Corse Net Infos - Pure player corse


Affaire Pierre Alessandri : Femu a Corsica "déterminé" à poursuivre les discussions avec le gouvernement


La rédaction le Lundi 3 Octobre 2022 à 09:09

Réunis ce dimanche 2 octobre à Corte à l'occasion d'un séminaire sur l'autonomie, Femu a Corsica a réaffirmé "sa détermination" à poursuivre le dialogue avec le gouvernement sur l'avenir de l'île, malgré le refus d'un aménagement de peine pour Pierre Alessandri, condamné pour l'assassinat du préfet Erignac.



Le secrétaire national de Femu a Corsica. Image archives
Le secrétaire national de Femu a Corsica. Image archives
Femu a Corsica a tenu dimanche à Corte un séminaire consacré à l’autonomie. Si cette journée de travail et d’échanges, prévue de longue date, a été maintenue en son principe, son ordre du jour a été modifié pour tenir compte du contexte politique nouveau créé par l’arrêt rendu par la chambre d’application des peines de la Cour d’appel de Paris, qui a infirmé le jugement de première instance ayant admis Pierre Alessandri au bénéfice de la libération conditionnelle.

Au terme de cette rencontre qui a réuni la direction du parti et bon nombre de militants, le parti a réaffirmé dans un communiqué diffusé dans la soirée de ce 2 octobre "sa détermination" à voir aboutir le processus de discussions en cours avec Paris, dénonçant néanmoins "la logique de vengeance" qui motive, selon le parti, la décision de justice. Celle-ci fait "peser un risque majeur sur le processus" de discussion, a ajouté Femu, selon lequel il y a "urgence à recréer les conditions du dialogue et de la confiance".

"La question des prisonniers et anciens prisonniers politiques est un volet essentiel du processus, et qua sa résolution rapide et totale est indispensable à sa réussite"  souligne le parti de la majorité territoriale qui demande aux "élus représentant la Corse lors des discussions avec le Gouvernement, mais aussi aux Associations de maires et président(e)s d’intercommunalité, aux chambres consulaires, aux syndicats et associations" de prendre position en faveur de la libération de Pierre Alessandri et Alain Ferrandi, de la justice et de la vérité pour Yvan Colonna, et de la réussite du processus de négociation, et ce avant la venue de Gérald Darmanin annoncée les 6 et 7 octobre prochain.

Une dizaine de jours après la confirmation par la cour d'appel de Paris de la libération conditionnelle de deux anciens membres de l'organisation séparatiste basque ETA, désormais dissoute, Femu demande au gouvernement de reconnaître que la décision concernant l'ETA était selon lui "parfaitement transposable à la situation de la Corse" et de donner "sans délai des signes publics clairs."












L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022