les prochains jours, tout d’abord avec le Premier Ministre, Manuel Valls, puis avec la ministre de la Décentralisation, Marylise Lebranchu (voir par ailleurs).

Manon PERELLI




Dans la même rubrique :
< >

Corse | Entretiens | Elections | Institutions





Derniers tweets
Corse Net Infos : Mélanie Cantieri : Un tour de Corse au profit de la petite Lily https://t.co/JUL1FJDZmB https://t.co/aTSDCeBZTr
Dimanche 27 Mai - 19:05
Corse Net Infos : Ajaccio : Le Rotary récolte 15 000€ sur une vente aux enchères caritative d'œuvres d'art https://t.co/y9zvKom6is https://t.co/0MASFajK3q
Dimanche 27 Mai - 16:11
Corse Net Infos : L'Hommage de l'Ile-Rousse à François Vescovali https://t.co/AnlHhFD0sc https://t.co/P2oRGanesb
Dimanche 27 Mai - 15:45
Corse Net Infos : L'évêque de Corse au pèlerinage de Sainte Restitude à Calenzana https://t.co/LuN0wnw9D3
Dimanche 27 Mai - 15:22



Newsletter






Galerie