Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Action de la FDSEA et du CDJA à la DDTM


Rédigé par C. M le Vendredi 26 Avril 2019 à 17:56

La FDSEA et le CDJA ont mené une action vendredi à la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) de Corse-du-Sud qui revendiquent notamment la reconnaissance des parcours pastoraux méditerranéens de Corse. Un peu plus tard ils se sont rassemblés devant les grilles de la préfecture de la Corse-du-Sud pour faire part de leur mécontentement. Ils ont été reçus par la préfète qui leur a garanti une solution dans la courant de la semaine prochaine. Restent les sanctions infligées aux agriculteurs inhérente au changement de la « règle du jeu » de la PAC 2014-2020.




Sur place ils ont expliqué le sens de leur action de la sorte :
"Nous demandons le déblocage immédiat des dossiers bloqués à Paris pour raisons injustifiées, qui placent un bon nombre d’exploitants dans une situation financière très grave. 
Nous demandons le retrait de toutes les pénalités relatives aux déclarations ayant été impactées par le changement de règles en cours ainsi que l’arrêt de sanctions financières, qui remettent constamment en question le référentiel mis en place. 
Depuis longtemps maintenant, nous demandons également le maintien des parcours, toutes productions confondues, qui est représentatif du mode d’élevage traditionnel et séculaire corse et qui ne saurait être remis en question par un modèle standard européen qui engendrerait une agriculture uniformisée, sans respect de nos spécificités et de notre savoir-faire."

le soutien de la FDSEA de Haute-Corse

La FDSEA de Haute-Corse apporte son soutien aux Syndicats du Sud, FDSEA et JA qui luttent pour la reconnaissance des parcours pastoraux méditerranéens de Corse
Le changement de la « règle du jeu » de la PAC 2014-2020 en cours de programmation qui entraine les différentes anomalies et pénalités est proprement scandaleux et ne peut que provoquer les réactions syndicales d’aujourd’hui. Si nous avons pu démonter, lors du Séminaire portant sur la prochaine programmation de la PAC de 2021 à 2027 le 24 avril dernier à Ajaccio, que la solution était envisageable pour éviter les dérives de la « sur-déclaration » et du nécessaire soutien à la production, force est de constater que l’encours doit être réglé à travers une responsabilisation de l’Etat, qui doit se manifester autrement que par une répression alibi tentant de masquer l’absence de cadrage d’un système qui relève exclusivement de l’Etat Membre, la France (Article 40 du règlement européen appelé « Clause de Contournement »).




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie














Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude