Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Quatre jours « d’accélération » pour les start-ups insulaires


Rédigé par Pierre BERETTI le Mardi 5 Juin 2018 à 14:48 | Modifié le Mardi 5 Juin 2018 - 14:55


Comment booster sa boite ? Trouver les bonnes solutions, identifier le meilleur développement ? Ce seront quelques unes des questions évoquées pendant la résidence d’accélération de start-ups qui se déroule ces jours-ci en Pays Ajaccien à Appietto organisée par la CAPA et la Corsican tech.


Pour la troisième année, la résidence d’accélération de start-ups organisée par la CAPA et la Corsican Tech a démarré. Elle durera quatre jours et quatre nuits pour les cinq start-ups sélectionnées. Chaque entreprise aura donc la chance de bénéficier de l’expertise de l’accélérateur Ekito mais aussi de Léo Kinany-Martelli et Marc Simeoni.

« L’intérêt pour les start-ups est de confronter leur modèle imaginé ou en cours avec les experts présents pour faire évoluer ce modèle économique et ainsi améliorer les services ou les produits qu’ils vont pouvoir proposer à leurs futurs clients, explique Luis Barraud de la Corsican Tech. Durant la résidence, il y a des ateliers sur le business modèle, la commercialisation, la stratégie digitale. Mais le programme n’est pas figé, il est appelé à évoluer selon l’avancée de chacune des start-ups. Chaque année, nous constatons qu’il y a toujours une ou deux start-ups dont on entend parler par la suite comme « Le bon produit au bon endroit » ou encore « Bowkr » mais bien d’autres qu’on revoit sur d’autres évènements que la Corsican tech organise notamment Bastia Ville Digitale. Au sein de la Corsican tech nous comptons environ soixante dix adhérents dont quarante cinq start-ups actives. C’est un écosystème riche que nous dynamisons tout au long de l’année avec des rencontres régulières ».


Et pour cette troisième édition, l’intérêt et l’utilité de la résidence d’accélération se retrouve aussi dans le parcours de ses intervenants. Cette année, Léo Kinany-Martelli co-fondateur de la start-up Bowkr fera partie des « coachs » tandis qu’il y a deux ans, il faisait partie des start-ups de la résidence. « Cela faisait un an et demi que nous étions sur le projet et la résidence est arrivée au moment ou nous stagnions un peu. Cela nous a permis de nous confronter aux experts mais aussi aux autres entreprises avec nous. L’accélérateur Ekito nous a permis de mettre en place des tests rapidement qui ont favorisé un modèle économique sans développement informatique qui aurait mis plusieurs mois. Cela nous a donc permis d’avoir une réponse sur le marché tout en ayant une vision un peu plus claire de ce nous faisions. Cette année, je suis présent en tant qu’intervenant. Le but n’est pas forcément de donner des conseils parce que chaque cas est différent mais notre retour d’expérience pourra leur faire gagner un temps précieux. C’est un partage d’outils et de méthodes de travail. »


De leur côté, les start-ups ne cachent pas leur intérêt pour la résidence qui peut être un véritable atout dans la poursuite de leur projet.
« C’est une opportunité pour développer des idées, échanger avec les autres entreprises et d’identifier nos difficultés. L’idée est de pouvoir se dynamiser en matière économique mais aussi sur le plan de la communication et du marketing. Il est essentiel que nous ayons une vision juste du développement de notre entreprise. Il faut que nous puissions trouver des adhérents à notre projet et ouvrir les marchés. Nous sommes en attentes de trouver le bon discours commercial et surtout celui qui sera le plus attractif possible. Cette résidence nous permet donc de pouvoir travailler avec des experts sur ces différents points ».
 
 
Les start-ups de la résidence 2018  
 
Mapia, c’est la carte intelligente à destination des professionnels de santé libéraux exerçant à domicile ainsi qu’à leurs patients !
- Aux professionnels de santé, l’intelligence artificielle organise l’agenda, leurs tournées quotidiennes et géolocalise leurs patients.
- Aux malades, l’application donne la possibilité de connaître l’existence, la disponibilité et l’emplacement des professionnels de santé en temps réel.

Prevn : Cette startup du secteur de la santé et de la sécurité au travail propose de «digitaliser» les campagnes de préventions et de faciliter leurs diffusions ! C’est un outil ludique, évolutif qui valorise l’entreprise et les salariés.
 
Wateroom est une plateforme communautaire qui permet aux voyageurs, aux sportifs, aux itinérants, aux roadtrippers ou simplement aux personnes qui se trouvent loin de chez elles à un instant T de pouvoir prendre une douche lorsque le besoin se fait sentir.
 
AUXON INDUSTRIE a créé SALECCIA®, l’enceinte bluetooth, flottante. Cette enceinte Waterproof convient à tous les milieux et usages aquatiques tels que la plaisance, la plage, la rivière … SALECCIA®, c’est l’enceinte haut de gamme connectée, dans l’air du temps, moderne, conviviale... sans frontières d’utilisation.
 
MCA Groupement : Par le biais d’une plateforme numérique moderne, l’objectif de MCA Groupement est de fédérer les TPE, PME, artisans associations corses en créant une mutualisation régionale d’achats dits «non stratégique». Un groupement d’achats, éthique, collaboratif, responsable, au service des entreprises en Corse.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie