Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : L'appel à la grève intersyndicale des agents de la fonction publique pour le 22 mai


Rédigé par Florence Vandendriessche le Samedi 19 Mai 2018 à 11:42 | Modifié le Lundi 21 Mai 2018 - 09:53


À l'occasion de la journée d'action nationale intersyndicale, l’heure est à la mobilisation générale, le 22 mai prochain. Les neufs syndicats : CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FA, FO, FSU, Solidaires et UNSA, appellent les agents de la fonction publique à faire entendre leur voix lors d’une journée de grève pour la défense du Service Public (FP d'Etat, FP Hospitalière et FP Territoriale) et à manifester dès 10h en partance de la gare d'Ajaccio vers le cours Napoléon.


Conférence de presse du 19 mai 2018 à Ajaccio
Conférence de presse du 19 mai 2018 à Ajaccio

Une grève imminente s’affiche au processus d’actions des neufs organisations syndicales qui réaffirment qu’elles ne partagent pas l’orientation, ni la méthode, ni le calendrier proposés par le gouvernement dans son document d’orientation intitulé « Refonder le contrat social avec les agents publics.» Les objectifs du gouvernement visant à réduire le périmètre de l’action publique avec la perspective d’abandon voire de privatisation de missions publiques, ne sont pas approuvés. L’ouverture de discussions est demandée sur d’autres bases avec un dialogue social qui respectera les représentants des personnels.

Après avoir obtenu un rendez-vous salarial au mois de juin, les organisations exigent que le gouvernement en donne maintenant le contenu qui doit permettre une réelle amélioration du pouvoir d’achat pour toutes et tous les agent-es. Le Statut général des fonctionnaires et leurs régimes de retraite doivent non seulement être préservés mais aussi développés. Les organisations syndicales exigent que des dispositions soient prises pour faire respecter l’égalité professionnelle et gagner de nouveaux droits.  Elles appuient sur la nécessité  - dans le cadre du développement des missions de service public au service de l’intérêt général - la création d’emplois statutaires dans les services qui en ont besoin et un nouveau plan de titularisation. Elles rejettent le projet de suppression de 120 000 emplois et le recours accru au contrat qui dégraderont les conditions de travail des agent-es et considèrent que le développement de la contractualisation constitue une attaque contre le statut ainsi que la possible rémunération « au mérite ».

 « La fonction publique en a assez d’être présentée comme une fonction qui a un coût. Il faut savoir qu’au-delà du fait qu’il y ait un gros malaise sur les salaires, le gel du point d’indice, la CSG (contribution sociale généralisée ), les indemnités qui vont être données « au mérite »... – la fonction publique risque de ne plus être présente dans le rural. Toutes ces prérogatives que nous perdons n’est pas facile à vivre au quotidien.» Souligne Marie-Josée Salvatori, secrétaire régionale adjointe CFDT.

Les neuf syndicats unis dans le combat demandent pour cela des mesures générales:

- fin du gel de la valeur du point d’indice et sa revalorisation,

- rattrapage des pertes subies

- abrogation de la journée de carence,

- respect des engagements en matière d’évolution de carrière,

- amélioration des déroulements de carrière.


« Plus la population se retrouve en difficulté moins le pays avance. Les citoyens vont se retrouver avec une fonction publique qui va être complètement laminée. Explique Christine Josset-Villanova, Secrétaire Générale de l'Union départementale (Corse-du sud) UNSA, ce qui veut dire que tous les services que vous avez actuellement, vont soit disparaître soit devenir payants du fait du contrat de droit privé qui menace la fonction publique. L’égalité d’accès : ça sera terminé... »

 

Les organisations syndicales appellent ainsi à développer partout des initiatives et actions pour rassembler sur la nécessité de préserver la Fonction publique avant le temps fort de mobilisation du rendez-vous salarial mi-juin.

Grève du 22 mai 2018 : Manifestation à Ajaccio départ 10h à la gare en direction du cours Napoléon




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie