Corse Net Infos - Pure player corse

Après Sisco, l'association des maires ruraux solidaires avec toutes les communes


Rédigé par le Mercredi 7 Septembre 2016 à 00:08 | Modifié le Mercredi 7 Septembre 2016 - 00:20



Nous, Membres du Conseil d’Administration des Maires Ruraux de Corse, Maires des communes de ISOLACCIO, VESCOVATO, PIEDICROCE, CALACUCCIA, PENTA DI CASINCA, PIAZZALE, CASABIANCA, POGGIO MEZZANA, CARPINETU, PIETROSO, BISINCHI, BIGORNO, RENNO, TALLONE, VIVARIO, PRUNELLI di FIUM’ORBU, SOLARO, VALLE D’OREZZA, SARI-SOLENZARA, VOLPAJOLA, VEZZANI, Présents en majorité ce jour, mardi 6 septembre au Tribunal Administratif de BASTIA, dans l’exercice de notre mandat, revêtus des insignes de la République en défenseurs de ses valeurs et de la paix sociale à laquelle elle pourvoit, Souhaitons féliciter le sens supérieur de l’intérêt général qui a prévalu dans la décision du Tribunal Administratif de BASTIA et dans ses attendus. Le Tribunal a en effet retenu que « compte tenu des récents événements […], de leur retentissement et du fait que l’émotion n’est pas retombée, la présence sur une plage de Sisco d’une femme portant un costume de bain de la nature de ceux visés par l’arrêté […] serait, dans les circonstances particulières de l’espèce, de nature à générer des risques avérés d’atteinte à l’ordre public qu’il appartient au maire de prévenir », C’est d’ailleurs dans cet esprit que, qu’une majorité de membres de notre Conseil d’Administration, Maires du littoral ou de l’intérieur, a d’ores et déjà pris le même Arrêté que le Maire de SISCO. Notre démarche n’a d’autre objet que d’œuvrer en faveur de la paix et de l’harmonie entre toutes les communautés dans le cadre de l'esprit des Droits de l’Homme et de la nécessaire responsabilité qui en découle en particulier dans l’exercice des Libertés individuelles. C’est au nom exclusif de cette responsabilité et parce qu’il nous incombe d’assurer la prévention de toute dérive, avant que des incidents soient constatés, que les termes d’interdiction ont été arrêtés par près de onze autres Maires de Corse, Membres de notre association, jusqu’à constater le retour de la paix sociale dans son cadre d’harmonie et de respect mutuel. C’est pourquoi nous convions tous nos Membres et Sympathisants à soutenir avec la même indéfectible solidarité, le Maire de Ghisonaccia dont l’audience en référé est prévue le 13 septembre à 14h au Tribunal Administratif de BASTIA




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Septembre 2018 - 09:13 Réunions publiques de Jean-Félix Acquaviva

Lundi 17 Septembre 2018 - 17:26 Encore des soutiens pour Lionel Mortini

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu