Corse Net Infos - Pure player corse

Après GFCA-Poitiers, Antoine Exiga : " Les joueurs ont été héroïques ! "


Rédigé par Vincent Marcelli le Mercredi 18 Avril 2018 à 19:21 | Modifié le Mercredi 18 Avril 2018 - 19:35


Le GFCA a (encore) écrit une belle page de sa jeune histoire ce mardi soir au Palatinu en se qualifiant au terme du tie-break pour les demi-finales du championnat de France de volley-ball. Poitiers n'a pas, en effet, résisté lors de ce match décisif à des Ajacciens "héroïques" comme le précisait après coup, le président du GFCA Antone Exiga. Gerbes de réactions.


(Photo Marcu-Antone Costa)
(Photo Marcu-Antone Costa)
Antoine Exiga (président) : « Les joueurs ont été héroïques ! Devant des supporters déchaînés auxquels il convient de rendre hommage. Tous les ingrédients étaient réunis pour une grande et belle soirée. C’est une victoire très difficile face à une grande équipe de Poitiers qui n’a rien lâché. Tout était là pour un match qui restera gravé dans les mémoires. Je crois que c’est l’un des matchs les plus beaux jamais vu dans l’histoire du club. On va savourer et se concentrer sur la demi-finale face à Tours. Deux autres grosses confrontations. On pêche à chaque fois aux portes de la finale. Pourquoi pas cette année ?


Fred Ferrandez : «On est passé par tous les états ce soir, on a beaucoup souffert tout au long des échanges mais on a su trouver la solution grâce au banc ce soir. On a pu voir que nous avions douze joueurs et non six, cette année avec un groupe à l’envie énorme qui n’a rien lâché. On est mal rentrés dans le match mais l’équipe est parvenue à bien finir les sets, c’était important face à une équipe de Poitiers qui était très forte.  Le cinquième set fut un vrai calvaire. On a trois ballons pour faire un écart de trois points, on les laisse recoller. Honnêtement, j’ai cru qu’ils allaient nous coiffer sur le fil. Mais on a su être costaud dans les têtes. La rotation nous fait gagner le match avec des risques, notamment le coup de poker d’aligner deux pointus au 5e set. On va jouer Tours, un autre match difficile face au premier de la phase régulière.


Jef Exiga (libero) : « C’était u match fabuleux face à une grosse équipe de Poitiers. Le public a été énorme en nous soutenons du premier au dernier point. Je crois que l’on voulait à tous prix cette victoire. On est allé la chercher avec nos tripes. J’ai toujours remporté un titre avec tous mes clubs. Pourquoi pas cette année ? On va jouer contre Tours, qui a le même style de jeu que Poitiers. Il faudra être costaud. Le match d’appui se jouerait à l’extérieur mais on y croit tout de même. On aura des atouts à faire valoir. »


Sylvain Morgado (réceptionneur-attaquant) : « C’est fabuleux, on a réussi quelque chose de grandiose. Personnellement, j’ai essayé de donner le maximum. Je suis vite rentré dans le match et ça m’a souri même si j’ai eu des difficultés sur certaines réceptions. J’ai relâché  la pression et ç’ a été mieux au fil du match. Et avec la victoire au bout c’est extraordinaire. »



Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports