Corse Net Infos - Pure player corse

Art Lab Net » l’outil de relance : Un projet ambitieux pour les artisans d’art de Corse


Rédigé par José Fanchi le Lundi 9 Juillet 2018 à 17:53 | Modifié le Lundi 9 Juillet 2018 - 23:28


Art Lab Net : C’est nouveau et ambitieux. Il s’agit d’une plateforme réservée aux entreprises des métiers d’art associant sept partenaires franco-italiens pour relancer la profession, la booster pour que la tradition s’impose enfin autour d’un dispositif idéal qui permet de développer les savoir-faire et de bénéficier d’un programme d’accompagnement global à l’innovation. Articulé autour de la création de centres de ressources dans les Alpes-Maritimes, en Corse, Ligurie et Sardaigne, le projet permet aux professionnels des métiers d’art d’avoir accès à des espaces entièrement dédiés à l’innovation


(Photos M. L)
(Photos M. L)
Les métiers d’art connaissent aujourd’hui un regain d’intérêt. Raison pour laquelle le projet initié est ambitieux, plus encore un authentique défi que les 7 partenaires franco-italiens du projet Art Lab Net souhaitent relever afin d’accroitre la compétitivité des entreprises artisanales et l’attractivité de leurs territoires. Dédié aux Métiers d'Art, ce projet transfrontalier répond à des besoins spécifiques, exprimés par les artisans d'art : mieux se former aux nouvelles technologies, se faire accompagner pour innover et stimuler leur créativité, développer leurs ventes et travailler en collaboration avec d'autres entreprises. La vocation du projet Art Lab Net est de redynamiser le tissu économique local via une approche réseau et un travail effectué auprès des acteurs de la filière touristique. L'approche transfrontalière s'avère indispensable pour une meilleure cohésion économique et sociale des territoires.   

Des objectifs et des axes précis
Réduire les inégalités de développement et dynamiser les territoires autour de Centres de ressources Métiers d’Art, voilà les principales caractéristiques qui s’articulent autour de ce projet.
Il s'agit tout à la fois de décupler la visibilité des entreprises, d'inscrire les entreprises dans une logique de développement durable, de faire évoluer les savoir-faire des professionnels des métiers d’art et leur donner les moyens de préparer l’avenir, les aider à innover et les accompagner dans leur transition numérique et de fédérer les artisans d'art de ces territoires, mettre en place des échanges efficients et des coopérations durables

En clair, redonner vie à nos artisans, leur apporter les solutions leur permettre de  retrouver leur osmose avec un terroir.
Il existe des axes qui vont leur permettre d’atteindre leur objectif.

La formation avec mise en place d'un programme de cours en et d'une plateforme de formation à distance, d'ateliers, de séminaires, accompagnement par des experts en marketing, vente ou encore innovation

La promotion et la mise en valeur des artisans d'art, au travers d'une plateforme digitale, véritable espace de valorisation des entreprises auprès du grand public et enfin, l'intégration à un réseau transfrontalier de Métiers d'Art : espace d'échanges et de co-working sur la plateforme digitale, création de Fab Labs dédiés aux Métiers d'Art, lieux d'échange et de partage des savoir-faire, mais aussi d'expérimentation et d'innovation.


600 artisans d’art en Corse
Marie-Paule Albertini, chargée de mission à la Chambre de Métiers et du programme européen Art Lab Net nous explique pourquoi cette opération de relance de l’artisanat d’art veut reconquérir ses lettres de noblesse :

« C’est vrai que l’artisanat d’art était tombé en désuétude depuis pas mal d’années alors même que le terrain, lui, est très investi par l’artisanat avec plusieurs centaines d’artisans. A travers ce programme, nous avons l’ambition de relancer cette profession, de lui donner l’éclat qu’elle mérite, de l’aider à revenir sur le devant de la scène, en clair, de relancer la filière pour mieux relancer  ce secteur de l’économie et d’en assurer sa promotion. Un centre de ressources (portail internet) sera mis en place ainsi qu’une plateforme interrégionale avec nos partenaires de Sardaigne, de Ligure, de la Région PACA et de la Corse. »

Assemblée et récompenses
Au sortir de l’assemblée générale de la Chambre, François Marie Ottaviani, Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Corse du Sud, a présidé la cérémonie de titres d’Artisan d’Art.
« Artisan d’art est une profession qui me tient particulièrement à cœur. Le programme développé par la Chambre correspond parfaitement à ce que nous attendons pour relancer la profession. Le projet est séduisant et va permettre son développement harmonieux, grâce notamment à ce partenariat de trois ans que nous mettons en place. Ces créateurs d’art, ne l’oublions pas, constituent la vitrine de la Corse. La Chambre met à disposition l’accompagnement, les moyens financiers mais aussi de la formation et une mise à disposition de nos structures. Comme tous les créateurs, ces gens là sont des passionnés, et nous ferons en sorte de tout mettre en œuvre pour les faire connaitre. »


Les lauréats
Denise Arnold (reliure en cuir, San Nicolao), Marie-Françoise Badoil (Poterie, Castellare di Casinca), Antoine Campana (Poterie, Corbara), Pasquine Coat (Encadrement, Bastia), Christian Magdeleine (Luthier, Bastia), Christine Ollivier (Bijoux, Lucciana), Jean-Marie Pagani (menuisier, Bastia), Dominique Prosperi (restauration de meubles, Bastia), Jean-Dominique Susini (coutellerie, Ville di Pietrabugno), Julien Truchon (Poterie, Patrimonio), Marie-Françoise Benvenuti (créatrice de vêtements, Ajaccio), Xavier Biancarelli (coutelletie, Porto-Vecchio), Marie-Christine Marovelli (Perlière, Ajaccio), Dominique Santoni (sellier, maroquinier, chausseur (Peri), Magalie Isoni (Céramist, Alata), Alix Gauffreau (Sellier, Porticcio), Stéphanie Leger (Menuiserie, Ajaccio), Cécile Casabianca (Créatrice couturière, Viggianellu), Cécile Seksaf (maroquinerie, Ste Lucie de Porto-Vecchio), Jocelyne Boyer (Verrière, Balgodère), Natalina Figarella (Vannière, Silvarecciu), Jeremy Bueno (couturier, Cutuli e Curticchjatu), Paul Biancucci (Coutellerie, Cuttuli e Curtichjatu).

J.F.





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie