Corse Net Infos - Pure player corse

"Aquarius" : SOS Méditerranée mobilise à Ajaccio, Bastia et Sartène


Rédigé par Marie MAURIZI le Samedi 6 Octobre 2018 à 19:34 | Modifié le Dimanche 7 Octobre 2018 - 11:57


Samedi après-midi, en soutien à l'Aquarius, une manifestation à laquelle participait la LDH de Corse du sud, Médecin du monde, le PCF section Corse-du-Sud, des membres de diverses associations et des citoyens a réuni devant la préfecture d'Ajaccio, une soixantaine de personnes. Un même rassemblement avait lieu à Bastia et Sartène.Vendredi dernier le 28 septembre, SOS Méditerranée a lancé une pétition « Sauvons l’Aquarius et le sauvetage en mer », qui a déjà recueilli plus de 200.000 signatures. Une preuve pour l’association que beaucoup de citoyens se retrouvent derrière le message simple de SOS MED : « on ne peut pas laisser une personne se noyer sans lui tendre la main. Le devoir d’assistance est un impératif légal et moral ».


La LDH, Le PCF section Corse du sud, médecin du monde faisaient partie des personnes réunies devant la préfecture de Corse.
La LDH, Le PCF section Corse du sud, médecin du monde faisaient partie des personnes réunies devant la préfecture de Corse.
Cette initiative de rassemblement conjointe avec des dizaines d’autres en France et en Europe, marque le soutien et la volonté que l’Aquarius de SOS Méditerranée puisse continuer leurs sauvetages en mer.
Pour le PCF section Corse-du-Sud, cette mobilisation citoyenne prend une grande ampleur et montre bien que les européens aspirent à la fraternité, à l’humanité et à l’accueil digne de ces personnes risquant la mort dans leur périple, pendant que le gouvernement français ferme les yeux et les laisse aux mains des passeurs.
Le Parti s’est mobilisé dans ce soutien à l’Aquarius, estimant qu’il mérite le prix Nobel de la paix pour ses actes de résistance et surtout pour avoir sauvé tant de vie en Méditerranée.

« La France, quant à elle, doit au plus vite proposer un pavillon sur notre territoire et ouvrir ses ports en Méditerranée à l’Aquarius pour permettre à SOS Méditerranée de reprendre sa mission de sauvetage. Notre pays doit organiser l’accueil digne des personnes arrivant sur nos côtes en respectant le droit international et le droit d’asile. Comment comprendre des comportements aussi divergents du Président Macron, qui vante les mérites de l’immigration et la capacité d’accueil de la France, en rendant hommage à Charles Aznavour, mais qui fait preuve d’une froideur inhumaine envers des personnes qui fuient leur pays pour choisir de vivre. Les époques sont-elles si différentes ? Il est clair que non! Nous pouvons permettre la liberté de circulation et l’installation de chacun et de chacune. »
 
Une pétition pour sauver l’Aquarius et le sauvetage en mer
Cette pétition est à l’attention des Etats d'Europe et est adressée par SOS Méditerranée, Médecins Sans Frontières (MSF) et tous les citoyens signataires :
« En tant que citoyens, nous nous associons à l’équipage de l’Aquarius, le dernier navire civil de sauvetage en mer Méditerranée centrale, pour demander à tous les Etats d’Europe de respecter l’obligation de sauvetage en mer. Cet impératif doit primer sur toute considération d’ordre politique, dans le respect du droit international.
Nous exhortons tous les Etats en Europe à :
- Prendre toutes les mesures nécessaires pour permettre à l’Aquarius de repartir au plus vite mener sa mission vitale de sauvetage,
- Respecter l’obligation de porter assistance aux personnes en détresse en mer,
- Assumer leurs responsabilités étatiques en établissant un véritable modèle de sauvetage en Méditerranée. »


Pourquoi c'est important ?
L’Aquarius opère en Méditerranée centrale depuis 31 mois, et a secouru 29.523 personnes lors de 230 opérations de sauvetage.
Ces derniers mois, la mission de recherche et sauvetage de l’Aquarius a été l’objet de manœuvres politiques délibérées visant à y mettre fin. Le navire s’est vu retirer deux fois son pavillon en un mois : d’abord par Gibraltar, puis par le Panama. En empêchant l’Aquarius d’opérer, d’autres vies seront perdues aux portes de l’Europe, des vies perdues en silence, alors que l’Europe ferme les yeux.
Pour ces raisons, SOS Méditerranée, Médecins Sans Frontières (MSF) et tous les citoyens signataires  exhortent tous les Etats en Europe à prendre les mesures nécessaires pour :
- permettre à l’Aquarius de reprendre sa mission vitale de sauvetage au plus vite, en octroyant sans délai un pavillon au navire,
-respecter l’obligation de porter assistance aux personnes en détresse en mer
- dénoncer les manœuvres visant à criminaliser les sauveteurs et travailleurs humanitaires, face à la défaillance des Etats européens à répondre à la tragédie humanitaire en Méditerranée centrale, sur la route migratoire la plus dangereuse au monde
- assumer leurs responsabilités en établissant un modèle de sauvetage européen en Méditerranée, incluant un mécanisme prévisible et pérenne de débarquement des rescapés dans un port sûr.
 
 « Rejoignez-nous en signant cette pétition pour nous aider à défendre les valeurs d’humanité et de solidarité en mer qui a déjà reçu 200 000 signatures » :

https://you.wemove.eu/campaigns/sauvons-l-aquarius-et-le-sauvetage-en-mer




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie